Granulés de bois : pourquoi choisir ce combustible ?

granulés de boisDébarqués en France depuis plus de 20 ans, les granulés de bois, appelés également les pellets, se présentent comme une excellente alternative pour les personnes souhaitant utiliser le bois comme combustible pour se chauffer. En effet, ils sont en mesure de faire fonctionner deux types de systèmes de chauffage : les chaudières et les poêles.

Pourquoi choisir un système de chauffage utilisant des granulés de bois ?

Il faut savoir que les granulés de bois offrent une énergie écologique et neutre en monoxyde de carbone.

granulés de bois

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour des granulés de bois.

Sommaire

 

1. Qu’est-ce que les granulés de bois ?

Voilà que suite aux deux chocs pétroliers successifs et une volonté de développer les énergies, le granulé de bois a été introduit en France les années 1970. En effet, ce combustible a traversé l’Atlantique pour débarquer sur l’hexagone dans les débuts des années 80.

Il s’agit d’un granulé cylindrique de 6 mm de diamètre et d’une longueur maxi de 30 mm. Le pellet est conçu à partir de sciure de bois et de copeaux de rabotage compactés provenant de l’industrie de transformation du bois.

Il faut dire que les granulés de bois sont considérés comme une énergie de chauffage renouvelable.

 

2. Quels sont les avantages de ce combustible ?

Parmi toutes les énergies de chauffage, nous pouvons dire que le granulé de bois est un combustible qui dispose de plusieurs avantages.

 

2.1. Un fort pouvoir calorifique

Issu du bois, ce type de combustible est considéré comme le plus performant en termes de rendement. Son pouvoir calorifique est compris entre 4,6 kWh de PCI/kg et 5,3 kWh de PCI/kg. Il est opposé aux bûches de bois classiques dont le pouvoir calorifique est de 3,8 kWh de PCI/kg.

Cela est dû à la forte densité et au peu d’humidité qui composent le granulé de bois.

 

2.2. Un combustible respectueux de l’environnement

C’est l’un des points forts de ce combustible. En effet, le granulé de bois n’engendre pas de pollution de l’air intérieur. Grâce à sa composition, le pellet de bois dégage peu de poussières et de polluants atmosphériques.  Aussi constitué  de résidus de bois (sciures et copeaux), c’est une énergie renouvelable au bilan carbone neutre.

D’autre part, il faut souligner que le granulé de bois est régi par des normes très strictes. Ces dernières ont pour but de garantir la gestion des forêts de manière respectueuse.

 

2.3. Un combustible pratique à entreposer

A l’opposé des bûches de bois, le granulé de bois est moins encombrant. En effet, une tonne de granulés équivaut à 1,5 mètre cube. Il est également plus facile à stocker, soit en empilant les sachets soit dans un silo dédié.

 

2.4. Un équipement éligible à des aides financières

Les systèmes de chauffage fonctionnant avec des granulés de bois sont éligibles à de nombreuses aides financières de l’État. Nous pouvons citer, à titre d’exemple, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt taux zéro, la prime énergie ainsi que les diverses subventions locales de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

 

3. Comment bien choisir ses granulés de bois ?

Nous trouvons sur le marché une large variété de pellets de bois. De ce fait, ce n’est pas toujours facile de sélectionner la  plus appropriée pour son appareil. Plusieurs critères sont à prendre en considération afin de choisir les meilleurs granulés de bois et ainsi préserver vos systèmes de chauffage. 

 

3.1. La certification

A l’image de beaucoup de produits, nous trouvons plusieurs certifications pour le granulé de bois. Nous pouvons citer, à titre d’exemple :

3.2.1. La certification DINplus

Il s’agit d’une des références européennes les plus exigeantes. Les granulés de bois certifiés DINplus garantissent des performances élevées.  Ils sont suivis tout au long du processus de fabrication afin d’avoir un produit optimal.

Aussi, cette certification mentionne également l’origine du bois ainsi que la forêt de laquelle il est issu.

 

3.2.2. La certification NF et EN Plus

Cette certification assure des processus de fabrication rigoureux. Néanmoins, il est important de vérifier l’exactitude de la certification. En effet, certains producteurs peuvent jouer sur les noms tels que DIN+ ou EN+, afin de faire croire à cette certification.

 

3.3. Le type  de pellet

Dans un premier temps, il est conseillé de privilégier les pellets de petite taille (entre 6 et 8 mm de longueur). Cela permet d’éviter un blocage lors du passage des pellets entre le silo et la chambre de combustion. Afin de bien choisir votre produit, vous devez prendre en compte plusieurs critères de composition comme :

  • Le taux de fines
  • La densité du produit
  • Le taux d’humidité
  • Le taux de cendres
  • La durabilité mécanique
  • La présence d’additifs

Afin de garantir un rendement supérieur et réaliser des économies, il est important de contrôler le pouvoir calorifique de vos combustibles. Généralement, les granulés de bois produisent environ 5kWh/kg.

 

4. Quels sont les systèmes de chauffage utilisant les granulés de bois ?

4.1. Les poêles à granulés de bois

Ce système de chauffage offre un grand confort. En effet, il est en mesure d’apporter une chaleur douce et saine dans tous les types d’habitation. Aussi, il garantit une autonomie de combustion de plusieurs jours.

 

4.2. Les chaudières à granulés de bois

La chaudière à granulés assure un chauffage central économe et confortable. Elle permet une meilleure gestion du combustible et de la température d’eau. Cet appareil est également en mesure de réduire jusqu’à 30 % la facture de chauffage.

 

4.3. Les inserts à granulés

L’insert à granulés offre un fonctionnement autonome et programmé de chauffage. Il permet de bénéficier des sensations apaisantes du feu d’une cheminée traditionnelle avec d’excellentes performances.

 

5. Comment conditionner les granulés de bois ?

Généralement, nous trouvons trois modes de conditionnement des granulés de bois :

  • Un conditionnement en sacs afin d’effectuer l’alimentation manuelle des systèmes de chauffage tels que les poêles et les inserts à granulés.
  • Un conditionnement en vrac (à la tonne) pour l’alimentation automatique des équipements comme les chaudières.
  • Un conteneur rigide de 500 kg fabriqué pour le stockage et la distribution de granulés de bois.

 

6. Comment se déroule la combustion des granulés de bois ?

Qu’ils soient utilisés dans une chaudière, un poêle à granulés ou encore un insert, les granulés suivent généralement le même processus de combustion que le bois. Ayant un faible taux d’humidité, ils offrent une combustion complète et optimale. Afin de produire la chaleur, la combustion des granulés de bois suit 3 étapes :

6.1. Le séchage

La première étape concerne l’évaporation de l’eau présente dans les granulés. Un important apport d’air et de chaleur permet aux pellets de sécher et perdre de l’eau. Ce phénomène se produit lorsque la température à l’intérieur du foyer atteint en moyenne 100 °C.

 

6.2. La pyrolyse

A partir de 200°C jusqu’à 600 °C, ces combustibles se décomposent en résidus charbonneux et produits volatils. Cette étape de décomposition est nommée pyrolyse. Cela forme des molécules de monoxyde de carbone et d’autres gaz composés d’hydrogène et de carbone. Quant aux résidus charbonneux, ils deviennent de nouveaux combustibles.

 

6.3. L’oxydation

Dès que les gaz formés durant la pyrolyse sont en contact avec l’air, ils s’oxydent. De ce fait, de longues flammes jaunes se forment. Durant cette étape, la température à l’intérieur du foyer peut atteindre les 800°C.

Une fois les charbons de bois sont complètement consumés, il ne reste que des cendres, produisant ainsi l’extinction du feu.

 

7. Où se procurer des granulés de bois ?

Avant d’envisager d’acheter un système de chauffage utilisant les pellets, il est important de savoir où acheter ses granulés.

 

7.1. En magasin

Plusieurs magasins spécialisés dans le bricolage ou le jardinage mettent à la disposition de leurs clients des granulés de bois. Aussi, il faut savoir que certaines grandes surfaces vendent également ce type de combustible.

 

7.2. La récupération en point retrait

De plus, nous trouvons que certains vendeurs mettent les pellets en points de retrait. Il suffit tout simplement que vous vous déplacez afin de les récupérer.

 

7.3. La livraison à domicile

Il s’agit de la solution la plus pratique. Cela vous permet de faire vos stocks de granulés pour l’hiver, sans vous soucier du transport.

 

8. Quelles sont les limites des granulés de bois ?

A l’image de toutes les énergies de chauffage, les pellets de bois comportent également des points négatifs.

8.1. Un combustible sensible à l’humidité

L’un des plus gros points faibles du granulé de bois, c’est sa sensibilité à l’humidité ambiante. Ce type de combustible doit être entreposé dans un espace dédié et sec pour éviter qu’il ne perde son pouvoir calorifique.

 

8.2. Un système de chauffage bruyant

Les appareils de chauffage utilisant les granulés de bois sont plus bruyants que les appareils alimentés par d’autres types de combustibles.

 

8.3. Un appareil plus cher à l’achat

Même s’il y a des aides financières pour réduire la facture, l’achat d’un appareil à pellets est plus cher que la plupart des installations au bois.

 

9. Combien coûtent les granulés de bois ?

Le prix des pellets varie selon les fournisseurs. Mais le prix de ce combustible est entre 240 et 260 € la tonne en vrac et 5 € le sac.

 

Conclusion

En guise de conclusion, nous pouvons dire que les granulés de bois sont une solution idéale pour alimenter votre logement tout en limitant la pollution de l’environnement. De plus, il faut savoir qu’en plus des granulés, le bois revêt également d’autres formes telles que les bûches, les plaquettes ou encore les briquettes.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire