• contact@clim-pac.fr

Maison contemporaine : tout ce que vous devez savoir

Nous trouvons que durant ces dernières années, les Français ont une tendance pour la construction des maisons contemporaines. En effet, cette maison contemporaine séduit beaucoup de par ses nombreux atouts.   

Combien coûte la construction d’une maison contemporaine ?

Le prix d’une maison contemporaine dépend de nombreux facteurs, à commencer par la surface du logement à bâtir.

La construction d’une maison contemporaine se distingue de la construction classique. Ce type de construction se différencie par son architecture et son esthétisme moderne. Il s’agit d’une maison qui propose une architecture novatrice qui est en l’air du temps.

 

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de la construction de ce type de maisons.

maison contemporaine

Sommaire

 

I. Qu’est-ce qu’une maison contemporaine ?

Ce n’est pas évident de définir ce que c’est exactement une maison contemporaine. Cependant, nous pouvons dire que la maison moderne se présente comme une maison avec un design moderne.

Généralement, il s’agit d’une maison connectée qui permet de réaliser des économies d’énergie. De ce fait, c’est aussi une maison éco-responsable.  En effet, ce type de construction met en avant le bien vivre et utilise l’énergie solaire.

Les maisons contemporaines ont des styles d’habitation qui attirent par leur caractère. En effet, il s’agit de maisons esthétiques qui séduisent beaucoup.  La particularité de la maison contemporaine, c’est qu’elle permet à son propriétaire d’avoir la possibilité d’avoir une maison qui lui ressemble.

La maison contemporaine est un espace de vie à la fois agréable et fonctionnel. Elle dispose de baies vitrées, d’espaces partagés ainsi que de larges ouvertures.

I.1. Quelles sont ses caractéristiques techniques ?

I.1.a. La toiture

Il faut savoir qu’une maison contemporaine se distingue principalement par sa toiture. En effet, afin d’apporter un style à la fois épuré et contemporain à votre logement, vous pouvez adopter soit une toiture plate soit une toiture végétalisée.

 La toiture plate :

Un toit se présente comme étant une option avantageuse et très pratique. En effet, il permet non seulement de donner une forme contemporaine à une maison, mais également, il est en mesure d’être transformé en un espace supplémentaire (une terrasse).

La toiture végétalisée :

Nous trouvons que certains propriétaires optent pour une toiture végétalisée. Ils transforment, ainsi, leur toit en un véritable jardin. Ce type de toiture permet d’avoir une meilleure isolation. Aussi, elle rend la toiture imperméable et plus étanche. Sans oublier, bien évidemment, qu’il s’agit également d’une solution très esthétique.

I.2. La forme

Ce type de construction se caractérise, aussi, par son architecture linéaire. Généralement, une maison contemporaine se distingue par sa forme cube avec des lignes droites. C’est cette conception qui lui apporte ce côté ultra moderne. Elle se compose de plusieurs pièces avec un volume différent.

Nous trouvons des maisons en forme de carré et d’autres en forme rectangulaire. De plus, certains modèles sont dotés de quelques étages, tandis que d’autres n’ont qu’une seule partie.

I.2.a. Les fenêtres et ouvertures

Comparée aux autres types de maisons, une maison contemporaine est constituée d’une fenestration plus abondante et plus grande. Nous trouvons plusieurs types de fenêtres, notamment, des murs-fenêtres, des fenêtres panoramiques, des puits de lumière, etc.

La présence des ouvertures permet d’offrir une vue spectaculaire depuis l’intérieur de la maison. Elle facilite également l’entrée de la lumière naturelle.

I.2.b. L’utilisation de nouveaux matériaux

Pour la construction d’une maison contemporaine, on utilise quelques matériaux de manière inhabituelle par rapport aux usages d’avant. Nous trouvons, ainsi, que les matériaux nobles comme le bois, le verre, les métaux ou la brique sont utilisés autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il y a également d’autres matériaux utilisés à la conception et aux propriétés intéressantes. De plus, pour certaines constructions contemporaines, nous pouvons aussi trouver des végétaux.

I.3. Quels sont les matériaux utilisés ?

Il faut savoir que les différents matériaux utilisés pour la construction d’une maison contemporaine jouent un rôle important dans la mise en valeur de l’épuration des lignes de la construction et du contraste des volumes. Pour ce type d’habitation, différents matériaux sont utilisés.

I.3.a. Le parpaing

Sachez que 60 à 70 % des maisons contemporaines sont bâties avec du parpaing. Ce choix n’est pas anodin. En effet, ce matériau présente d’énormes avantages. Par exemple, il garantit une meilleure longévité. Il est également très résistant aux facteurs extérieurs et à l’usure. De plus, ce type de matériau est très solide. Sans oublier, bien évidemment, son prix abordable.

I.3.b. La brique

Notons que 25 à 30% des maisons contemporaines sont bâties avec la brique. Ce matériau est utilisé (particulièrement la brique creuse) afin de donner une touche originale à une habitation. Soulignons également qu’il est à la fois esthétique, solide, durable, résistant à l’humidité et moins cher.

I.3.c. La pierre

C’est aussi un matériau très utilisé dans la construction des façades des maisons contemporaines. En effet, la pierre est très appréciée pour sa longévité, sa robustesse et surtout son esthétisme.

I.3.d. Le bois

Nul ne peut nier qu’une maison en ossature en bois propose un design contemporain et très chaleureux. Ce matériau naturel est à la fois écologique et pratique. Le choix d’une construction en bois permet de garantir une construction rapide, simple et robuste.

II. Quels sont les avantages d’une maison contemporaine ?

Ce type de maison offre plus d’avantages que d’inconvénients. En effet, une maison contemporaine permet de :

  • Avoir des performances d’isolation thermique et phonique performantes
  • Bénéficier d’une habitation moderne autant à l’extérieur qu’à l’intérieur
  • Avoir un logement personnalisé et confortable (un choix de personnalisation très étendu)
  • Respecter l’environnement
  • Assurer un montant des factures énergétiques réduit
  • Valoriser l’espace et la luminosité naturelle

Toutefois, la maison contemporaine dispose également des inconvénients tels que :

  • Un coût élevé : ce type de maison ne correspond pas aux petits budgets
  • Un prix d’entretien et un coût de réparation très élevés en cas de sinistre
  • Une inadaptabilité aux zones rurales

 

III. Combien coûte une maison contemporaine ?

Il faut savoir, tout d’abord, que le prix de ce type de bien dépend principalement du coût de sa construction. Toutefois, ce coût est très variable et dépend de plusieurs éléments. Avant de se lancer dans des travaux de construction d’une maison contemporaine, il est primordial de les connaître.

  • Prix en fonction du type de maison

Sachez que le prix d’une maison contemporaine à étage est plus élevé qu’une maison contemporaine plain-pied.

  • Prix en fonction du plan

La construction d’une maison en L ou en V est plus chère qu’une maison contemporaine rectangulaire. Aussi, les éléments tels qu’une terrasse couverte, un patio ou un garage peuvent également coûter cher.

  • Prix en fonction du type de toiture

Vous devez également prendre en considération le type de toiture. En effet, sachez que des gouttières en aluminium, des modénatures d’enduit ou encore un toit-terrasse vont inévitablement augmenter le prix de construction de votre logement.

  • Prix des options et équipements

De plus, l’installation de panneaux solaires, la création d’une piscine ou encore un chemin d’accès à la maison peuvent aussi augmenter le coût final des travaux.

III.1. Les frais supplémentaires

Voici les principaux frais supplémentaires à ajouter au prix de votre construction contemporaine :

Les frais de notaire :

Sachez que ces frais n’ont pas un rapport direct sur la construction de la maison, mais sur le terrain uniquement. Les frais de notaire sont en mesure de présenter plus de 7% du prix de vente du terrain constructible.

Le raccordement :

Aussi, le prix d’un raccordement d’un terrain au réseau est assez conséquent. Il varie entre 3000 et 30000 € selon votre commune de résidence. De plus, plus votre terrain est éloigné du réseau plus le prix du raccordement sera important.

Le prix moyen d’un raccordement est estimé aux alentours de 7000 €.

L’étude de sol :

Facultative, l’étude du sol peut coûter entre 300 et 1500 €. Même si elle n’est pas obligatoire, cette étude est fortement conseillée. En effet, elle permet d’avoir une connaissance sur la nature du sol et d’identifier s’il est inondable.

 

IV. Construction d’une maison contemporaine : quel professionnel choisir ?

Pour la construction d’une maison contemporaine, nous trouvons plusieurs intervenants.  Vous souhaitez construire un logement contemporain qui vous ressemble ? Commencez, tout d’abord, par faire appel à un architecte.

Ce professionnel effectue les esquisses, les plans et la modélisation 3D de la maison de vos rêves. Par la suite, il confiera une partie des travaux à des artisans spécialisés (maçons,  artisans poseurs, électriciens, plombiers, etc.) pour réaliser votre chantier.

Cependant, sachez qu’avant de commencer vos travaux, il est important de réaliser un devis gratuit. Nous trouvons que les professionnels sur le marché proposent des prix variés. En demandant un devis, vous avez la possibilité d’avoir le coût des travaux au centime près. De ce fait, faites un devis qui comprend :

  • Les frais des artisans et de l’architecte engagés
  • Le coût des matériaux utilisés
  • Les assurances proposées
  • Délais de réalisation des travaux

 

V. Maison contemporaine : les aides et financements

Il faut savoir que la construction d’une maison contemporaine offre de nombreux avantages fiscaux permettant de réduire le coût des travaux. Parmi ces aides financières, nous vous présentons :

V.1. Le prêt à taux zéro

Il est principalement accordé aux personnes ayant pour projet de construire une maison contemporaine, d’acquérir un bien immobilier neuf ou encore  d’acheter un ancien logement pour effectuer des travaux de rénovation énergétique.

Le montant accordé dépend essentiellement de vos revenus ainsi que du nombre d’occupants du foyer.

V.2. L’exonération de taxe foncière

L’achat ou la construction d’une habitation neuve vous permet de profiter d’une exonération de taxe foncière pour une durée de 2 ans. Notons que cette durée est en mesure d’être prolongée, dans le cas où votre maison respecte la réglementation thermique de 2012 (RT 2012) et les normes BBC.

V.3. Le bonus de constructibilité

Le plan local de l’urbanisme de votre commune est en mesure de prévoir un bonus de constructibilité. Dans cette situation, vous êtes en mesure de profiter de 30 % de remise sur vos travaux. Pour cela, vous êtes dans l’obligation de remplir une condition : la consommation de l’habitation logement ne doit pas dépasser les 20%  pour les particuliers et 40 % pour les bureaux et bâtiments à usage.

Cependant, votre logement doit :

  • Etre économe en énergie
  • Avoir un faible impact sur l’environnement
  • Fonctionner avec une énergie positive

V.4. Les primes accordées par les associations

Enfin, nous trouvons que certaines associations peuvent donner des primes d’achat de matériel à énergie renouvelable, dans le cadre de travaux d’amélioration énergétique. Parmi ces organismes, nous pouvons citer l’ANAH, L’ADEME et l’ANIL.  

 

VI. Quelles sont les étapes d’une construction d’une maison contemporaine ?

Avant de vous lancer dans un projet de construction d’une maison individuelle, vous devez impérativement connaître les différentes étapes de construction afin de bien anticiper et préparer votre projet.

Nous pouvons séparer ces étapes en deux grandes étapes bien distinctes :

  • La phase avant la construction
  • La phase de la construction

VI.1. Avant la construction

  1. Tout d’abord, vous devez commencer par définir votre budget. Cela va vous permettre de déterminer quel type de terrain vous pourrez construire. L’étape la plus simple serait de faire le calcul de votre apport personnel. Ensuite, vous devez estimer quel serait le montant maximum de vos mensualités de crédit. Faites une stimulation afin de connaître quel serait le montant de votre prêt, son taux et sa durée.
  2. Par la suite, vous devez faire le choix du terrain à bâtir. Cette étape vous aidera à vous transposer et de commencer à imaginer votre bien. N’hésitez pas à demander à la mairie un certificat d’urbanisme ainsi que des précisions sur la nature et la superficie du terrain pour vous assurer que votre terrain est sans risque.
  3. Pour financer votre projet, nous vous conseillons de consulter au moins 3 banques. Lors du premier rendez-vous, n’oubliez pas d’emporter avec vous vos dernières fiches de paie, le montant aide dont vous bénéficiez ainsi que votre avis d’imposition le plus récent. Demandez à votre banquier de vous donner le montant maximal du prêt dont vous pourrez bénéficier. Nous vous conseillons de ne pas prévoir des mensualités très élevées afin que vous puissiez vivre tranquillement.
  4. Vient par la suite l’étape de la réalisation des plans. Vous pouvez confier cette tâche à un architecte DPLG qui sera en mesure de faire des plans de votre maison selon vos envies. Vous serez parfaitement accompagné pour optimiser l’agencement de votre maison en fonction de votre mode de vie. Votre professionnel assurera le respect des contraintes d’urbanisme.
  5. Voilà maintenant une étape majeure de votre projet de construction, c’est la signature du contrat de construction d’une maison individuelle (CCMI). La signature de ce contrat oblige le constructeur de vous fournir des assurances et garanties encadrées par la législation française.
  6. Ensuite, vous devez effectuer les démarches de votre permis de construire. Sachez que l’obtention du permis de construire déclenche systématiquement l’ouverture des travaux.
  7. Pour commencer votre chantier, vous devez réaliser des démarches administratives, dont une déclaration d’ouverture de chantier.

VI.2. Le chantier

  1. Une fois les travaux commencés, nous vous recommandons d’effectuer des visites afin de surveiller les différentes étapes de construction de votre maison. Cela vous permet également de vous rassurer et de vérifier que tous les travaux se déroulent selon les plans établis.
  2. Quand les travaux sont terminés, vous êtes, ainsi, en mesure de prendre possession de votre logement. De ce fait, vous pouvez faire des contrôles afin de vous assurer de la parfaite concordance avec les caractéristiques précisées dans le contrat signé. La remise des clefs se fera ce jour-là.

 

Conclusion

En termes de conclusion, nous pouvons dire que la construction d’une maison contemporaine présente beaucoup d’avantages. Elle est aussi esthétique que fonctionnelle.

0/5 (0 Reviews)

Clim PAC

Laissez un commentaire