Chaudière hybride : votre solution écologique et économique

Si vous êtes à la recherche d’un système de chauffage ultra-performant, pourquoi ne pas opter pour une chaudière hybride.

Pourquoi choisir une chaudière hybride ?

Ce type d’équipement de chauffage permet d’effectuer d’importantes économies d’énergie.

Voilà que face à plusieurs enjeux de la transition énergétique, combiner deux énergies pour chauffer son habitation se présente comme une solution idéale. De plus en plus, nous estimons que les Français sont attirés par ce type d’appareil pour de multiples raisons.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de la chaudière hybride.

chaudière hybride

Sommaire

 

1.  Qu’est qu’une chaudière hybride ?

Nous pouvons dire qu’il s’agit d’un mode de chauffage alliant deux technologies différentes pour produire la chaleur et souvent l’eau chaude sanitaire. Une chaudière hybride se constitue principalement de 3 composants :

  • Une source d’énergie renouvelable (Il s’agit généralement d’une pompe à chaleur air-eau de faible puissance.)
  • Une chaudière à gaz à condensation
  • Un système de commande assurant la gestion de leurs utilisations

Ce type d’appareil est en mesure de remplir tous vos besoins en chauffage et production d’eau chaude. Cela se réalise principalement à partir de deux types d’énergie :

  • Une énergie renouvelable (l’eau, l’air ou encore les rayons du soleil)
  • Le gaz naturel

D’autre part, notons que cet équipement de chauffage hybride peut être :

  • Monobloc
  • Bi-blocs

 

1.1. La chaudière hybride monobloc

Comme son nom l’indique, la chaudière hybride monobloc rassemble tous les composants en un seul endroit. Ce type de système sera ainsi plus encombrant à l’intérieur du logement. Ce type d’équipement nécessite le regroupement de l’ensemble des circuits d’évacuation au niveau de la chaudière hybride.

 

1.2. La chaudière hybride bi-blocs

Une chaudière hybride bi-blocs se constitue de deux éléments distincts : la chaudière et la pompe à chaleur. Néanmoins, il faut savoir que sa mise en place nécessite la construction d’un circuit frigorifique entre les 2 organes.

Si vous hésitez entre ces deux modèles, il est important de prendre l’avis d’un professionnel. Ce dernier devrait se déplacer chez vous afin d’effectuer une analyse des emplacements possibles pour les différents dispositifs existants.

 

2. Comment fonctionne une chaudière hybride ?

Comme nous l’avons précédemment mentionné, une chaudière hybride se constitue d’une chaudière à condensation gaz et d’une pompe à chaleur air-eau.

Tout d’abord, à l’image d’une chaudière classique, la chaudière à condensation brûle du gaz afin de produire de la chaleur. Cependant, elle réutilise les fumées produites par la combustion. Notons que cette combustion lui permet de garantir un rendement pouvant atteindre 110%.

Quant à la pompe à chaleur air-eau, elle extrait la chaleur de l’air extérieur afin de la restituer soit à l’eau alimentant le circuit de chauffage du logement, soit à l’eau présente dans le ballon d’eau chaude.

Pour résumer, nous pouvons dire que ce type d’équipement se présente comme étant la nouvelle génération de solution de chauffage. Même si elle n’est pas très connue et utilisée jusqu’à présent, la chaudière hybride utilise deux systèmes ayant déjà fait leurs preuves.

 

3. Quels sont les avantages d’une chaudière hybride ?

A l’image de tous les autres systèmes de chauffage, cet appareil offre plusieurs avantages. En effet, ce système allie performances énergétiques et énergie renouvelable. Il s’agit d’une excellente alternative pour s’inscrire dans la transition énergétique. Installer ce type d’appareil permet de faire un pas vers la neutralité carbone.

D’autre part, soulignons que ce type de système permet d’économiser jusqu’à 40 % sur votre facture énergétique par rapport aux chaudières standards.

De plus, doté d’un système de régulation, cet équipement permet de garantir une température idéale du logement. Il est ainsi en mesure de couvrir l’ensemble de vos besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

 

4. Comment installer ce type de système ?

Tout d’abord, notons que l’installation d’une chaudière hybride doit s’effectuer par un professionnel. Cette mise en place se réalise en plusieurs étapes :

  • Calculer les déperditions thermiques du logement. Cela permet de conditionner le type de matériel à poser et connaitre la puissance à installer.
  • Déterminer l’emplacement de votre équipement
  • Déposer votre ancien équipement de chauffage
  • Installer la nouvelle chaudière et mettre en place l’équipement (pompe à chaleur, panneaux solaires).
  • Procéder aux raccordements avec le circuit de chauffage central et à la liaison entre les deux systèmes

 

Bon à savoir

Si vous envisagez d’installer une chaudière hybride fioul, attendez-vous à ajouter le coût d’installation de la citerne à votre devis chaudière. Cependant, dans le cas où vous choisissez une chaudière hybride à granulés de bois, vous devez penser à ajouter le prix de pose d’un silo à granulés.

 

5. Quels sont les différents types de chaudières hybrides ?

5.1. La chaudière hybride pompe à chaleur/chaudière gaz ou fioul à condensation

Ce type d’équipement est constitué d’une pompe à chaleur et d’une chaudière au gaz ou au fioul à condensation. L’atout de cet appareil, c’est qu’il bénéficie conjointement des avantages de ces deux systèmes afin d’optimiser son rendement.

La pompe à chaleur va se charger de capturer les calories présentes dans l’air afin de chauffer le circuit hydraulique de votre chauffage central ou encore votre plancher chauffant. Ensuite, c’est la chaudière qui va prendre le relais dès que les températures au-dehors sont trop basses. Cela lui permet d’être efficace et performante.

La chaudière à condensation utilise la chaleur présente dans la fumée produite lors de la combustion pour être encore plus performante.

Généralement, la majorité des chaudières hybrides offrent deux modes de fonctionnement. En effet, nous trouvons un mode écologique et un mode économique. En choisissant le mode écologique, le système transmet le minimum des particules polluantes. D’autre part, en optant pour le mode économique, ce dernier va adapter son fonctionnement afin de diminuer vos dépenses. En effet, il va se baser sur le prix de l’énergie la moins coûteuse.

 

5.1.1. Installation

Ce type d’appareil est assez volumineux. Il doit être placé dans un espace spécial. Soulignons qu’il est important de prévoir un endroit pour l’élément extérieur de la PAC et pour la cuve de fioul ou la citerne de gaz.

Sans oublier, bien évidemment, qu’il est fortement recommandé de faire appel à un spécialiste pour garantit une installation respectant les normes.

 

5.1.2. Entretien

D’autre part, comme la plupart des systèmes de chauffage, ce modèle de chaudière est soumis à un contrôle obligatoire au moins une fois par an. Cette opération doit s’effectuer par un professionnel agréé.

 

5.1.3. Prix

Cette chaudière hybride coûte entre 4 500 et 15 000 €.

 

5.2. La chaudière hybride à condensation bois/fioul

Cet équipement est composé de deux foyers :

  • Le premier est destiné pour la combustion du bois
  • Le second est destiné pour la combustion du fioul

Avec ce type de chaudière, nous trouvons que le bois assure le mode de chauffage en raison de son prix abordable par rapport au fioul. Ce dernier va être exploité comme une solution d’appoint uniquement lorsqu’il y a une rupture de stock. Aussi, il peut être utilisé lorsque la chaudière à bois est incapable d’atteindre la performance désirée.

 

5.2.1. Installation

Pour l’installation d’une chaudière hybride à condensation bois/fioul, il est important de prévoir un endroit pour la cuve. Aussi, il faut penser à un lieu de stockage des bûches. Notons que ce matériel est relativement encombrant et bruyant. Ainsi, il est recommandé de l’installer dans un espace à part.

 

5.2.2. Entretien

Ce type d’appareil nécessite également un entretien annuel. Ce dernier doit obligatoirement être confié à un technicien agréé. Le professionnel va se charger de s’assurer du bon fonctionnement du système. Il examine qu’il n’y ait aucune fuite au niveau de l’alimentation en combustible ou de l’évacuation de la fumée.

 

5.2.3. Prix

La chaudière hybride à condensation bois/fioul coûte entre 5 000 et 10 000 euros.

 

5.3. La chaudière hybride solaire et gaz à combustion

Généralement, ce type d’appareil dispose d’une chaudière à gaz à combustion ainsi qu’un système de production d’eau chaude solaire. Utilisant l’énergie solaire gratuite, ce type d’appareil vous permet de bénéficier d’eau chaude sanitaire en abondance. Il faut savoir que cette chaudière ne produit de l’ECS que lorsque son rendement baisse.

 

5.3.1. Installation

Ce système est composé de :

  • Une chaudière
  • Un ballon d’eau chaude

Ces deux composants sont reliés à des capteurs solaires. Compacte, la chaudière est en mesure d’être installée au sein de votre intérieur. Son installation nécessite l’intervention d’un spécialiste.

 

5.3.2. Entretien

Un entretien doit s’effectuer au moins une fois par an par un professionnel.

 

5.3.3. Prix

La chaudière hybride solaire et gaz à combustion coûte entre 5 000 et 6 000 €.

 

6. Quelle marque de chaudière hybride choisir ?

Nous proposons une sélection d’appareils hybrides qui pourraient vous intéresser :

  • SAUNIER DUVAL (Génio Hybrid Universel)
  • FRISQUET (hybride gaz et solaire)
  • DAIKIN (Altherma hybride)
  • CHAFFOTEAUX (Talia Green Hybrid)
  • BOOSTHEAT (20.0)
  • ATLANTIC (Alphéa Hybrid duo gaz)

 

7. Quelles aides pour votre chaudière hybride ?

7.1. CITE : Crédit d’impôt

Le CITE pour la transition énergétique permet de diminuer une partie des dépenses allouées à l’achat et l’installation de votre chaudière hybride. Cependant, il faut savoir que les foyers modestes doivent se diriger vers l’ANAH.

Aussi, il est obligatoire que les travaux doivent se réaliser par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). De plus, cette aide financière ne s’applique pas aux constructions neuves. En effet, l’habitation doit au moins avoir deux ans.

 

7.2. Aides de l’ANAH pour une chaudière hybride

L’ANAH ou l’agence nationale de l’habitat a instauré une aide afin de soutenir les foyers qui remplacent leurs anciens appareils de chauffage. Le dispositif MaPrimeRénov’ est destiné aux revenus modestes, à très modestes. Il  permet de bénéficier d’un tarif d’achat réduit pour votre chaudière solaire hybride.

En fonction de vos ressources, cette aide financière est en mesure de prendre en charge de 6 500€ à 8 000€. Aussi, pour bénéficier de cette aide, le logement doit être construit il y a au moins 15 ans.

 

8.  Quels sont les inconvénients d’une chaudière hybride ?

D’autre part, le principal inconvénient de ce type de système, c’est que sa maintenance est relativement coûteuse en raison de la présence de deux appareils de chauffage disposant deux technologies différentes.

Aussi, ce type d’appareil présente d’autres difficultés liées à l’entretien, la maintenance et le remplacement des pièces détachées. De plus, avec une telle configuration, le prix du contrat d’entretien va être très élevé.

De plus, pour les nouvelles constructions, nous ne trouvons pas d’aides financières ni de crédit d’impôt.

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion que la chaudière hybride est votre solution idéale pour garantir l’économie d’énergie et les performances optimales.

5/5 (1 Review)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire