Gaz de ville ou gaz naturel : quelle est la différence ?

gaz de villeVous confondez toujours entre le gaz de ville et le gaz naturel ? Nous allons vous aider à clarifier ses deux notions bien distinctes.

Quels sont les avantages du gaz de ville ?

Il faut savoir que ce type de gaz est doté de plusieurs points positifs.

 

Nous savons que ce n’est pas toujours évident de faire la différence entre le gaz combustible et le gaz domestique proposé sur le marché. Le gaz de ville est un gaz conçu en usine et non fossile. Il présente autant des avantages que des inconvénients.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du gaz de ville.

gaz de ville

Sommaire

 

1.  Qu’est-ce que le gaz de ville ?

Il s’agit d’un gaz manufacturé. En d’autres termes, il s’agit d’un gaz conçu par l’Homme. On le fabrique dans une usine par distillation de houille ou par craquage thermique de produits pétroliers. Il est, toutefois, important de noter qu’il s’agit d’un gaz toxique. En effet, il se compose de monoxyde de carbone, de méthane, d’hydrogène et beaucoup d’impuretés. Avec une telle composition, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est fortement dangereux.

Pour la petite histoire, sachez que l’appellation de « gaz de vie » est due à son ancienne utilisation. En effet, ce gaz servait jadis à éclairer les rues des villes. Ce n’est qu’à partir de 1880 que l’électricité fait son apparition et vient le remplacer.

Pour quels usages ?

Le gaz de ville se distribue par des fournisseurs d’énergie tels que GRDF ou Engie. Ce type de gaz ne demande aucune installation en amont. En effet, tout est pris en charge par le fournisseur.

Le gaz de vielle permet de :

  • Chauffer l’habitation et produire de l’eau chaude via une chaudière.
  • Cuisiner via une cuisinière au gaz ou une plaque de cuisson à gaz raccordés directement au réseau de gaz de ville.

 

2. Quels sont les avantages du chauffage au gaz de ville dans une habitation ?

Choisir de se chauffer au gaz se présente comme étant une option très avantageuse.

  • Tout d’abord, il s’agit de l’énergie la plus économique sur le marché. Toutefois, sachez que le chauffage au gaz de ville demande l’installation d’une chaudière. Nous trouvons sur le marché des modèles très nombreux et surtout très performants. Par exemple, les chaudières gaz à condensation sont en mesure de produire plus de chaleur que le gaz utilisé pour la produire. Le rendement de cette dernière peut atteindre les 110%.
  • De plus, le chauffage de ville se présente comme étant un mode de chauffage très confortable. En effet, la chaleur fournie est à la fois homogène et diffuse.
  • Aussi, en plus du confort apporté, ce gaz s’utilise également pour cuisiner. En effet, il est en mesure d’être mis à la disposition des logements grâce à une alimentation adaptée et des équipements tels qu’un four à gaz, une gazinière ou encore des plaques de cuisson au gaz.
  • D’autre part, le gaz ne nécessite pas d’espace de stockage. Vous préservez ainsi quelques mètres carrés dans votre logement.

 

3. Gaz de ville : comment s’effectue la distribution ?

Ce gaz est distribué aux consommateurs via des réseaux. Il s’agit de réseaux sous forme de canalisations qui traversent la France. Ces canalisations haute pression acheminent le gaz  pour atteindre les villes. Par la suite, le gaz emprunte les canalisations de gaz à moyenne pression. Ces dernières alimentent les habitations et les installations.

Une fois livré, chaque compteur va, ensuite, distribuer la quantité de gaz nécessaire à chaque logement.

En France, nous trouvons deux gestionnaires de réseaux de transport (GRT) qui se partagent le marché du transport.

  • GRTgaz (présente dans la quasi-totalité du territoire)
  • TIGF (présente dans le Sud-Ouest)

Quant à la distribution, elle est assurée par 25 gestionnaires de réseaux de distribution (GRD). Nous pouvons dire que le leader est incontestablement GRDF. Ce dernier assure la distribution du gaz de ville sur plus de 95% du territoire. Tandis que les 24 autres GRD, ce sont de petites entreprises, appelées entreprises locales de distribution (ELD).

L’acheminement du gaz de ville

Il faut savoir que l’acheminement du gaz de ville s’effectue selon deux solutions :

  • Transport par gazoducs sous terre pour les gaz à l’état gazeux
  • Transport par les mers grâce à des navires-méthaniers pour les gaz à l’état liquide.

 

4. Combien coûte le gaz de ville ?

Sachez que le prix du gaz de ville varie selon plusieurs facteurs tels que :

  • La région
  • Le fournisseur (prix au kWh)
  • Les tarifs réglementés qui varient chaque mois (taxes, coût de l’acheminement, etc.)

Notons également que l’unité de mesure de la consommation du gaz par le client s’exprime en m³. Par la suite, elle est convertie en kWh. C’est pour cette raison que nous parlons du prix de gaz de ville en kWh.

Toutefois, pour la construction d’une maison neuve, il est important de se renseigner sur le prix du raccordement au gaz. Sachez que le prix de cette intervention varie en fonction des besoins de votre habitation : chauffage, eau chaude, cuisson, etc.

 

5. Raccordement au gaz de ville : quels sont les procédures et les tarifs ?

Le raccordement au gaz de ville permet d’utiliser le gaz de ville dans une nouvelle habitation, un nouveau local professionnel, immeuble ou encore lotissement. Aussi, cette formalité peut être effectuée dans un logement déjà existant qui n’est pas encore relié au réseau.

Le raccordement au gaz de ville est une procédure qui doit être effectuée plusieurs semaines avant sa réalisation. La demande de devis doit se faire auprès de GRDF. En effet, pour raccorder votre logement au réseau de gaz de ville, il faut s’adresser à GRDF.

Les étapes à faire

Vérifier si la commune est desservie par GRDF

Nous trouvons, en France, pas moins de 27 000 communes non raccordées au réseau de gaz de GRDF.  De ce fait, il est important de vérifier que votre commune y est raccordée. Sachez que certaines communes sont raccordées  à des ELD.

Toutefois, si le raccordement n’est pas possible, vous devez opter pour d’autres alternatives pour alimenter votre chauffage telles que :

  • Le bois
  • L’électricité
  • Le chauffage au fioul
  • Le gaz en citerne

Déposer sa demande à GRDF

La demande de raccordement doit s’effectuer par le propriétaire de l’immobilier au gestionnaire de réseau de distribution GRDF. Il est également possible de réaliser la demande par l’intermédiaire d’un fournisseur de gaz. Ce dernier va s’occuper de la gestion du dossier.

Afin de déposer une demande de raccordement auprès de GRDF, vous avez deux possibilités :

  • Remplir le formulaire présent en ligne
  • Contacter un conseiller GRDF

Valider l’offre de GRDF

Sachez que dans une semaine maximum, GRDF fait parvenir, par e-mail, une offre de raccordement. Cette dernière contient :

  • Un devis de raccordement
  • Le délai prévisionnel de réalisation des travaux
  • L’emplacement du compteur de gaz
  • Le PCE (Point de Comptage et d’Estimation) du futur compteur.

Il est important de souligner que cette offre est valable pour 3 mois.  Aussi, le demandeur accepte l’offre, soit par internet ou par courrier.

Les travaux de raccordement

Après la validation de l’offre, le service raccordement de GRDF met à votre disposition un conseiller en charge de la gestion et le suivi du dossier.

D’autre part, parallèlement aux travaux de raccordement, le client doit effectuer les démarches nécessaires afin d’obtenir un certificat de conformité pour l’installation intérieure de gaz.

La mise en service du gaz

Pour pouvoir utiliser le gaz de ville, n’oubliez pas de souscrire un contrat de fourniture de gaz. Vous pouvez choisir Engie ou n’importe quel autre fournisseur de gaz. Une fois les formalités effectuées, vous pouvez demander l’ouverture du compteur de gaz.

Combien coûte le raccordement au gaz ?

Il faut savoir que le coût d’un raccordement au gaz de ville dépend principalement de l’usage fait par la suite. En effet, un raccordement au gaz destiné pour le chauffage va coûter moins cher qu’un raccordement au gaz destiné à la cuisson et la production d’eau chaude sanitaire.

 

6. Quels sont les inconvénients du gaz de ville ?

Toutefois, le gaz dispose également de quelques points négatifs.

  • Tout d’abord, le gaz de ville demande un raccordement, abonnement et installation des appareils comme la chaudière.
  • Aussi, son installation est soumise à des réglementations strictes.
  • De plus, il s’agit d’un combustible en voie de disparition dans les décennies futures.
  • D’autre part, ce gaz est soumis aux situations politiques des états exportateurs. Il est également soumis aux fluctuations des prix.

 

7. Quelle est la différence entre le gaz de ville et le gaz naturel ?

Nous trouvons souvent un amalgame entre le gaz de ville et le gaz naturel. Plusieurs caractéristiques différencient ces deux gaz :

La composition

  • Le gaz naturel se compose d’hydrocarbures gazeux. Ces derniers se constituent en grande majorité de méthane, éthane, propane et butane. Avec l’ajout de THT (tétrahydrothiophène), il devient odorant.
  • Quant au gaz de ville, il se compose de dihydrogène et de monoxyde de carbone. Indolore, il s’agit d’un gaz très toxique et dangereux.

Le niveau de sécurité

  • Etant donné que le gaz naturel n’est ni toxique, ni corrosif, ni indolore, il est facile de le détecter. Il est également difficilement inflammable.
  • Pour le gaz de ville, il peut engendrer de graves risques pour la santé en cas de fuite. De plus, il est facilement inflammable.

Les performances et caractéristiques

Contrairement au gaz de ville, le gaz naturel dispose d’un fort pouvoir calorifique. Il est également plus léger que l’air.  

De plus, l’extraction du gaz naturel se fait par forage. Cependant, sa combustion engendre le dégagement du dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre. Ce dernier est responsable du réchauffement climatique.

 

8. Mieux comprendre son gaz de ville

Si vous utilisez le gaz naturel, il est grand temps de comprendre votre compteur de gaz.  Ce dernier permet de mesurer votre consommation de gaz. C’est à partir de cela que vous allez être par la suite facturé. Pour un déménagement ou changement de fournisseur, il est important de bien lire son compteur de gaz de ville.

Les points à connaitre sur son compteur

  • Tout d’abord, nous trouvons plusieurs types de compteurs de gaz de ville : compteur traditionnel ou encore le compteur intelligent Gazpar.
  • La pose et la mise en service du compteur gaz de ville sont pris en charge par GRDF.
  • Le relevé de votre compteur est réalisé par un technicien GRDF.
  • Pour connaitre la consommation de votre gaz de ville, vous devez tout simplement relever les cinq premiers chiffres de votre compteur.
  • Dès que vous remarquez un problème sur votre compteur, il est recommandé de contacter rapidement votre fournisseur de gaz.

 

9. Quels sont les autres types de gaz disponibles ?

Nous trouvons d’autres types de gaz, dits combustibles. En effet, en plus du gaz de ville, nous trouvons plusieurs autres gaz, utiles pour des usages domestiques.

Le gaz naturel

C’est le type de gaz le plus utilisé dans les logements. Il est directement distribué aux consommateurs grâce à un système de canalisations centralisé. Comme son nom l’indique, il est extrait du sous-sol. Naturel, il subit très peu de transformations.

Ce type de gaz est le moins cher et il est très facile à utiliser. Toutefois, votre consommation est directement mesurée via votre compteur de gaz.

Le biogaz

Ce gaz provient d’un procédé de “méthanisation ». Il s’agit de la fermentation des matières organiques. Particulièrement, le biométhane se présente comme étant un biogaz épuré. Sa composition est très proche du gaz naturel.

Le gaz propane et le gaz butane

Ce sont des gaz dérivés du pétrole. Aussi, ils sont commercialisés sous forme de bouteilles de gaz ou par remplissage de citerne. C’est ce qu’on appelle des GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié). Nous les utilisons comme énergie de cuisson.  Nous les utilisons également pour le bricolage et le jardinage et pour des appareils de chauffage.

Notons que le prix du gaz en bouteille est plus élevé que celui du gaz naturel.

 

Conclusion

Nous pouvons dire, en guise de conclusion, que le gaz de ville est utilisé aujourd’hui dans des ménages pour son côté à la fois pratique et économique.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire