Radiateur à inertie ou la garantie d’une chaleur douce

Vous cherchez une solution pour diminuer votre consommation énergétique et accéder à un confort homogène sans effort ? Nous vous conseillons d’opter pour un radiateur à inertie.

Pourquoi choisir le radiateur à inertie ?

Ce type de système est en mesure de vous aider à réduire votre facture d’énergie.

 

Utilisés de plus en plus ces dernières années, les radiateurs à inertie sont rapidement devenus la référence pour toutes les personnes à la recherche d’une chaleur à la fois douce et homogène. Nous trouvons que la majorité des modèles présents sur le marché s’appuient essentiellement sur le principe de l’inertie, c’est-à-dire, la capacité d’un matériau de préserver la chaleur et de la distribuer dans le temps.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de ce type de systèmes de chauffage.

Radiateur à inertie

Sommaire

 

1. Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Le radiateur à inertie ou le radiateur à chaleur douce est un système de chauffage électrique offrant un confort thermique optimal. Il dispose d’un corps de chauffe solide (aluminium ou fonte) ou liquide (fluide caloporteur). La chaleur est préservée à l’intérieur de ce corps et permet ainsi de chauffer une surface le plus longtemps possible.

Comment fonctionne-t-il ?

Comme son nom l’indique, le radiateur à inertie fonctionne selon le principe de l’inertie. Ce système commence tout d’abord par accumuler la chaleur pour la restituer par la suite. Durant la période estivale, lorsque la façade de votre logement reste au soleil toute la journée, elle stocke les calories. A la nuit tombée, les murs de votre maison restent chauds durant de longues heures. De la même manière, le radiateur à inertie reprend le même principe. En effet, son cœur restitue lentement ce qu’il emmagasine.

Notons que l’efficacité de votre appareil dépend principalement de la qualité de son cœur de chauffe.

2. Comment bien choisir votre radiateur à inertie ?

Pour bien choisir votre équipement de chauffage, vous devez prendre en considération plusieurs critères :

La pièce à chauffer

Nous trouvons sur le marché des radiateurs adaptés à chacune de vos pièces. En effet, un radiateur à inertie pour la chambre s’accorde parfaitement avec votre mode de vie et à vos habitudes. Le modèle de radiateur pour la cuisine est fabriqué pour offrir tout le confort dont vous avez besoin dans cette pièce que vous n’occupiez que quelques heures dans la journée.

La surface de la pièce

Un autre point que vous devez prendre en compte, c’est la surface de la pièce. En effet, vous n’allez pas choisir le même équipement pour un espace étroit ou pour une pièce principale d’une maison. Pour des performances optimales, il est primordial d’opter  pour un appareil bien dimensionné. Par exemple, pour un salon, il est recommandé de choisir un radiateur ayant une puissance allant de 800 à 3000 watts.

Le budget

Un troisième point à considérer, c’est le budget d’achat. Cependant, il faut toujours opter pour un système de chauffage fiable et ayant des garanties.

3. Quels sont les types de radiateurs à inertie ?

Les types de radiateurs à inertie peuvent être répartis en deux catégories :

L’inertie sèche

Elle repose sur l’utilisation d’un corps de chauffe solide en matériau réfractaire de type fonte, céramique ou encore pierre volcanique.  La résistance électrique est mise au cœur de ce matériau dans le but de le faire monter en température.

Ces matériaux se caractérisent par une très forte inertie. Lorsque le radiateur se déclenche, ce système se met à emmagasiner la chaleur. Une fois le système éteint, le radiateur continue de transférer la chaleur à la plaque externe du radiateur. Par la suite, cette plaque transmet, par rayonnement, la chaleur à toute la pièce.

Nous pouvons dire que ce type de radiateur offre une chaleur à la fois douce et homogène.

Prix du radiateur à inertie sèche

Le prix d’un radiateur à inertie peut varier entre 100 à 700 euros.

L’inertie fluide

Cette seconde consiste à utiliser un fluide caloporteur à la place d’un matériau réfractaire. Ce fluide peut être soit de l’eau, de l’huile végétale ou minérale. Avec ce modèle, la résistance est plongée à l’intérieur de ce fluide pour lui transférer ses calories. La circulation du fluide au sein du circuit fermé permet de diffuser la chaleur dans la pièce. Notons que ce type d’appareil de chauffage s’accorde parfaitement avec un chauffage central.

Prix du radiateur à inertie fluide

Pour ce type de radiateur, vous devez prévoir un budget entre 400 et 1500 euros. Les versions à fluide caloporteur sont généralement moins chères que ceux avec un cœur de chauffe solide.

Lequel choisir ?

Il faut savoir que les performances thermiques de ces deux systèmes sont relativement similaires. Les versions avec corps de chauffe offrent une très grande inertie. Cependant, ces modèles sont plus grands. En effet, les matériaux réfractaires sont très denses. C’est cette particularité qui leur procure cette très bonne capacité de stockage de chaleur.

Pour les modèles de radiateurs à inertie fluide, ils proposent un confort similaire à celui d’un chauffage central. L’installation de ce type de système vous épargne l’installation de toute la tuyauterie du chauffage central.

Au final, nous pouvons dire que le choix entre un radiateur à inertie fluide ou sèche est loin d’être une question de qualité. Cela dépend principalement de vos attentes et besoins en matière de chauffage.

4. Comment installer son radiateur à inertie ?

Rassurez-vous, avec ce modèle de radiateur, vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel. En effet, cet appareil est en mesure d’être installé par vous-même. Il suffit tout simplement d’avoir une alimentation électrique indépendante. Cependant, si vous n’êtes pas très doué dans les travaux manuels, vous pouvez, bien évidemment, compter sur l’aide d’un professionnel pour l’installation de votre radiateur.

Déterminer le bon emplacement

Il s’agit d’une étape importante dans l’installation de n’importe quel type de radiateur. En effet, pour qu’un radiateur apporte le maximum de confort, tout en consommant peu d’énergie, il est fortement recommandé de trouver le bon emplacement.

Aussi, il faut également prendre en considération le paramètre de l’isolation. En effet, si vous avez une construction ancienne, il est conseillé d’installer votre radiateur sur un mur en contact avec l’extérieur. Cela permet de limiter l’effet de parois froides. En revanche, si votre habitation est récente et répond aux nouvelles exigences en matière d’isolation thermique, vous devez installer votre système n’importe où, tant qu’il a un accès à une alimentation.

Mise en place

Une fois le bon emplacement est déterminé, il faut placer le radiateur à la bonne hauteur. Pour cela, il est conseillé de fixer l’appareil en position basse, en laissant un écart de 15 cm environ par rapport au sol.

De plus, afin de favoriser la circulation de l’air, il faut éviter de placer un objet ou un mobilier en façade du radiateur. Veillez également à ne pas mettre votre appareil près d’un matériau inflammable tel que le linge de maison.

5. Quels sont les avantages d’un radiateur à inertie ?

Le radiateur à inertie offre plusieurs avantages :

  • Une installation simple et sans entretien ni maintenance
  • Un confort de chauffe haut de gamme
  • D’importantes économies sur la facture d’électricité
  • Un réglage précis de la température à 0,5 °C
  • Une gestion à distance pour le modèle connecté

6. Quels sont les inconvénients du radiateur à inertie ?

Ce type de système dispose également de quelques points négatifs.

  • Tout d’abord, il faut savoir que le principe de fonctionnement de ce type d’appareil n’est pas adapté à toutes les pièces nécessitant une montée très rapide en température.
  • Aussi, par rapport au panneau rayonnant, cet appareil s’avère relativement plus élevé.
  • De plus, côté esthétique, le radiateur à inertie est plus encombrant et plus lourd qu’un convecteur.

7. Quelles sont les meilleures marques de radiateur à inertie ?

Nous trouvons sur le marché un large panel de modèles de radiateurs à inertie. Le choix sera ainsi difficile à faire. De ce fait, nous vous proposons une liste des meilleures marques de radiateurs à inertie. Le critère de notre sélection se fonde essentiellement sur plusieurs critères :

  • La qualité et la réputation de la marque
  • La qualité technique des radiateurs proposés
  • Le design
  • La qualité du service SAV
  • La durée de vie moyenne des radiateurs
  • Le rapport qualité / prix

Les meilleures marques

  • SAUTER
  • CARRERA
  • AIRELEC

8. Comment entretenir un radiateur à inertie ?

Il faut savoir que pour un radiateur à inertie, l’entretien est certes indispensable, mais il n’est pas compliqué à effectuer. En effet, une fois par semaine, vous pouvez le nettoyer. Pour cela, il suffit tout simplement d’utiliser un chiffon humidifié d’un produit nettoyant non abrasif.

De plus, pour procéder à un nettoyage en profondeur, vous pouvez utiliser un aspirateur disposant d’un suceur plat. Cela vous permet de bien dépoussiérer vos systèmes. Vous pouvez également utiliser un plumeau ou encore une brosse à dents afin d’accéder aux interstices, grilles, etc. Rappelons que vous ne devez pas frotter brutalement votre système.

Bien évidemment, avant d’effectuer quoi que ce soit, il est important de débrancher votre radiateur électrique afin d’éviter les risques d’électrocution. Aussi, avant la remise sous tension, vérifiez que votre appareil est totalement sec pour éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi est-il indispensable ?

Pour assurer la longévité de votre appareil, il est important de ne pas faire l’impasse sur l’étape de l’entretien. En effet, un radiateur bien entretenu réduit considérablement les risques de panne. Aussi, cela permet de bénéficier d’une performance optimale.

Il faut savoir que l’accumulation de la poussière dans les émetteurs de chaleur est en mesure d’entraver la bonne circulation de la chaleur. Cela va ainsi engendrer une chute du rendement de votre appareil de chauffage. Sans oublier bien évidemment, qu’un mauvais entretien de votre système va impacter la consommation et donc la facture énergétique.

D’autre part, entretenir votre radiateur à inertie permet d’assainir votre habitat et réduire les risques d’allergie. En effet, la poussière accumulée dans votre appareil est en mesure de favoriser la prolifération des acariens.

9. Comment consomme un radiateur à inertie ?

Comparés aux panneaux rayonnants et aux convecteurs traditionnels, les radiateurs à inertie sont considérés comme les modes de chauffage les plus confortables. Ces modèles sont en mesure de faire d’importantes économies d’énergie.

Il faut savoir qu’un radiateur à inertie consomme la même chose qu’un convecteur ou un panneau rayonnant. Un radiateur de 1000 Watts est en mesure de consommer 1000 Watts. Son fonctionnement peut réaliser des économies de tout en offrant du confort.

Que cela soit un modèle à inertie fluide ou sèche, le cœur de chauffe préserve la chaleur plus longtemps même après avoir été éteint. Cela permet de consommer moins d’électricité.

De plus, afin de moins consommer de l’énergie, vous pouvez également mettre en place un système de programmation domotique. Ce dernier permet d’adapter plus facilement la température de chauffe selon vos besoins. Ce système est également en mesure d’être géré à partir de votre téléphone. En effet, vous êtes en mesure d’augmenter la température de votre système lorsque vous êtes sur le chemin du retour.

Conclusion

Nous pouvons dire, en guise de conclusion, que le radiateur à inertie est votre solution de chauffage idéale pour profiter d’un confort thermique au sein de votre logement. En effet, ce système est  réactif et garantit aussi une longue diffusion dans votre habitation.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire