Comment bien choisir son chauffage d’appoint ?

Parce qu’en intersaison les températures sont loin d’être clémentes, pourquoi ne pas penser à choisir un chauffage d’appoint.

Comment bien choisir son appareil d’appoint ?

Afin de bien choisir son système de chauffage d’appoint, il est important de prendre en considération quelques paramètres.

Un chauffage d’appoint se présente comme étant le complément idéal à votre chauffage principal, surtout au printemps ou à l’automne. En effet, ce type de chauffage est en mesure d’être utilisé à la place d’un système de chauffage central. Pour résumer, nous pouvons dire que ce système apporte un surplus de chaleur lorsque vous en avez besoin.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du chauffage d’appoint.

chauffage d’appoint

Sommaire

 

1. Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Comme son nom peut l’indiquer, un chauffage d’appoint procure la chaleur en complément à un système de chauffage principal. Ce type de système peut fonctionner au gaz, à l’électricité, au pétrole, au fioul ou encore au bois. Nous pouvons trouver des chauffages d’appoints mobiles et d’autres qui nécessite une installation.

Il s’agit d’une solution temporaire permettant de chauffer rapidement un espace. Toutefois, soulignons que l’utilisation du chauffage d’appoint doit rester provisoire. En effet, un usage intensif peut devenir néfaste pour votre habitacle.

En quelques mots, nous pouvons dire que ce type d’appareil est à la fois pratique, performant, maniable et, surtout, pas cher.

 

2. Pourquoi s’équiper d’un chauffage d’appoint ?

Utilisé pour apporter une chaleur complémentaire, le chauffage d’appoint est utile pour plusieurs raisons.

  • Tout d’abord, votre système de chauffage permet de chauffer votre logement aux périodes d’intersaison. Il permet ainsi de retarder l’usage du chauffage central au début de l’automne et d’avancer son arrêt en fin d’hiver.
  • Aussi, ce système de chauffage permet d’obtenir une température confortable au sein des pièces qui ne sont pas équipées d’un appareil de chauffage (atelier, bureau, annexe, etc.).
  • De plus, sachez que ce système est en mesure de chauffer une habitation entière si elle est de petite taille.
  • D’autre part, un chauffage d’appoint est adapté à un logement de vacances. En effet, lorsque vous souhaitez chauffer rapidement votre intérieur, ce type de système est une excellente solution.

 

3. Quels sont les différents types de chauffages d’appoint ?

3.1. Le radiateur à bain d’huile

Ce type de système est un chauffage électrique. Son principe de fonctionnement repose essentiellement sur l’inertie. La résistance est plongée dans un bain d’huile caloporteur enveloppé d’une paroi. Cette dernière est en mesure de restituer la chaleur même lorsque le système est éteint.

 

Ce que vous devez savoir

  • Tout d’abord, cet appareil est assez volumineux et lourd. Cependant, il est déplaçable, et ce, avec une poignée ou encore des roulettes fixées à sa base.
  • Branché à une prise électrique, sa consommation est importante. Toutefois, son fonctionnement avec inertie permet de préserver la chaleur lorsqu’il n’est plus sous tension.
  • De plus, avoir un thermostat permet d’ajuster la température environnante.
  • Généralement, le prix est fixé entre 35 et 160 euros.

 

3.2. Le radiateur soufflant

Là aussi, il s’agit d’un chauffage électrique. Pour fonctionner, une résistance électrique monte en température dans le corps de chauffe. Puis, à l’aide d’une ventilation, l’air chaud est soufflé. Généralement, ce système permet plusieurs puissances de chauffe.

Ce que vous devez savoir

  • Cet appareil garantit une montée rapide des températures.
  • Léger, il est facile à déplacer.
  • Si vous l’utilisez au sein de votre salle de bain, il est important de respecter les distances de sécurités avec les points d’eau.
  • Généralement, son prix est fixé entre 40 et 200 €.

 

3.3. Le radiateur céramique soufflant

Disposant du même principe de fonctionnement qu’un radiateur soufflant, le radiateur céramique dispose d’une résistance électrique enveloppée par une couche de céramique. Il faut savoir que ce matériau réfractaire garantit une très bonne inertie.

 

Ce que vous devez savoir

  • Ce type de système est en mesure d’offrir un confort thermique au sein de votre logement.
  • Aussi, vous avez la possibilité de poser une surface plane.
  • En fonction des modèles, la soufflerie de ce type d’appareil peut être plus ou moins bruyante.
  • Quant au prix, il varie, généralement, entre 40 et 400 euros.

 

3.4. Le convecteur mobile

Chauffage d’appoint électrique, il fonctionne, comme son nom l’indique, par convection. Il dispose de deux grilles de ventilation. La grille de ventilation du bas capture l’air ambiant, réchauffé par une résistance électrique. Une fois la chaleur est produite, elle est, par la suite, diffusée par les grilles de ventilation, placée sur la partie supérieure de l’appareil.

Ce que vous devez savoir

  • Ce type de système est déplaçable grâce aux roulettes placées sous le corps de chauffe.
  • Généralement, il est doté d’un thermostat permettant de régler la puissance.
  • Aussi, vous avez la possibilité de choisir la puissance de votre convecteur, et ce, selon la superficie de la pièce à chauffer.
  • Il coûte entre 50 et 150 euros.

 

3.5. Le panneau rayonnant mobile

Ce type de chauffage fonctionne par rayonnement. Il diffuse la chaleur par ondes infrarouges. Ces dernières réchauffent les objets et les parois de votre intérieur. Ces éléments vont à leur tour redistribuer la chaleur par micro-convection.

 

Ce que vous devez savoir

  • Cet équipement garantit la diffusion d’une chaleur homogène au sein de la pièce.
  • Il est déplaçable d’une pièce à une autre.
  • Généralement, le panneau rayonnant mobile est doté d’un thermostat et d’un écran digital pour régler les températures.
  • Il coûte entre 60 et 300 euros.

 

3.6. Le sèche-serviette

Cet appareil est généralement installé dans une salle de bain. Il peut également être placé au sein d’une cuisine. Il prend la forme d’une échelle permettant de mettre les serviettes de toilette.

 

Ce que vous devez savoir

  • Ce type d’appareil convient aux petites pièces.
  • Aussi, il permet de profiter d’une serviette bien chaude.
  • De plus, sur le marché, nous trouvons un large choix de design, de matières et de formes.
  • Il coûte entre 100 à 900 € selon les modèles.

 

3.7. La cheminée électrique

Ce système permet de chauffer votre intérieur tout en donnant l’illusion d’un feu de cheminée. Il est en mesure de se fixer ou se poser à même le sol. Cela permet ainsi de le transporter d’une pièce à une autre.

 

Ce que vous devez savoir

  • Le premier atout de ce type d’équipement, c’est qu’il offre un large panel de design, de poids et de formes. Il peut, ainsi, facilement s’adapter avec votre décoration.
  • Selon le modèle choisi, cet appareil est en mesure d’être gérée manuellement ou à l’aide d’une télécommande.
  • Il coûte entre 60 à 1200 €.

 

3.8. Chauffage d’appoint au gaz

Ce type d’appareil d’appoint fonctionne au gaz. La bouteille de gaz butane est reliée à votre système. Souvent, elle est cachée dans le corps-même de l’équipement.

 

Ce que vous devez savoir

  • Ce système est assez volumineux. Généralement, il dispose de roulettes et d’une poignée pour faciliter son déplacement.
  • Avec ce type de système, il est important de bien aérer la pièce.
  • De plus, il est important de s’assurer que le système respecte les normes françaises ou européennes.
  • Le coût de ce système peut varier entre 80 et 300 €

 

3.9. Chauffage d’appoint : poêle à pétrole ou au fioul

Il faut savoir que ce type d’appareil nécessite une très bonne ventilation ainsi qu’un appareil de détection de dioxyde de carbone. Cela permet de prévenir les risques d’intoxication.

 

Ce que vous devez savoir

  • Lorsqu’il est allumé, ce type de système n’est plus déplaçable.
  • Son prix est fixé entre 50 et 600 euros.

 

4. Comment bien choisir son chauffage d’appoint ?

Nous trouvons sur le marché 3 types de chauffage d’appoint. En effet, il y a :

  • Les systèmes électriques
  • Les appareils qui fonctionnent au gaz
  • Les appareils qui fonctionnent au fioul

Afin de vous aider à  faire votre choix, nous vous proposons quelques critères à prendre en considération pour choisir le chauffage d’appoint adapté à votre besoin.

 

4.1. L’efficacité

Soulignons que les appareils au fioul ou au gaz diffusent une chaleur durable et homogène. Quant aux appareils électriques, ils ont l’avantage d’émettre la chaleur de manière très rapide. Cependant, la chaleur ne reste pas longtemps, comparée à celle émise par les autres appareils.

 

4.2. L’utilisation

Si vous cherchez à chauffer des pièces de petite surface, nous vous conseillons d’opter pour des appareils de type électrique. En effet, les systèmes de chauffage au fioul ou au gaz sont adaptés pour les grandes pièces telles qu’une buanderie, un atelier ou encore un garage.

Pour identifier quelle puissance est nécessaire pour chauffer votre espace, notez qu’un 1 m² nécessite 100 watts.

 

4.3. Les odeurs

Il est important de souligner également que les appareils au fioul et au gaz ont tendance à émettre des odeurs désagréables. Toutefois, sachez que les équipements électriques ne posent pas ce genre de problème.

 

4.4. L’esthétique

Si vous souhaitez allier performance et design, il faut savoir que les appareils électriques proposent un large panel de choix, de tailles et de coloris. Ils sont ainsi en mesure de s’adapter à tous les intérieurs. En revanche, les appareils au fioul et au gaz sont très volumineux et ont généralement un design assez classique.

 

4.5. L’environnement

Les appareils qui fonctionnent avec le gaz ou le fioul dégagent du dioxyde de carbone. Quant aux appareils électriques, ces derniers usent leur énergie de l’énergie nucléaire.

 

4.6. La consommation

Un autre point important. En effet, la consommation d’énergie de votre système va directement influencer votre facture. Cependant, les appareils électriques sont les plus consommateurs d’énergie.

 

5. Quel chauffage d’appoint choisir pour quelle pièce ?

5.1. Pour les pièces de vie

Nous parlons, bien évidemment, de la chambre ou du salon. Pour ce type d’espace, il est recommandé d’opter pour un système silencieux. Vous pouvez choisir un mini soufflant, un convecteur mobile ou encore un poêle à gaz ou à pétrole à mèche. Votre choix dépendra de la surface de votre pièce de vie. Par exemple, pour une pièce de 40 m², il est conseillé d’installer un poêle à gaz.

 

5.2. Pour la salle de bain

Dans une salle de bain, il est important de choisir un appareil qui chauffe rapidement. Pour un usage régulier, procurez-vous un soufflant fixe programmable. En effet, cette fonctionnalité va permettre de chauffer votre espace aux heures d’utilisations selon vos habitudes.

 

5.3. Pour les garages, ateliers ou vérandas

Dans ce type d’espace, il est également recommandé de choisir un chauffage d’appoint qui chauffe rapidement. Nous vous conseillons, à titre d’exemple, de choisir les soufflants de chantiers électriques ou encore les poêles à pétrole électriques. Si vous ne possédez pas d’alimentation électrique, vous pouvez, toutefois, placer un poêle à gaz ou un poêle à pétrole à mèche.

 

6. Quel est le meilleur chauffage d’appoint ?

Sachez que le meilleur appareil de chauffage d’appoint est :

  • Un système qui répond qui correspond le plus à vos besoins en chauffage
  • Un système pas cher
  • Un équipement qui correspond à votre sensibilité écologique

Ainsi, nous pouvons dire que le meilleur appareil de chauffage d’appoint est le système qui saura répondre toutes vos attentes.

De plus, il ne faut pas oublier que ce type de chauffage est utilisé par intermittence et à titre complémentaire. De ce fait, son impact sur votre facture énergétique doit être limité.

 

7. Comment bien utiliser son chauffage d’appoint ?

Utilisés de manière ponctuelle, il est important de respecter les conditions d’utilisation des chauffages d’appoint. En effet, peu importe le type d’appareil d’appoint que vous choisissez, il est essentiel de toujours s’assurer que la norme « NF » y soit inscrite. Cette norme est une garantie de sécurité et de fiabilité de l’équipement.

Qu’il soit à gaz, à fioul ou électrique, le chauffage d’appoint peut causer des risques s’il n’est pas bien utilisé. Nous vous proposons quelques consignes de sécurité afin de bien utiliser votre appareil.

  • Ne pas utiliser votre appareil au-delà de la durée indiquée sur l’appareil.
  • Toujours s’assurer que le matériel correspond à vos besoins.
  • Pour un appareil à gaz, il faut s’assurer que la norme EN 449 y est inscrite. Pour un équipement à pétrole, vérifiez qu’il y a la norme NF D35-300.
  • Pensez à aérer régulièrement votre espace.

En cas d’intoxication :

  • Il faut tout d’abord arrêter toute combustion.
  • Contactez en urgence les pompiers/SAMU.
  • Ouvrez la fenêtre et sortez de la pièce

8. Quels sont les inconvénients d’un chauffage d’appoint ?

Cependant, nous trouvons que le chauffage d’appoint dispose également de quelques points négatifs :

  • Assèchement de l’air ambiant
  • Impossibilité de bénéficier des aides financières pour l’achat d’un chauffage d’appoint.
  • Usage d’un combustible relativement cher
  • Emission de polluants
  • Risque élevé de brûlures et d’incendies
  • Risque d’intoxication
  • Provocation de maladies respiratoires, asthme

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion que le chauffage d’appoint peut s’avérer pratique dans plusieurs situations. En effet, c’est une solution idéale pour compléter votre système de chauffage central et enfin bénéficier d’un confort thermique.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire