• contact@clim-pac.fr

Découvrez le principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation

Sachez que le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation présente de nombreux avantages pour les utilisateurs.

Comment fonctionne une chaudière à condensation ? 

Il faut savoir que le fonctionnement d’une chaudière à condensation empreinte le même principe que celui d’une chaudière classique.

Si vous êtes à la recherche d’une chaudière à la fois économique et écologique, la chaudière à condensation est le modèle qu’il vous faut. Utilisée de plus en plus dans les foyers français, ce type de chaudière utilise une technologie récente qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie considérables.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de la chaudière à condensation.

chaudière à condensation

 

Sommaire

 

1. Quel est le principe de fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation ?

Qu’est-ce qu’une chaudière à condensation ?

Nous pouvons dire que la chaudière à condensation se présente comme étant un système de chauffage à très haut rendement. Elle permet une récupération d’énergie au niveau des fumées. Cet équipement à condensation est une chaudière gaz ou fioul qui offre un rendement conforme au niveau condensation suivant la Directive 92/42 CEE.

Ce type de chauffage assure autant le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire.

Principe de fonctionnement d’une chaudière : comment fonctionne une chaudière gaz à condensation ?

Le principe de fonctionnement de la chaudière gaz à condensation rappelle fortement celui de la chaudière classique. Ce type de chauffage permet de tirer profit de toute l’énergie produite lors de la combustion.  Soulignons que dans une chaudière classique, on trouve que le circuit d’eau du chauffage central est réchauffé par le biais de la combustion du gaz naturel.

Pour fonctionner, une chaudière à condensation brûle du gaz ce qui produit de la chaleur. Comparé à un système classique, ce type d’équipement utilise la vapeur d’eau contenue dans la fumée. En effet, cette chaudière refroidit la fumée jusqu’à rendre liquide sa teneur en vapeur d’eau. Cela permet de capturer le maximum de chaleur. Soulignons qu’en condensant une partie ou l’ensemble de la vapeur d’eau, ce système est en mesure de consommer de 10% à 25% de gaz en moins pour la même quantité de chaleur produite.

Pour cela, il est important que la température de retour du circuit de chauffage central ne dépasse pas les  50°C.

De ce fait, nous pouvons dire que cet appareil de chauffage est principalement recommandé pour les circuits de chauffage central dits à basse température reliés à un plancher chauffant, à des radiateurs basse température…

Où installer votre chaudière à condensation ?

Il est important de savoir où placer votre chaudière. En effet, cela est nécessaire pour deux raisons :

  • Votre sécurité
  • Pour vous garantir le bon fonctionnement de l’appareil

Dans quelles pièces installer une chaudière à condensation ?

Généralement, ce type de système de chauffage doit être installé dans la cave, au grenier, dans une buanderie ou parfois même dans la cuisine. Dans tous les cas, ce type de système nécessite un espace ventilé.

Quels critères pour choisir l’emplacement de votre chaudière à condensation ?

Pour l’installation de votre appareil de chauffage, plusieurs points sont à prendre en considération :

  • La pièce doit mesurer au moins 2,3 mètres de hauteur
  • L’espace doit être ventilé et assez spacieux, au minimum 8 m3.
  • Si vous choisissez une chaudière murale, installez-la sur une cloison légère, en raison du poids de l’installation

 

2. Principe de fonctionnement d’une chaudière : quels sont les avantages d’une chaudière à condensation ?

· Elle est plus respectueuse de l’environnement

Les fumées dégagées ont une température de plus de 50°C. Cela permet de diminuer l’émission de polluants. On constate ainsi une réduction de l’émission des NOx (Oxydes d’azote) et du CO2. Le choix de ce type de chaudière permet de bénéficier d’une très bonne qualité de l’air.

· Elle a une meilleure performance énergétique

L’efficacité énergétique de ce type de système de chauffage peut augmenter s’il est branché à un système de chauffage à basse température. Son taux de rendement est en mesure d’atteindre les 110 %, ce qui veut dire qu’une chaudière à condensation restitue plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

· Elle est économique

Lorsque son rendement est optimal, ce type d’appareil, comparé à un modèle d’ancienne génération, est en mesure de consommer jusqu’à 20 % d’énergie de moins.

· Elle est compacte et discrète

De plus en plus, nous trouvons des appareils moins encombrants, plutôt esthétiques et peu bruyants. Ils sont ainsi en mesure d’être installés dans une pièce de vie.

 

Soulignons que la chaudière à condensation est un des systèmes de chauffage qui est conforme à la réglementation thermique RT 2012.

 

3. Quel est le prix d’une chaudière à condensation ?

Il faut savoir que le prix d’une chaudière à condensation est plus élevé que celui d’une chaudière classique. Le prix de ce type d’appareil varie principalement en fonction de sa puissance, de ses performances, son type (mural ou au sol) ou encore du combustible.

 

Toutefois, nous trouvons des aides financières, mises à la disposition des particuliers pour les soutenir dans leurs travaux de rénovation énergétique.

 

4. Quelles aides de l’État pour changer votre chaudière en 2021 ?

Voici les différents types d’aides dont vous pouvez bénéficier. Sachez que certaines offres sont soumises à des plafonds de revenus. Dans tous les cas, vous êtes dans l’obligation de réaliser la demande avant de débuter les travaux. Aussi, vous devez recourir à un professionnel RGE qualifié (Reconnu Garant de l’Environnement).

  • La prime coup de pouce
  • La prime renov’
  • L’Eco-PTZ
  • Le programme Sérénité de l’ANAH
  • La TVA réduite 6. Les aides des Collectivités locales
  • Le chèque énergie

 

5. Comment bien choisir sa chaudière?

Pour un particulier, ce n’est pas toujours évident de choisir son système de chauffage. De ce fait, afin de faire le choix de votre chaudière, il est recommandé de déterminer exactement quels sont les besoins à pourvoir. La consommation, le rendement ou encore la puissance de la chaudière sont principalement les critères à prendre en considération.

Le choix du combustible

Pour assurer la production de la chaleur, votre équipement de chauffage utilise principalement un combustible. En effet, votre système de chauffage est en mesure d’utiliser des combustibles tels que le gaz naturel, l’électricité, le fioul ou encore le bois. De ce fait, vous avez plusieurs possibilités de combustibles pour chauffer votre logement. Ainsi, vous devez tout d’abord déterminer le combustible que vous allez utiliser.

Si vous êtes sur le pont de changer votre chaudière, vous devez vous renseigner essentiellement sur l’évolution du prix des énergies.

  • 811 € pour le chauffage au bois
  • 1415 € avec le chauffage au gaz
  • 1 726 € pour le chauffage électrique
  • 1 927 € pour le chauffage au fioul

Étant donné qu’il se présente comme l’une des plus grosses sources de dépenses de votre habitation, il important de prendre en compte cette donnée.

Principe de fonctionnement d’une chaudière : la technologie de la chaudière

Avec les avancées technologiques, les chaudières sont de plus en plus performantes. Si comme 42 % des français, vous optez pour un chauffage au gaz, vous avez généralement le choix entre deux technologies de chaudières.

 Choisir une chaudière à condensation

Comme toutes les chaudières, la chaudière à condensation produit de la chaleur grâce à la combustion du gaz. Cependant, les chaudières à condensation ont la capacité de récupérer la chaleur contenue dans la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz. Ainsi, elles atteignent des très hauts niveaux de performance et consomment jusqu’à 20 % de moins que les chaudières « classiques ».

Principe de fonctionnement d’une chaudière : choisir une chaudière basse température

Notons que ce type de chaudière se caractérise par le même principe de fonctionnement qu’une chaudière classique. L’unique différence, c’est la température de l’eau qu’elle délivre. En effet, contrairement à une chaudière classique qui propose une température d’eau qui atteint les 90°C, ce type de chaudière produit une eau de 50°C. De ce fait, nous pouvons dire que ce type d’appareil consomme jusqu’à 15 % d’énergie en moins que le modèle traditionnel.

Une chaudière basse température ne doit s’installer qu’en habitation collective sur un conduit commun ou un conduit individuel de plus de 10 mètres de longueur. Cependant, elle n’est pas autorisée dans un logement individuel.

Les économies réalisables

Faire le choix de son système de chauffage, c’est également prendre en considération les économies d’énergie réalisée. Nous trouvons que, désormais, les fabricants conçoivent des équipements de plus en plus performants autant sur le plan de l’efficacité énergétique que sur le plan environnemental.

Nombreux sont les indicateurs qui peuvent vous aider à déterminer une chaudière ayant une bonne performance énergétique.

L’étiquette énergie

Depuis 2015, la majorité des systèmes de chauffage détiennent une étiquette énergétique. Cette dernière permet de vous aider à distinguer un appareil de chauffage à économie d’énergie pour le chauffage comme pour la production d’eau chaude sanitaire.

Principe de fonctionnement d’une chaudière : le rendement

Un autre indicateur des performances énergétiques de votre chaudière, c’est bien évidemment le rendement. Il est généralement inscrit sur l’étiquette du produit. Il s’exprime en pourcentage. Notons que plus le rendement est élevé et plus votre système de chauffage vous permet de réaliser des économies d’énergie.

L’efficacité énergétique saisonnière (ETAS)

Il faut savoir que cette mesure s’exprime en pourcentage. Elle correspond essentiellement au niveau de performance énergétique de la chaudière durant toutes les étapes de son cycle de chauffage (mode veille, changement de température…). Sachez que cette notion est importante, car elle vous permet de bénéficier des différentes aides financières. De ce fait, pour être éligible aux aides financières, votre système de chauffage doit avoir une ETAS supérieure ou égale à 92 %.

Principe de fonctionnement d’une chaudière : la production d’eau chaude sanitaire

Nous trouvons deux types de chaudières :

  • Une chaudière dite simple ne servant qu’au chauffage de votre habitation, sans produire d’eau chaude sanitaire.
  • Une chaudière mixte ou à double service qui s’occupe à la fois du chauffage et de la production d’eau chaude sanitaire. Ce type de système assure la double fonction en une seule et unique installation.

La position de la chaudière : murale ou au sol ?

Aussi, l’espace dont vous disposez dans votre habitation est également en mesure d’impacter votre choix. Ainsi, prenez en compte l’encombrement de votre système et l’espace nécessaire pour son installation.

L’évacuation des fumées

Le choix de votre système de chauffage implique également de prendre en considération l’évacuation des fumées de combustion.

  • L’évacuation par ventouse
  • L’évacuation par cheminée

La marque de la chaudière

Vous allez trouver sur le marché plusieurs marques. Les plus réputées sont : Atlantic, Chappée, De Dietrich, elm Leblanc, Frisquet, Saunier Duval.

Les compléments d’installation

Pour améliorer l’efficacité de votre système de chauffage, vous êtes en mesure de compléter votre installation. Voici quelques compléments d’installation qu’il convient d’envisager.

Le pot à boue : il permet d’enlever les particules de boues métalliques qui s’introduisent dans votre circuit de chauffage.

Le filtre à condensat : en neutralisant l’acidité des condensats, il permet ainsi d’éviter la corrosion prématurée de votre appareil.

Le filtre à eau : il permet de préserver votre système contre le calcaire.

 

Principe de fonctionnement d’une chaudière : conclusion

En termes de conclusion, nous pouvons dire que le principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation est le même qu’une chaudière classique. Toutefois, comparé à un modèle traditionnel, ce système de chauffage permet de bénéficier de plusieurs avantages.

0/5 (0 Reviews)

Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire