Pourquoi opter pour une chaudière à condensation gaz ?

Vous envisagez des travaux de construction ou vous aimeriez changer votre ancien système de chauffage et vous ne savez pas encore lequel choisir ? Nous vous recommandons vivement la chaudière à condensation gaz.

Pourquoi installer une chaudière à condensation gaz chez-soi ?

C’est un système de chauffage qui offre plusieurs avantages et qui permet surtout de faire des économies.

Quand on veut s’investir dans un quelconque appareil, on a certainement besoin de se renseigner sur certains détails comme le fonctionnement, le prix, l’utilisation, les avantages, etc. Voici toutes les informations qui concernent la chaudière à condensation gaz.

chaudière à condensation gaz

Sommaire

 

1. Le fonctionnement de la chaudière à condensation gaz

Afin de produire de la chaleur, la chaudière brûle généralement le gaz naturel. La chaudière à condensation récupère une partie de l’énergie (qui, dans le cas d’une chaudière classique ou à basse température sera perdue et rejetée dans l’atmosphère) contenue dans les fumées de combustion. En effet, elle condense les gaz au contact du circuit d’eau de retour des radiateurs (la vapeur d’eau) en les refroidissant pour dégager de la chaleur (chaleur latente).

Les fumées sont alors à 30 ou 50°C (température du circuit d’eau dans les radiateurs).

Cette technique permet d’optimiser son rendement et de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur votre facture.

 

2. L’installation d’une chaudière à condensation gaz

La chaudière gaz à condensation est facile à installer. Il faut juste prévoir un conduit pour l’évacuation de l’eau issue de la condensation ainsi qu’un autre pour extraire les produits de la combustion.

Pour installer une chaudière, vous devez également et évidemment être raccordé au gaz naturel et posséder un circuit de chauffage central alimentant des radiateurs.

La chaudière à condensation peut être placée dans les pièces habitables.

Pour votre sécurité, il vaut mieux demander l’aide d’un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). D’autre part, cela vous permettra d’obtenir des aides financières afin d’amortir le coût de l’achat.

Par ailleurs, il faut prévoir une ½ journée pour remplacer une ancienne chaudière et entre 1 et 2 journées pour installer pour la première fois une chaudière.

 

3. Les aides financières

Si vous optez pour une chaudière à condensation gaz, vous pouvez bénéficier de ces aides :

  • Un taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • Le crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ;
  • Certificats d’Économie d’Énergie ;
  • Éco-prêt à taux zéro ;
  • Subventions de l’Anah.

 

4. L’entretien de la chaudière à condensation gaz

Un entretien annuel de la chaudière à gaz est obligatoire depuis l’Arrêté du 15 septembre 2009. Cela est valable pour les propriétaires et les locataires.

Le premier objectif de l’entretien de la chaudière est l’optimisation de son fonctionnement pour un meilleur rendement et pour moins d’émission de monoxyde de carbone.

 

Les étapes de l’entretien de la chaudière à condensation 

Etape 1 : le nettoyage 

Il s’agit de nettoyer des composants tels que le corps de chauffe, le brûleur, la veilleuse et l’extracteur.

Etape 2 : la vérification de l’état de l’appareil 

Le professionnel contrôle ces éléments : le circulateur, la pompe, les dispositifs de sécurité (température maximum, valeur de résistance) et le conduit de raccordement.

Etape 3 : l’optimisation des réglages de la chaudière 

Il s’agit d’optimiser la consommation et de renforcer la sécurité. A titre illustratif, un sur-débit de gaz important est susceptible de produire du monoxyde de carbone. Plusieurs organes doivent être réglés. On cite les organes de régulation externes et internes tels que le thermostat d’ambiance et la sonde de température ainsi que la pression et le débit de gaz.

Etape 4 : le contrôle de la sécurité de la chaudière 

Il s’agit de vérifier s’il y a du monoxyde de carbone à l’intérieur de la pièce. Le professionnel doit mesurer la teneur en monoxyde de carbone présente dans l’air ambiant et près de la chaudière quand elle est en fonctionnement.

Etape 5 : la remise de l’attestation d’entretien de la chaudière 

Il s’agit d’un document que le professionnel remet dans un délai de 15 jours suite à la visite d’entretien. Vous devez la garder au moins pendant 2 ans après l’entretien pour la présenter à l’assurance ou au bailleur en cas de sinistre.

 

Pourquoi faire entretenir la chaudière ?

L’entretien de la chaudière a 3 objectifs :

  • Maîtriser la consommation : entretenir sa chaudière permet de réduire la consommation d’énergie. En comparaison avec une chaudière non entretenue, vous pouvez réaliser entre 8 et 12% d’économies.
  • Prolonger sa durée de vie : l’entretien vous permet de détecter les éventuelles anomalies et de les traiter avant que la panne ait lieu.
  • Garantir votre sécurité : en contrôlant le bon fonctionnement des réglages de sécurité de la chaudière et en vérifiant les émissions de monoxyde de carbone.

 

5. Quel est le prix d’une chaudière à condensation gaz ?

Le prix d’une chaudière à condensation dépend de la marque et du modèle. Le coût total comprend également les frais de l’installation. Cette dernière coûte en moyenne entre 3 000 et 5 000 €.

Si la construction est neuve, le coût est intégré au coût global de l’habitat.

Cependant, en déduisant le crédit d’impôt et la Prime Energie de l’investissement du départ, on obtient le prix d’une chaudière gaz standard.

Par ailleurs, les économies sur la facture de chauffage vous permettront de rentabiliser rapidement les dépenses du départ.

Parmi les critères à prendre en considération dans le choix est alors le budget. Pour arriver à effectuer votre choix, vous devez être en connaissance des différents types de chaudières à condensation.

 

6. Les critères à prendre en considération dans le choix de la chaudière à condensation 

Avant de choisir définitivement votre chaudière à condensation, demandez le conseil de votre professionnel spécialisé en système de chauffage. Ce dernier est toujours au courant des derniers modèles et doit avoir une large connaissance au niveau des avantages et inconvénients de chaque marque.

D’autre part, la chaudière à condensation gaz peut être fixée au mur ou posée au sol, à double service (une chaudière mixte qui produit du chauffage et de l’eau chaude sanitaire) ou simple (elle produit uniquement la chaleur).

Selon la taille de votre famille et de votre maison, vous pouvez opter pour l’ajout d’un ballon pour stocker l’eau chaude.

D’autre part, les performances de l’appareil sont aussi des critères à prendre en considération avant de faire votre choix. On cite :

  • Le rendement global de la chaudière : les rendements d’une chaudière à condensation (PCI) sont estimés entre 105 et 110%.
  • La puissance de la chaudière : elle est exprimée en kW et désigne la capacité de l’appareil à produire de la chaleur. Selon la taille de la maison, la puissance varie entre 5 et 25 kW.

 

7. Pour conclure, pourquoi opter pour une chaudière à condensation ?

La chaudière gaz à condensation se trouve être la plus efficace :

  • Un seul dispositif pour chauffer l’intérieur et produire de l’eau chaude (pour les chaudières mixtes) ;
  • Elle permet de réaliser entre 20 et 30 % d’économies d’énergie ;
  • Sa technologie est fiable et maîtrisée par l’ensemble des fabricants et des installateurs ;
  • Elle offre un confort thermique boosté.

De plus, son design est moderne et discret. Elle vous permet aussi de gagner de place de par sa taille compacte.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire