Watts : comment calculer la consommation de vos appareils électriques ?

Vous l’ignorez, peut-être, mais lorsque vous achetez une ampoule, un téléviseur ou un réfrigérateur,  il faut savoir que sa consommation électrique est indiquée en puissance watts. Le watt se présente comme une unité qui est  corrélée à l’électricité. Il a toute son importance quand il s’agit d’étudier les besoins de vos appareils électriques.

Quelle est la différence entre les watts et les kilowattheures ?

Les watts mesurent la puissance nécessaire lors d’une unité de temps tandis que les wattheures mesurent la quantité d’énergie consommée sur une période déterminée.

 

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du watt.

watts

Sommaire

 

1. Qu’est-ce que sont les watts ?

Ayant un symbole W, le watt est une unité de mesure couramment utilisée dans diverses applications. Comme ses multiples déclinaisons : kilowatt, mégawatt, etc., il permet de  connaître la puissance d’un appareil électrique ou la capacité de production d’un dispositif d’énergie.

 

1.1. Définition

Il faut savoir que le watt est défini comme étant « la puissance d’un système dans lequel une énergie d’un joule est transférée uniformément pendant une seconde». Pour résumer, c’est la quantité d’électricité soutirée chaque seconde.

Cette unité de mesure est liée à l’électricité, surtout lorsqu’il s’agit d’étudier les besoins de vos appareils électriques. Il correspond à l’énergie consommée par un appareil à chaque seconde. Ainsi, tous les équipements électriques et toutes les lampes mentionnent la puissance qu’ils nécessitent pour fonctionner. Par exemple, une lampe à incandescence dispose d’une puissance de 60 W ou encore un four à micro-ondes possède une puissance maximale de 900 W. Aussi, cette unité de mesure est très pratique pour comparer deux ampoules d’éclairage.

Nous trouvons également que certains appareils sont en mesure de soutirer de quelques watts lorsqu’ils sont en mode hors fonction (consommation dite “de veille” ou “cachée”). Qu’il s’agisse d’une machine, d’une chaudière ou d’un poêle à bois, l’information, concernant la puissance électrique ou la capacité de production d’énergie, figure généralement sur la description technique de tout appareil électrique.

La règle est simple : Plus un appareil est puissant, plus son nombre de watts est élevé.

 

1.2. Conversion des unités de puissance

  • 1 kilowatt (kW) = 1000 watts (W)
  • un  mégawatt (MW) = 1000 kilowatts (kW)
  • 1 gigawatt (GW) = 1000 mégawatts (MW)
  • 1 watt (W) = 1 joule par seconde (J/s)

 

1.3. Un bref aperçu historique

James Watt (1736‑1819)

C’est un ingénieur écossais qui a développé le principe de la machine à vapeur pour le transformer et en faire un moyen de production d’énergie mécanique à la fois fiable et économique. Bien qu’il n’ait pas travaillé dans le domaine de l’électricité, son nom a été attribué à une unité qui figure sur toutes nos ampoules et sur la plupart de nos appareils électriques et électroniques : le watt (W). Il suffit tout simplement de vérifier la puissance inscrite sur le verre ou le culot pour avoir une idée de leur voracité respective.

Par exemple, une ampoule de 100 watts (100 W) consomme deux fois plus d’électricité qu’une ampoule de 50 watts. De la même manière, vous êtes en mesure de comparer vos différents systèmes électriques (téléviseurs, ventilateurs, chaînes Hifi, etc.).

D’autre part, il faut savoir que c’est le wattmètre qui mesure les watts et les kilowattheures. Afin de déterminer où passe l’électricité de votre  facture, vous pouvez installer un wattmètre. Nous trouvons que la majorité des modèles mesurent non seulement la puissance consommée, mais calculent également les kilowattheures. Il y a même certaines communes qui prêtent des wattmètres à leurs habitants.

De plus, les unités tirées du nom de James Watt sont aussi utilisées pour décrire des installations qui produisent de l’électricité. Nous pouvons citer à titre d’exemple les éoliennes, les capteurs solaires, les centrales nucléaires  ou encore les usines hydroélectriques. Là encore, lorsque nous parlons de watts.  Il s’agit de la puissance, autrement dit, du nombre de logements ou de sociétés pouvant être alimentés en même temps.

  • Le mégawatt (MW) : 1 million de watts / mégawattheure (MWh)
  • Le gigawatt (GW) : 1 milliard de watts / gigawattheure (GWh)
  • Le térawatt (TW) : 1 mille milliards de watts / térawattheure (TWh)

 

2. Watts : comment connaître la puissance de vos appareils électriques ?

Afin de savoir la puissance en watts d’un frigo ou encore la puissance d’un congélateur, il suffit de regarder l’étiquette-énergie. Cette dernière renseigne le consommateur sur les références de l’appareil, sa consommation en kWh/an, sa classe énergétique (de A++ à G) et son niveau sonore.

La consommation annuelle de l’électroménager dépend de plusieurs critères :

  • La classe énergétique de l’appareil
  • La durée et la fréquence d’utilisation
  • Les habitudes de vie (lumières laissées allumées, appareils laissés en veille, etc.)
  • La composition d’un foyer.

D’autre part, concernant le système de chauffage électrique, une maison bien isolée va présenter également une consommation électrique moins importante.

 

Consommation électrique moyenne en kWh/an des appareils électroménagers les plus fréquents :

  • Ampoule basse consommation : 22kWh
  • Lave-linge : 1 150kWh
  • Four à micro-ondes : 40kWh
  • Aspirateur : 150 kWh
  • Réfrigérateur : 200kWh
  • Congélateur : 350kWh

 

Comment choisir la bonne puissance de compteur ?

Afin d’éviter une surcharge de consommation ou une coupure d’électricité, il est fortement recommandé d’adapter la puissance de votre compteur à celle de l’ensemble de vos appareils. Ainsi, votre fournisseur d’électricité peut mettre à votre disposition les abonnements correspondants à vos besoins.

La puissance des compteurs et les abonnements sont exprimés en kVA (kilovoltampère). Cette dernière est une unité de mesure qui renvoie à la puissance électrique souscrite, ou apparente de votre compteur.

Ainsi, pour calculer votre besoin en électricité, il faut effectuer la conversion entre kW et kVA. Lors de votre souscription à un abonnement électrique, vous avez le choix entre différentes puissances de compteurs :

  • 3 kVA
  • 6 kVA
  • 9 kVA 12 kVA

 

Le choix de la puissance dépend essentiellement de :

  • La taille de votre foyer
  • Le type de chauffage et des appareils électriques dont vous disposez

 

3. Watts : comment calculer la consommation de vos appareils électriques ?

Lorsque vous payez votre facture d’électricité, vous payez le coût de l’abonnement auprès du fournisseur, mais également la consommation des appareils électriques présents dans votre habitation. Bien calculer la consommation de vos appareils ménagers permet de contrôler vos dépenses et de faire des économies.

Il faut savoir que votre facture d’électricité est composée d’une part fixe et une part variable qui correspond à votre consommation en électricité. Cette dernière correspond à l’électricité utilisée avec vos différents systèmes du quotidien.

Ces équipements ont une influence importante sur ce que vous payez chaque mois. Cela dépend essentiellement de 4 facteurs :

  • Vos habitudes de vie
  • La durée et la fréquence d’utilisation de chaque appareil
  • La puissance et la classe énergétique de vos appareils électriques
  • Le nombre de personnes qui occupent votre logement

 

3.1. Comment faire le calcul ?

Nous trouvons 3 données à utiliser pour calculer sa consommation en kWh d’un appareil électrique :

  • Le nombre de jours par an pendant lesquels l’appareil fonctionne.
  • Le nombre d’heures par jour pendant lesquelles l’appareil fonctionne.
  • La puissance de votre appareil électrique, indiquée en watts (W) sur sa fiche technique.

La formule pour calculer la consommation moyenne d’un appareil électrique :

[nombre d’heures]  x [nombre jours] x ([puissance en watts] / 1 000) = nombre kWh

 

3.2. Comment optimiser le prix de votre consommation ?

Sachez que votre contrat d’électricité comprend un prix du kWh, qui peut varier d’un fournisseur à l’autre. Nous trouvons que sur le marché de l’électricité, les fournisseurs peuvent appliquer 2 types de tarifs :

  • Les tarifs réglementés, définis par l’Etat et réévalués 1 à 2 fois par an selon l’économie et le marché.
  • Les tarifs de prix du marché que les fournisseurs alternatifs peuvent appliquer librement.

 

4. Quels sont les domaines d’utilisation des watts ?

Nous pouvons trouver plusieurs domaines d’utilisation du watt.

4.1. Le watt électrique (W)

Il faut savoir que dans le cadre de calcul de la puissance électrique, il faut multiplier la tension par l’intensité. Cette puissance est, ainsi, exprimée en watt, kilowatt, mégawatt, etc.

 

4.2. Le watt thermique (Wh)

D’autre part, s’il faut mesurer la puissance électrique consommée par une habitation, nous parlons alors des watts heure ou des kilowattheures. Par exemple, si votre appareil affiche une puissance de 1 kilowatt heure, il va alors consommer ce kilowatt en l’espace d’une heure d’utilisation.

De plus, cette unité de mesure peut être utilisée dans le cadre de la production d’électricité verte telle que l’installation de panneaux solaires.

 

4.3. Le pic de watt (Wp)

Généralement indiqué par l’abréviation Wp, le pic de watt est utilisé dans le cadre de la mesure de la puissance dite “nominale” pouvant être produite par une installation photovoltaïque. Elle est en mesure d’aider à comparer les rendements entre différents systèmes. La puissance maximale ou minimale de ces équipements est mesurée en laboratoire dans des laboratoires dans des conditions d’éclairage bien spécifiques.

En plus de cela, le Wp permet de calculer la surface nécessaire de panneaux pour répondre aux besoins d’une habitation.

 

5. Quelle est la différence entre les watts et les kilowattheures ?

Beaucoup de personnes font encore l’amalgame entre les notions du watt et du kilowattheure. Pourtant, la différence est simple.

Comme nous l’avons vu précédemment, le watt se présente comme l’unité de mesure de la puissance énergétique. Il se réfère donc à la puissance de votre système. Cependant, pour le kilowattheure, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une unité de mesure d’énergie. Il se réfère principalement à la consommation de votre système.

Il faut savoir que 1 kilowattheure correspond à l’énergie consommée par un équipement électrique de 1000 watts qui fonctionne pendant une heure.

Pour simplifier les choses, nous pouvons dire qu’une lampe de 60 W qui fonctionne pendant 1 heure est en mesure de consommer 60 Wh. Aussi, un four à micro-ondes de 900 W fonctionnant durant 5 minutes est en mesure de consommer 75Wh.

 

6.Watts : quelles sont les autres unités de mesure en électricité ?

Généralement, vous pouvez remarquer, sur vos factures ou sur certains équipements de la maison quelques équipements, la mention de quelques termes techniques représentant une unité de mesure électrique. En effet, nous pouvons trouver par exemple : Volt, Ampère, Watt, Wattheure. Nous vous proposons quelques définitions de chacune de ces unités de mesure afin de vous aider à mieux les distinguer.

 

6.1. Le volt

Il faut savoir qu’il faut activer un générateur afin qu’un courant circule et que des électrons se déplacent dans un circuit. En effet, dès qu’un générateur est activé, les électrons sont tour à tour attirés ou repoussés. Cette différence de potentiel  est appelée « tension électrique ». Le volt, symbolisé par la lettre V se présente comme l’unité de mesure de la tension électrique au sein d’un circuit d’un point A à un  point B. L’appareil qui mesure le volt est nommé le voltmètre.

D’autre part, il est important de mentionner la nécessité de rester vigilant et ne pas dépasser le voltage. En effet, cela peut engendrer une surtension. Nous trouvons que quotidiennement dans les habitations des Français, les tensions les plus courantes ne dépassent généralement pas 220 V.

Pour la petite histoire, sachez que le volt prend son nom d’Alessandro Volta. Il s’agit d’un créateur de la pile voltaïque reproduisant une tension v continue, au XIXe siècle.

 

6.2. L’ampère

Symbolisé par la lettre A, l’ampère se présente comme étant l’unité de mesure de l’intensité d’un courant électrique. Nous parlons, bien évidemment, du flux d’électrons dans un conducteur. Pour simplifier la définition, nous pouvons dire que l’ampère représente le débit d’électricité qui parcourt un circuit.

Dans chaque habitation, nous trouvons un tableau électrique dans lequel les fusibles et les disjoncteurs sont regroupés indiquant l’intensité à ne pas dépasser, en ampère. Généralement, l’intensité disponible dans les foyers français ne dépasse pas 32A.

Dans l’éventualité où la puissance dépasse le seuil indiqué, les disjoncteurs entrent en jeu et coupent le courant.

Pour la petite histoire, sachez que le nom de l’ampère tient son origine du créateur de l’électro-aimant et du vocabulaire de l’électricité, André-Marie Ampère.

 

Conclusion

Nous pouvons dire, en guise de conclusion, que figurant sur la majorité des appareils domestiques, le watt est une unité de mesure qui calcule la puissance électrique. Elle est en mesure de connaître l’énergie qu’ils consomment chaque seconde.

5/5 (1 Review)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire