Consommation électrique : comment réaliser des économies ?

Il faut savoir que pour plusieurs consommateurs, il est quasi-primordial de calculer leur consommation électrique. Le budget consacré à l’énergie représente 9% du budget total d’un Français. Dans une démarche de réduction des dépenses en énergie, il est important de calculer sa consommation quotidienne en kWh.

Comment estimer sa consommation électrique ?

Plusieurs critères sont à prendre en considération afin de bien évaluer sa consommation comme le type d’énergie utilisée.

 

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes autour de la consommation énergétique.

Consommation électrique

Sommaire

 

1. Comment calculer sa consommation électrique ?

Voilà qu’entre crise économique et souci écologique, tout le monde cherche à consommer moins et moins cher. La consommation électrique ne fait pas exception à la règle. En effet, avec la multiplication des appareils audiovisuels et high-tech au sein des logements, cela va entraîner inévitablement une hausse dans les factures d’électricité.

Il faut savoir que la France est considérée comme l’un des plus grands producteurs et consommateurs d’électricité d’Europe et du monde. Cela fait d’elle un acteur majeur du secteur de l’énergie. Elle dispose de plusieurs entreprises multinationales fournisseuses d’électricité et productrices d’électricité (EDF, Engie, Total).

De la télévision en passant par le système de chauffage, l’ensemble des appareils qui sont branchés et fonctionnent, nécessite un certain volume d’énergie. Le volume d’électricité consommé par un logement s’exprime en kilowattheures (kWh). Cela représente toute l’électricité dont les appareils ont besoin pour fonctionner. Il faut savoir également que la consommation d’énergie électrique est variable dans la journée, entre les saisons et entre les années.

 

Comment connaître sa consommation électrique moyenne par jour ?

Pour les particuliers voulant réduire leurs dépenses en énergie, il est important de savoir estimer la consommation quotidienne en kWh. Cela permet de choisir le meilleur contrat d’électricité et réaliser un maximum d’économies. Un simple calcul vous permet de connaître la consommation de vos appareils électriques.

Notons qu’il y a plusieurs critères à prendre en considération pour mieux évaluer sa consommation d’électricité.

  • La superficie
  • Le nombre d’occupants
  • La puissance de votre appareil électrique exprimée en watts
  • Le type d’énergie utilisée pour les différents appareils
  • La puissance du compteur
  • La qualité de l’isolation
  • L’année de construction
  • La fréquence d’utilisation (soirs, journées, week-ends uniquement)
  • La région d’habitation

 

La règle de calcul de votre consommation :

[Nombre d’heures d’utilisation]  x [nombre jours d’utilisation] x ([puissance appareil en watts] / 1000) = nombre kWh

 

2.  Consommation électrique : quels sont les appareils qui consomment le plus ?

Dans notre mémoire collective, nous pensons toujours que les appareils les plus énergivores sont ceux qui impactent le plus la consommation globale à l’année. Mais généralement, ils sont les moins utilisées. Nous vous proposons une liste des équipements qui consomment le plus d’électricité.

  • Le four
  • Les radiateurs (le chauffe-eau y compris)
  • La plaque de cuisson
  • La climatisation
  • Le sèche-linge
  • Le réfrigérateur-congélateur

 

3. Consommation électrique : Qui sont les fournisseurs ?

Tout d’abord, nous trouvons EDF. C’est une entreprise française qui détient le monopole de l’électrifié au tarif réglementé.

Il faut savoir que tous les autres fournisseurs, nommés également les « alternatifs », ne fournissent de l’électricité qu’à prix de marché. Parmi ces fournisseurs, nous pouvons citer Total Direct Énergie, Engie (ex-GDF Suez), Alterna, Enercoop, ENI, Planète Oui, Proxelia, Vattenfall, Energem ou encore Iberdrola, Butagaz.

 

4. Comment réduire sa consommation électrique ?

Plusieurs pratiques quotidiennes efficaces permettent de réduire votre consommation et de limiter son empreinte écologique.

 

4.1. Débrancher tous les appareils non utilisés et mis en veille

Vous l’ignorez peut-être, mais un chargeur de téléphone branché continue de consommer inutilement de l’électricité. C’est également le cas de nombreux objets électriques en veille qui peuplent nos logements tels que la télévision, le wifi, le lecteur de DVD, le four électrique, le micro-ondes, le wifi l’ordinateur ou l’enceinte connectée. Une étude affirme que débrancher ces appareils électriques permet d’économiser jusqu’à 10% de la facture d’électricité.

 

4.2. Optimiser l’éclairage des pièces de la maison

Ce n’est pas Versailles chez vous ! Dites-vous qu’il est inutile de laisser des pièces éclairées lorsque vous êtes absent. Aussi, pourquoi ne pas opter pour des ampoules à basse consommation (les LED A++ étant les plus performantes).

Aussi, il faut savoir qu’il est important de choisir le bon éclairage en fonction de la pièce et de vos habitudes. Cela permet non seulement de diminuer votre consommation d’électricité, mais également d’améliorer votre bien-être.

 

4.3 Utiliser les fonctions « éco » du lave-linge et du lave-vaisselle

Nous trouvons que la majorité des lave-linge et lave-vaisselle modernes sont dotés d’une touche ou d’une fonctionnalité « éco » qui permet de réduire considérablement la consommation d’électricité et d’eau.

 

4.4. Cuisiner économiquement

Même en cuisine, vous pouvez effectuer des gestes simples et de bons sens permettant ainsi d’économiser l’énergie en cuisine. En effet, il est recommandé de couvrir les casseroles durant le temps de cuisson, optez pour la cuisson avec une cocotte-minute ou encore utilisez la chaleur tournante du four.

Le choix des équipements de cuisine est également important. Il faut savoir que les plaques induction, par exemple, consomment entre 20 et 25 % d’électricité en moins par rapport à d’autres types de plaques.

 

4.5. Gérer la consommation du réfrigérateur

Saviez-vous que la grive entraîne rapidement une surconsommation d’électricité ? Pourtant, elle est facile à éviter. Il est conseillé de gratter régulièrement le dos de votre réfrigérateur ou votre congélateur. Aussi, veillez à nettoyer la grille placée à l’arrière de ces appareils pour optimiser leur fonctionnement.

De plus, pensez à toujours situer votre réfrigérateur loin des sources de chaleur (four, plaques de cuisson, radiateurs). 

 

4.6. Utiliser le système de chauffage quand il faut

Il faut savoir qu’un système de chauffage représente en moyenne 60 % de la consommation d’énergie dans un logement. Ainsi, vous êtes en mesure de faire des économies en chauffant mieux. Diminuer la température de votre appareil de chauffage de 1°C permet de baisser la facture de plus de 6%.

Vous devez savoir qu’à chaque pièce sa température. Par exemple, dans les pièces à vivre, la température recommandée est de 19° C. Par contre dans les chambres, la température doit être de 17°C. Afin d’éviter de chauffer inutilement certaines zones (couloirs, hall d’entrée, escaliers…), pensez à mettre des rideaux occultants.

 

4.7. Améliorer l’isolation du logement

Est-ce que vous savez que rénover les portes, les combles et les murs peut avoir un impact important sur la consommation d’énergie ? En effet, cela permet de limiter les déperditions de chaleur. Pour vos travaux de rénovation, vous pouvez bénéficier d’un bilan énergétique et d’un accompagnement dans les démarches d’éco-rénovation.

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion qu’il est important de toujours surveiller sa consommation électrique afin de réaliser des économies sur facture, mais également réduire son impact environnemental. Vous pouvez également changer et opter pour l’électricité verte qui se base essentiellement sur les énergies renouvelables.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire