• contact@clim-pac.fr

Quel style de construction choisir pour une maison neuve ?

Construire sa maison neuve est un projet qui doit être bien réfléchi. Avant de commencer la construction, on doit suivre plusieurs étapes comme choisir le terrain, choisir le type et le style de construction, choisir les matériaux de construction et, enfin, concevoir les plans de construction.

Pour cela, vous devez faire appel à des partenaires (architecte, constructeur, fournisseur, entrepreneur…) et lancer les procédures (permis de construire, souscription de garanties…) afin de mener à bien votre projet.

Quel est le meilleur style de construction pour ma nouvelle maison ?

Le style de construction doit tenir compte de vos goûts, vos besoins et des règles de construction en vigueur dans votre région.

 

La plupart de ceux qui envisagent de faire construire une maison souhaitent avoir un logement original et unique. Afin d’y parvenir, il doit s’informer sur les nombreux styles de constructions.

C’est dans cette optique que s’inscrit notre article !

 

 

Sommaire

 

I. Le style architectural : la ligne et la matière

Différents critères permettent de déterminer les styles de construction. Parmi lesquels, on cite essentiellement 2 critères : les formes et les matériaux.

On peut citer 3 formes, selon un ordre chronologique :

  • La ligne droite : c’est la base de l’architecture classique. Elle s’inspire de l’architecture antique et repose sur une organisation structurée et sur des symétries parfaites.
  • La courbe : c’est la caractéristique de l’architecture baroque, marquée par des décors surchargés, des lignes torturées, des contrastes de lumière et plusieurs couleurs.
  • Pour l’architecture moderniste, les formes et les matériaux dépendent de la fonction de la construction.

 

II. Style de construction : les différents types de maisons actuels

II.1. Style de construction : les maisons à étage

La maison à étage est, aujourd’hui, l’un des styles les plus choisis. Ce style permet, en effet, de bénéficier de grands espaces et de délimiter les surfaces.

Les avantages des maisons à étages :

  • Vous pourrez bien compartimenter chaque type de pièce.
  • Pouvoir bénéficier, au rez-de-chaussée, de la « partie jour » joignant les pièces de vie comme la cuisine et le salon.
  • Vous pourrez faire également de l’étage la « partie nuit », notamment, avec les chambres à coucher.

Cependant, ce style de maison ne se trouve pas propice aux personnes à mobilité réduite et aux personnes âgées.

 

II.2. Style de construction : les maisons de style plain-pied

Chez les maisons de style plain-pied, les pièces se trouvent dans le même niveau. Voici ce que vous devez savoir sur ce type de construction :

  • La maison de style plain-pied exige une grande surface de terrain.
  • Avant de commencer vos travaux de construction, vous devez vous assurer que e terrain ne contienne pas beaucoup de pentes.
  • Vous devez accorder une attention particulière à la disposition de chaque pièce.
  • Le coût de ce style de construction est un peu plus élevé que celui des maisons à étage. Par ailleurs, il varie en fonction la surface bâtie au plancher.
  • La maison plain-pied est plus facile à aménager et à entretenir que la maison à étage.
  • Elle est adaptée aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite.

 

II.3. Style de construction : les maisons R+1

La maison R+1 est construite avec un étage complet. Ainsi, les combles ne seront pas apparents. Par ailleurs, ce type de maison se distingue par son côté visuel, plus esthétique que beaucoup d’autres styles.

La maison R+1 peut être construite sur un terrain de petite superficie. En ce qui concerne le coût, elle se trouve plus économique que la maison plain-pied.

 

II.4. La maison moderne

La demeure de style de construction moderne se réfère à un mouvement qui a été lancé dans les années 1920 comme les maisons dessinées par Le Corbusier.

La maison moderne se distingue par des volumes simples, peu cloisonnées, souvent cubiques. C’est plutôt un style minimaliste, sans fioritures.

L’architecture moderne préfère l’ouverture sur l’extérieur avec des fenêtres panoramiques, des toits-terrasses et des grandes baies vitrées. Cela permet d’améliorer les apports solaires et d’optimiser ses capacités d’économie d’énergie.

Pour résumer, la maison moderne se caractérise par :

  • Des lignes pures, des matériaux novateurs, des formes sobres, des surfaces dynamiques et des vitrages nombreux.
  • Elle est inclassifiable.
  • Une variété de conceptions et d’emplois des matériaux.
  • On remarque surtout le retour aux formes simples.
  • La façade se compose souvent d’un seul pan massif, elle est peu interrompue par les fenêtres, par les portes et les éléments en saillie.

 

II.5. La maison cubique

Ce style de construction est devenu très apprécié de par son apparence moderne, ses lignes droites et son toit plat.

La maison cubique est souvent dotée d’une façade parée de plusieurs matériaux comme les enduits et le bardage bois.

Pour récapituler :

  • La maison cubique a une toiture droite
  • Elle peut être à étage ou de type plain-pied
  • Comme son nom l’indique, elle a la forme de cube
  • Elle est remarquable par ses lignes angulaires et droites

 

II.6. Style de construction : les maisons de style design

Le style de maison design ne cesse de séduire les constructeurs ces dernières années. On apprécie, en effet, sa luminosité bien étudiée, son apparence esthétique, le confort thermique qu’elle offre, etc.

La maison design est convenable surtout pour ceux qui souhaitent avoir un style de vie urbain.

 

II.7. La maison traditionnelle

La maison traditionnelle fait aussi son retour, certes avec un style plus ancien, mais doté de beaucoup de charme. Elle apporte à votre quotidien une valeur sûre et une touche intemporelle.

On privilégie ce style de construction dans les campagnes où on mêle dorénavant le style rustique à des matériaux modernes et performants.

Petite définition :

Au sens régional, un style d’architecture sera dit traditionnel s’il reprendra les codes régionaux comme la toiture d’ardoise et les pierres en Bretagne, les briques et tuiles dans les Landes, le pan de bois en Alsace ou en Normandie, etc.

Les principales caractéristiques du style traditionnel :

  • Une toiture prononcée
  • Les tuiles de la couverture sont plus rustiques
  • On utilise, dans la construction, des matériaux comme l’ardoise
  • L’enduit rustique peut être combiné à d’autres matériaux de parement comme la brique ;
  • Le bois est aussi très utilisé…

L’architecture d’une maison de style traditionnel varie en fonction de son environnement. En plus, elle peut être personnalisée selon vos goûts pour aboutir à un « home » qui vous ressemble. Par exemple, on peut retrouver, dans les maisons traditionnelles, le style classique du pavillon au toit en pente, le style plain-pied ou le style à étage.

Le seul inconvénient sera son aspect conventionnel qui vous empêchera d’avoir une demeure originale et unique.

 

II.8. Style de construction : la maison fermette

Après la 2ème guerre mondiale, beaucoup de petites fermes ont été abandonnées et prises d’assaut par des individus qui n’étaient pas agriculteurs. Ainsi, elles furent baptisées « fermettes ».

Ensuite, à partir des années 60, les nouvelles habitations qui ressemblaient aux petites fermes se multipliaient.

Les éléments de construction de fermettes varient grandement, souvent d’aspect authentique et vieilli, d’où la difficulté de leur donner une définition précise. Toutefois, traditionnellement, une fermette renvoie à une ferme basse ayant un étage sous les combles de la toiture à deux pentes. Cette dernière est faite de tuiles rouges ou non et elle est surmontée d’une chapelle.

Pour les éléments de décoration, on cite des éléments typiques de la ferme : la roue de charrette au mur, les volets en bois peints…

 

1I.9. Style de construction : maison pastorale

Par pastorale, on entend dire une nouvelle demeure qui s’inspire des constructions authentiques.

La porte d’entrée, souvent encadrée de pierre bleue, représente un élément clé de ce style rustique.

De l’extérieur, la maison a une forme simple avec des angles droits. La façade est souvent faite de briques traditionnelles. Le 1er étage représente un étage à part entière, mais, généralement, on ne trouve pas de chambre sous les combles.

On cite aussi des caractéristiques comme :

  • Une menuiserie claire
  • des volets décoratifs
  • Une plinthe cimentée grise…

 

II.10. La maison contemporaine allie tradition et modernité

Ce qui est contemporain renvoie à ce qui est actuel et non pas à ce qui est moderne. Ainsi, il deviendra possible de construire une maison contemporaine avec une architecture traditionnelle.

Une demeure contemporaine associe alors des éléments traditionnels à des éléments plus modernes et accorde de l’importance aux questions environnementales.

Par exemple, une maison en bois peut avoir un aspect cubique et un toit plat ou se construire sur des volumes plus classiques, avec une toiture en pente.

Par ailleurs, le choix des couleurs et des matériaux est aussi susceptible d’influencer le caractère contemporain de la maison.

 

II.11. Bungalow

Comme dans la maison de plain-pied, le bungalow réunit aussi toutes les pièces sur un seul niveau. Ce style reprend par ailleurs des éléments d’autres styles, surtout, le style fermette.

Pour une maison en mode bungalow, on trouve des toitures inclinées comme la toiture à deux pentes. Ainsi, vous aurez un espace de rangement supplémentaire.

 

II.12. Les maisons aux architectures inclassables

On désigne par maisons aux architectures inclassables, des maisons atypiques dont l’objectif est de répondre à des besoins et des goûts bien précis. Ainsi, on peut trouver des constructions circulaires, des habitations bioclimatiques…

 

III. Respecter un style de construction local / régional ou innover ?

Certes on peut construire sa maison en répondant aux traditions architecturales régionales, cependant, le PLU (plan local d’urbanisme) peut imposer des règles, par exemple, en termes de hauteur, d’aspect extérieur, d’emprise au sol, etc.

Avant de soumettre votre dossier pour demander le permis de construire, veillez à vous renseigner auprès de la mairie pour vous assurer de bien répondre aux normes en vigueur.

Par ailleurs, la deuxième contrainte pour la construction d’une maison peut être aussi d’ordre matériel. En effet, les maisons basiques qui ne sortent pas de l’ordinaire sont généralement moins onéreuses. Toutefois, l’imagination de votre architecte peut être aussi une source d’économie pour construire la maison de vos rêves avec un coût maîtrisé.

 

IV. Style de construction : construire sa maison avec une cheminée ?

La cheminée est un accessoire intemporel qui joint l’utile à l’agréable. En effet, elle vous permet de donner du cachet à votre séjour tout en y apportant une source de chauffage complémentaire qui se trouve être efficace et écologique.

Il faut souligner toutefois que, si vous décidez d’installer une cheminée, vous allez vous trouver face à quelques contraintes vu la nécessité d’évacuer les fumées et d’aérer la pièce.

En fonction de vos besoins et objectifs de chauffage, vous pouvez choisir :

  • Le foyer ouvert : il offre à ses utilisateurs le plaisir du feu à l’ancienne. Le foyer ouvert chauffe moins et consomme plus de bois que le foyer fermé.
  • Cheminée à foyer fermé : ce type de cheminée est plus récent. Il dispose d’une porte ou d’une vitre qui ferme le foyer. Ce système peut chauffer jusqu’à 7 fois plus que le foyer ouvert et se trouve éligible au crédit d’impôt.
  • L’insert : ce système s’encastre dans le foyer de la cheminée et permet de multiplier par 5 son rendement. L’insert est également éligible au crédit d’impôt.

 

Conclusion

Avant de choisir votre style de construction maison, vous devez penser à plusieurs critères comme : le budget, le type de terrain possible, les règles de votre région en vigueur, vos envies personnelles, etc.

4.5/5 (2 Reviews)

Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire