• contact@clim-pac.fr

Fluide caloporteur : qu’est-ce que c’est ?

Le terme « fluide caloporteur ou caloriporteur» est employé couramment par les spécialistes du chauffage et de la climatisation, mais ça correspond à quoi exactement ?

Qu’est-ce qu’un fluide caloporteur ? Quel est son intérêt ?

Il assure le transfert de la chaleur entre deux milieux pour le chauffage ou la climatisation.

 

Fluide caloporteur

 

Sommaire

 

I- Commençons par la définition !

Un fluide caloporteur est tout simplement un fluide qui transporte la chaleur. Dans le cas d’un chauffage, il circule dans le réseau du système à partir de la chaudière pour diffuser sa chaleur par les radiateurs.

En effet, l’eau est le fluide caloporteur le plus utilisé dans les systèmes de chauffage ou de climatisation grâce à ses propriétés de stockage de chaleur. Par contre, il est possible d’utiliser un fluide caloporteur autre que l’eau. Pour qu’il soit meilleur que cette dernière, il est possible de lui ajouter des additifs. D’ailleurs, il existe des fluides caloporteurs, à base d’eau, prêts à l’emploi bien dosé sur le marché.

Les additifs que l’on ajoute à l’eau assurent la protection du système de chauffage contre le gel pour les tubes qui se trouvent à l’extérieur, la corrosion et les infections bactériennes qui résultent de l’accumulation de la boue.

Les fluides caloporteurs prêts à l’emploi n’ont pas besoin d’être dilués à l’eau. Ils sont déjà bien dosés pour présenter des propriétés optimales. En fait, ces produits se composent généralement de Mono Propylène Glycol (MPG)auquel le fabricant ajoute des additifs qui lui confèrent des propriétés de protection supplémentaires.

 

II- L’entretien du fluide caloporteur

Pour qu’il fournisse un rendement optimal et pour protéger votre système de chauffage de la perte d’énergie et la surconsommation, le fluide caloporteur doit être entretenu. Il s’agit ici des précautions d’usage qui vous permettent de conserver les propriétés de votre fluide caloriporteur.

Nettoyer l’installation avant d’y introduire le fluide caloporteur

Pour que le fonctionnement de votre nouveau système de chauffage soit optimal, on vous conseille de procéder au nettoyage des tubes. L’objectif de cette intervention est l’élimination de la poussière et des résidus qui pourraient exister dans l’installation. En effet, ces dépôts pourraient créer des boues à l’intérieur des tubes ce qui gênerait le fonctionnement du système.

Tenir compte de la perte de charge

Un paramètre important à prendre en considération est la viscosité du fluide caloriporteur. Elle serait déterminante dans la perte de charge de votre système de chauffage.

Plus la perte de charge est grande plus le système doit consommer de l’énergie pour la compenser.

Faire attention à la dilution

A l’inverse, un fluide trop dilué perd ses propriétés. En effet la concentration du fluide caloriporteur en additif est directement liée à ses propriétés anticorrosives, antibactérienne et d’emmagasinage de la chaleur. 

Eviter les installations en acier galvanisé

Ce type d’installation n’est pas compatible avec le fluide caloporteur, il faut l’éviter pour que le système fonctionne correctement.

 

III- Les radiateurs à fluide caloporteur

Souvent considéré comme inefficace et trop gourmand en énergie, le chauffage électrique s’est amélioré. Il a adopté des modèles de radiateurs plus efficaces. Ainsi, le radiateur à fluide caloriporteur permet de diffuser la chaleur contenue dans le fluide chauffé par une résistance ou par la chaudière électrique.

Ces radiateurs sont généralement installés dans les petites pièces comme les salles de bains. Ils sont fabriqués en acier, en céramique ou en fonte d’aluminium. Ce radiateur à inertie fluide a l’avantage de diffuser une chaleur douce et homogène (contrairement aux convecteurs électriques) pour un maximum de confort thermique. Il emmagasine la chaleur dans son corps de chauffe qui est le fluide caloporteur.

Le radiateur à fluide peut être raccordé aux différents appareils de chauffage (pompe à chaleur ou chaudière). D’ailleurs, pouvant être programmable, ce mode de chauffage permet de réduire la consommation énergétique par sa grande inertie.

5/5 (1 Review)
Faïez MAALOUL

    Laisser un commentaire