Isolation thermique : comment bien isoler son logement ?

isolation thermiqueSi vous souhaitez diminuer votre consommation énergétique, une bonne isolation thermique est à envisager.

Combien coûtent les travaux d’isolation ?

Il est important de savoir que le prix des travaux dépend principalement de l’isolant utilisé et la technique de pose.

 

Vous l’ignorez peut-être, mais une maison est en mesure d’abriter des ponts thermiques qui l’empêchent de préserver la chaleur. De ce fait, entreprendre des travaux d’isolation de votre habitation est indispensable afin de vivre dans un logement à la fois sain et économe.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de l’isolation thermique.

isolation thermique

Sommaire

 

1. Qu’est-ce que l’isolation thermique ?

L’isolation thermique englobe l’ensemble des techniques qui visent à réduire les transferts de chaleur entre un lieu chaud et un milieu froid en utilisant des matériaux isolants. Elle a pour but de préserver à l’intérieur la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Aussi, elle permet de diminuer considérablement les factures énergétiques. Ainsi, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une solution idéale pour améliorer votre confort de vie au sein de votre habitation.

Il est important de souligner qu’un logement mal isolé subit des déperditions thermiques. En effet, pendant la période hivernale, l’air ambiant s’échappe vers l’extérieur. En contrepartie, la chaleur extérieure s’infiltre au sein du logement en été.

Quelles sont les principales sources de déperditions de chaleur ?

Nous trouvons plusieurs sources de déperditions de chaleur :

  • Le toit,
  • Les fenêtres,
  • Les murs,
  • Les sols et planchers bas,
  • La ventilation et les fuites,
  • Les ponts thermiques.

 

2. Isolation thermique : quels avantages pour votre logement ?

Bien isoler son logement présente de nombreux avantages :

Améliorer votre qualité de vie

Une habitation bien isolée au niveau thermique est la garantie de préserver la chaleur à l’intérieur. Un bon isolant permet de réduire les déperditions thermiques et les échanges de chaleur. Sachez qu’une isolation efficace est également la garantie d’une maison qui reste fraîche pendant les périodes estivales. En effet, elle empêche la chaleur de rentrer à l’intérieur. De ce fait, le confort thermique de votre logement est préservé, et ce, tout au long de l’année.

Réduire votre facture de chauffage

En limitant les déperditions de calories et les échanges de chaleur, vous diminuez également votre consommation de chauffage et climatisation. Ainsi, nous pouvons dire qu’une isolation efficace et performante se présente comme étant un investissement rentable. Si vous souhaitez diminuer votre consommation d’énergie, vous pouvez tout simplement améliorer l’isolation thermique au lieu de changer vos équipements de chauffage (chaudière, chauffages, etc.).

Rendre votre habitat plus durable

D’autre part, une bonne isolation est aussi la garantie d’une habitation d’une durabilité accrue. En effet, cela assure une meilleure résistance au temps qui passe. Ainsi, une isolation permet de limiter les risques de condensation. Notons qu’une maison bien isolée est une habitation économe d’énergie. Ainsi, si vous envisagez de vendre votre habitation, cette dernière trouvera plus facilement un preneur. Soulignons également que, désormais, les performances énergétiques sont devenues un des critères majeurs dans le choix de votre logement.

Préserver votre environnement

Un logement bien isolé réduit les rejets de gaz à effet de serre. Cela contribue, ainsi, à faire face au réchauffement climatique. Aussi, l’isolation thermique permet de diminuer l’utilisation de ressources énergétiques fossiles et la consommation d’énergies traditionnelles.

 

3. Combien coûtent les travaux d’isolation thermique ?

Les travaux d’isolation thermique peuvent concerner le toit, les murs ou encore le sol d’une habitation. Cependant, il faut savoir que dans chaque cas, le prix des travaux va dépendre de l’isolant utilisé et la technique (plus ou moins complexe).

L’isolation des combles

Notons, tout d’abord, que le toit se présente comme étant le premier responsable des pertes de chaleur. Il engendre, ainsi, des surconsommations d’énergie pour le chauffage. Le prix d’une isolation de combles va essentiellement dépendre des combles (aménagés ou perdus).

Les combles perdus

Avec seulement 36 euros par m², nous trouvons que l’isolation des combles perdus se présente comme étant la moins chère. Notons, bien évidemment, que ce tarif varie en fonction de la technique employée : soufflage, épandage ou encore isolation déroulée. En effet, chaque technique nécessite des matériaux et un temps de pose différent.

Les combles aménagés

Quant aux combles aménagés, ces derniers sont plus onéreux. Soulignons que ces travaux sont également plus coûteux lorsqu’ils sont réalisés par l’extérieur du toit. En effet, cela nécessite une découverture totale de la toiture avant de poser l’isolant. Il faut compter un minimum de 110 euros par m² pour isoler la toiture par l’extérieur et jusqu’à 267 € par m² dans les cas les plus complexes.

Pour ce type de pose, les techniques employées sont : le sarking, la pose de caissons chevronnés ou encore la pose de panneaux sandwichs.

D’autre part, nous trouvons l’isolation des combles aménagés par le biais d’un isolant déroulé ou insufflé sous les rampants. Cette opération coûte environ 56 euros par m².

L’isolation des murs

La deuxième phase pour améliorer l’isolation de votre logement est l’isolation des murs. Nous trouvons 2 solutions pour effectuer les travaux d’isolation des murs :

  • Une isolation intérieure
  • Une isolation extérieure, appelée aussi, ITE (Isolation Thermique Intérieure et Isolation Thermique Extérieure)

Notons que l’isolation intérieure est la moins chère. Elle est également en mesure d’être réalisée par étapes (mur par mur). Ce type de travaux coûte aux environs de 60 euros le m².

Si vous envisagez de réaliser des travaux d’insolation extérieure des murs, il faut compter entre 110 euros et 212 euros par m² isolé. Ce tarif s’explique par le ravalement de façade nécessaire après la pose de l’isolant. En effet, une fois la pose de l’isolant est effectuée, il est fortement recommandé de refaire la façade afin de préserver l’isolant et améliorer l’esthétique de l’habitation.

L’isolation du sol

Voilà qu’après les combles et les murs, la dernière chose qui vous reste à faire, c’est de réaliser l’isolation du sol. Notons que le sol est responsable de 10% des pertes de chaleur dans votre habitation.

L’isolation peut s’effectuer par le dessous, si votre sol donne sur une cave ou sur un vide sanitaire. Pour simplifier les choses, nous pouvons dire que c’est le plafond de la pièce située sous le sol qui sera isolé. Toutefois, si le sol ne donne accès à rien, il faudra effectuer l’isolement directement.

Ce type de travaux est généralement plus onéreux, car il demande, tout d’abord, l’enlèvement du revêtement (parquet, carrelage, etc.). Ensuite, il faut le refaire et poser directement l’isolant. De ce fait, il faut compter un prix aux environs de 40 euros par m² isolé.

 

4. Quels matériaux choisir pour une isolation thermique efficace ?

Il faut savoir que chaque élément de votre logement demande un isolant adapté. Nous trouvons 5 familles d’isolants.

Les isolants synthétiques

Cela peut être du polystyrène expansé ou extrudé ou encore du polyuréthane.

Les isolants minéraux

Cela peut être de la laine de verre ou encore du verre cellulaire.

Les isolants d’origine animale

Cela peut être de la laine du mouton ou encore des plumes de canard.

Les isolants issus du recyclage

Cela peut être du textile ou de l’ouate de cellulose.

Après avoir cité les 5 familles d’isolant, sachez que ces matériaux ne proposent pas les mêmes performances thermiques. Ces dernières sont mesurées selon leur connectivité et leur résistance thermique. Sachez que plus la résistance thermique d’un matériau est élevée, plus le matériau est isolant.

 

5. Isolation thermique : quelles sont les aides financières disponibles ?

Pour les travaux d’isolation thermique, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières tels que :

  • Le Crédit d’Impôt à hauteur du montant total de la facture,
  • Prime Energie,
  • La TVA à taux réduit,
  • L’Eco-Prêt à taux zéro,
  • L’ANAH sous conditions de ressources.

Notons également que si vous êtes propriétaire de combles perdus et en fonction de vos revenus, vous êtes en mesure de bénéficier de l’isolation de vos combles pour 1€ grâce au Pacte Energie Solidarité.

 

6. Isolation thermique : quelles sont les règles à suivre pour une isolation performante ?

Une isolation thermique efficace se base sur plusieurs points importants. En effet, il est important de :

  • Effectuer un bon repérage des zones de déperdition de chaleur au sein de votre logement.
  • Choisir des isolants de qualité, certifiés et dotés d’une résistance thermique suffisante.
  • Avoir un système de ventilation maîtrisé.

 

Conclusion

Nous pouvons dire, en guise de conclusion, qu’une bonne isolation thermique est la clé pour effectuer de grosses économies d’énergie. Notons que ce type de travaux est en mesure de convenir autant pour les constructions neuves que pour les constructions en rénovation.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire