• contact@clim-pac.fr

Eau chaude sanitaire : définition, production et techniques

lettre prospectionSi vous envisagez des travaux de construction ou de rénovation du système d’eau chaude sanitaire (ECS), il est essentiel de comprendre le fonctionnement des appareils impliqués : sources d’énergie, performance, critères de sécurité, etc.

 

Quels sont les différents types de systèmes de production de l’eau chaude sanitaire ? 

On peut obtenir de l’eau chaude sanitaire grâce à un chauffe-eau ou à une chaudière.

 

La seule fonction du chauffe-eau est la production d’eau chaude. Par contre la chaudière sert à la fois pour le chauffage des locaux et de l’eau sanitaire

Eau chaude sanitaire

L’eau chaude sanitaire, appelée aussi ECS, renvoie à l’eau chauffée qu’on utilise dans les constructions de type habitat, dans les hôtels, dans les écoles, dans les bureaux, etc.

Pour assurer la production d’eau chaude, on peut installer un chauffe-eau ou un chaudière. Dans les deux cas, la production de l’eau chaude se fait grâce à l’exploitation de l’énergie. Cette dernière peut être naturelle, électrique, renouvelable, etc.

Sommaire

 

I. Le chauffe-eau pour produire de l’eau chaude sanitaire

1. Le chauffe-eau au gaz

On distingue 2 types de chauffe-eau à gaz pour produire l’eau sanitaire : le chauffe-eau instantané et le chauffe-eau à accumulation. Le premier renvoie à une opération de chauffage qui se fait à la demande. Il se trouve également peu encombrant puisqu’il ne contient pas une cuve de stockage. En outre, il est indépendant. C’est-à-dire, il n’est pas lié au système de chauffage. En revanche, le deuxième stocke l’eau chaude dans un réservoir qui est susceptible de tarir si l’utilisation est excessive. Dans ce cas, il faut attendre que la cuve se remplisse à nouveau de l’eau chaude. En ajout, il doit être lié à un système de chauffage central et se trouve trop encombrant.

 

2. Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique peut être également instantané ou à accumulation. L’instantané est peu encombrant et s’installe facilement. Toutefois, son débit se trouve faible par rapport au chauffe-eau à accumulation. C’est pour cette raison qu’on l’utilise généralement comme un système d’appoint.

Par ailleurs, le chauffe-eau électrique à accumulation est plus efficace que le chauffe-eau à gaz et l’électrique instantané. Il offre, en effet, un réservoir important et une température constante de l’eau tout au long de l’utilisation.

 

3. Chauffe-eau énergie renouvelable

La production d’eau chaude sanitaire en utilisant l’énergie renouvelable fait appel à deux systèmes différents :

a) Le chauffe-eau thermodynamique

Il est équipé d’une pompe à chaleur et d’un ballon. La PAC capte les calories se trouvant dans l’air pour transférer la chaleur au ballon d’eau chaude sanitaire.

Comme il est le cas du chauffe-eau électrique, pour un ballon de 250 L, il faut estimer 8 heures de chauffe approximativement.

Afin de répondre aux normes de sécurité, il est recommandé d’installer ce type de chauffe eau dans une pièce à basse température, bien aérée et dont la surface est supérieure ou égale à 10m².

 

b) Le chauffe-eau solaire (CESI)

Le chauffe-eau solaire utilise la chaleur présente dans les rayons du soleil et la transfère, à travers un fluide caloporteur, au ballon d’eauCertes cette opération est limitée par les périodes ensoleillées, ainsi, il vaut mieux utiliser un système d’appoint si vous habitez dans une région où le rayonnement est souvent absent.

 

II. La chaudière

La chaudière peut assurer, mis à part le chauffage, la production de l’eau chaude sanitaire. On distingue :

Le fonctionnement des différents modèles de chaudières est expliqué en détails dans notre article sur le choix de chaudière.

5/5 (1 Review)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire