Chauffage au gaz : pourquoi faire le choix de ce système de chauffage ?

systèmes de chauffageQue cela soit pour un logement neuf ou en rénovation, le choix du type de chauffage est important. Pour cette raison, nous vous recommandons d’opter pour le chauffage au gaz.

Pourquoi opter pour un chauffage au gaz ?

Ce type d’équipement dispose de plusieurs avantages qui font de lui une excellente solution de chauffage pour votre logement.

 

Soulignons, tout d’abord, que le chauffage au gaz est l’un des systèmes de chauffage les plus utilisés en France. En effet, la moitié des foyers français optent pour le chauffage au gaz. Ce dernier est suivi par le chauffage électrique qui représente un tiers des ménages. Ce type de chauffage est essentiellement adapté aux maisons spacieuses. Nous pouvons dire qu’il s’agit d’un moyen efficace pour profiter d’un grand confort thermique chez soi.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du chauffage au gaz.

chauffage au gaz

Sommaire

 

1. Qu’est-ce qu’un chauffage au gaz ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un mode de chauffage utilisant l’énergie gaz. Cela peut être du gaz naturel ou du gaz stocké dit GPL (gaz de pétrole liquéfié). Tout comme le chauffage au fioul, le chauffage au gaz est en mesure d’alimenter les circuits de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Soulignons qu’il s’agit de l’un des moyens de se chauffer les plus propres du secteur énergétique.

Principe de fonctionnement du chauffage au gaz

Il s’agit d’un système de combustion. Dans une chaudière, le gaz est brûlé pour chauffer, par la suite l’eau. Une fois chauffée, cette dernière va se propager dans le logement via des tuyaux raccordés à des radiateurs ou un système de chauffage au sol.

Les types d’appareils de chauffage au gaz

Chaudière classique

Elle est aussi appelée chaudière à gaz atmosphérique. Ce type d’appareil fonctionne sur le principe de combustion du gaz. Cette combustion va former des fumées qui vont, par la suite, traverser un échangeur thermique. Ce dernier contient de l’eau chauffée à hauteur de 90°C. Notons que le rendement de ce type de système se situe aux alentours de 85% à 90%.

Chaudière basse température

Avec ce modèle, nous retrouvons le même principe de fonctionnement que la chaudière classique. Toutefois, ici, la température de chauffe est de 45°C. Aussi, il faut savoir que cet appareil permet de réaliser des économies d’énergie de 20 à 30%. Quant à son rendement énergétique, il se situe entre 105 et 100 %.

Chaudière à condensation

Ce type d’appareil fonctionne sur le principe de combustion du gaz. Toutefois, il puise aussi les calories provenant des vapeurs d’eau émises par les fumées. Cela permet de préchauffer l’eau contenue au sein du circuit revenant des radiateurs avant de la transmettre dans l’échangeur thermique. L’eau subira ainsi un réchauffement total.

Ce type d’appareil dispose d’un rendement de 110 %. Son installation nécessite un raccordement au réseau des eaux usées. Cela permet d’éliminer les eaux issues de la condensation.

Chaudière hybride

Il s’agit d’une chaudière reliée à une PAC (pompe à chaleur). Il faut savoir que la partie gaz se présente comme étant un élément supplémentaire pour renforcer le fonctionnement de la PAC.

Chaudière à cogénération

Cette chaudière, en plus de produire du chauffage, elle est en mesure de produire l’électricité. Elle couvre entre 50 et 80 % des besoins en électricité d’un logement.

Comment installer un chauffage au gaz ?

Il faut savoir que l’installation d’un chauffage au gaz et, plus principalement, d’une chaudière au gaz s’effectue de deux manières :

Une installation murale

Cela se fait principalement avec les équipements conçus pour les petits espaces. Généralement, il s’agit d’appareils pas très performants.

Une installation au sol

Ce type d’installation a pour but de couvrir une surface de chauffe plus importante. Ces modèles sont plus imposants.

 

2. Quels sont les avantages d’un chauffage au gaz ?

Ce n’est pas pour rien que plus d’un générateur de chaleur sur deux en France est un équipement à gaz. En effet, la popularité de ce type d’appareil est due aux nombreux avantages qu’il offre.

Un excellent confort de chauffage

Notons que le chauffage au gaz par chauffage central assure la répartition de la chaleur de manière à la fois diffuse et confortable. Par rapport au chauffage électrique, nous pouvons dire que c’est un atout indéniable. En effet, le chauffage électrique utilise des radiateurs ayant des cycles de chauffe inégaux en fonction de la température ambiante.

Toutefois, soulignons qu’il ne s’agit pas d’un avantage propre au chauffage gaz. En effet, cela s’applique à tous les logements ayant un circuit de chauffage central qu’il fonctionne au fioul, au bois, au gaz ou à tout autre combustible.

La non-nécessité d’un espace de stockage

Etant donné que ce type de chauffage est relié au gaz naturel, on n’a pas besoin de ravitailler sa chaudière en énergie. Avec ce mode de chauffage, tout s’effectue automatiquement. De plus, aucune nécessité de dédier un espace de stockage au gaz. Ce dernier est acheminé par tuyau (enterré) jusqu’à l’équipement de chauffage.

Un excellent rendement énergétique

Avec les nouvelles chaudières gaz à condensation, nous estimons que le rendement de l’énergie est en mesure d’atteindre les 110%. Notons que les chaudières au bois et les chaudières à condensation au fioul sont également efficaces et très performantes. Ce n’est, malheureusement, pas le cas des appareils électriques qui consomment beaucoup.

Peu d’entretien

Généralement, le chauffage au gaz ne demande que peu d’entretien. Cependant, l’encrassement des brûlures nécessite l’intervention d’un expert. Quant au circuit de chauffage, il est rarement entretenu. Il peut être rincé après quelques années d’utilisation si nécessaire.

 

3. Quels sont ses inconvénients ?

A l’image de tous les autres types de chauffage, ce mode présente également quelques inconvénients.

Un prix très volatile

Une véritable bête noire pour la majorité des foyers français. En effet, d’année en année, les prix de l’énergie varient. Afin que la facture soit légère en fin d’année, il est recommandé de choisir une chaudière efficace comme  la chaudière à condensation. Ce type d’appareil permet de faire de considérables économies d’énergie sur la durée. Vous pouvez également opter pour un chauffage d’appoint.

Une énergie polluante

Même si le gaz pollue beaucoup moins que le pétrole ou le fioul, il demeure une énergie fossile émettrice de gaz à effet de serre.

 

4. Combien coûte un chauffage au gaz ?

Il faut savoir que le prix du chauffage au gaz est fortement lié au prix du gaz et au coût de l’installation du système. En avril 2020, le coût du gaz varie en moyenne entre 0,05 et 0,07 € le kWh.

Le prix de la chaudière varie, lui, selon le type du système qui lui est relié. Nous pouvons citer, à titre d’exemple, une chaudière classique qui varie entre 500 et 2 500 €. La chaudière à condensation, quant à elle, elle coûte entre 3 000 et 6 000 €.

Sur le plan énergétique, le prix des équipements au gaz peuvent dépasser les 10000 euros.

 

5. Chauffage au gaz : quelles sont les aides financières disponibles ?

Sachez que choisir des modèles de chauffage gaz nouvelle génération qui permettent de faire des économies d’énergie vous permet de bénéficier de ces aides financières :

  • Le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique),
  • La TVA à 5,5 %,
  • L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat),
  • L’éco-prêt à taux zéro,
  • Le programme chaudière à 1 € mis en place par le gouvernement.

 

Conclusion

Nous pouvons dire, en guise de conclusion, que le chauffage au gaz est le plus adapté à une habitation neuve ou en rénovation pour faire des économies.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire