Tout ce que vous devez savoir sur l’aérothermie !

fonctionnement pompe à chaleurAujourd’hui, l’aérothermie remplace les systèmes de chauffage classiques de par ses nombreux avantages. S’investir dans un tel système est certainement une excellente décision.

 Pourquoi les chauffages aérothermiques se trouvent parmi les solutions les plus en vogue aujourd’hui ?

Parce qu’ils sont écologiques, économiques et performants.

 

Dans ce qui va suivre, vous trouverez un aperçu sur le fonctionnement des systèmes de chauffage aérothermiques, leurs types ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Sommaire

 

I. L’aérothermie, c’est quoi ?

L’aérothermie renvoie aux pompes à chaleur (PAC) qui exploitent les calories de l’air (énergies renouvelables), énergie thermique toujours présente, pour produire de l’énergie. En effet, l’air extérieur est une masse thermique qui possède un potentiel énergétique important même si les températures extérieures sont sous la barre de 0°C.

La pompe à chaleur aérothermique permet de chauffer l’intérieur avec un rendement (COP) élevé. D’autre part, elle est devenue un système de chauffage très utilisé. Le chauffage électrique est, en contrepartie, en régression.

Il est à noter également, qu’elle remplace les chaudières tout en étant efficace dans la production de l’eau chaude sanitaire.

Par ailleurs, la PAC aérothermique permet de réaliser des économies énergétiques comprises entre 50% et 70% par rapport à un chauffage électrique.

Ce chauffage se trouve adéquat avec des émetteurs comme le radiateur basse température et le plancher chauffant.

 

1. Principe de fonctionnement

La PAC fonctionne grâce à un fluide frigorigène qui y circule. Ce dernier puise l’énergie thermique dans l’air extérieur. Cela permet de le faire bouillir à une très basse température. Ainsi, la PAC produit de la vapeur qui va se transformer en chaleur suite à son passage dans le compresseur et le condenseur.

Par ailleurs, les pompes à chaleur aérothermiques fonctionnent sur le principe thermodynamique de la réversibilité. En d’autres termes, une pompe à chaleur réversible peut réchauffer la pièce en hiver et la rafraîchir et la climatiser en été. Cette dernière, la climatisation aérothermique,  puise les calories dans l’air intérieur afin d’extraire la chaleur et la rejeter dans l’air extérieur.

 

2. Les types de pompes à chaleur aérothermiques

La PAC aérothermique peut être :

  • Une pompe à chaleur air-air : elle peut capter les calories de l’air extérieur grâce à un groupe extérieur où se réalise l’échange calorique. Ensuite, elle les amplifie et les diffuse à l’aide d’une unité intérieure afin de produire de l’air chaud et chauffer l’air intérieur. En été, ce même circuit s’inverse pour refroidir les pièces intérieures.
  • Une PAC air-eau : elle puise les calories de l’air ambiant grâce à un système de compression / détente. Elle les amplifie et les transmet à un circuit d’eau chaude de chauffage.

PS : Les pompes à chaleur géothermiques utilisent les calories présentes dans le sol.

Les pompes à chaleur hydrothermiques utilisent l’énergie présente dans la nappe phréatique, les rivières, les lacs, la mer, etc.

 

II. L’aérothermie, quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

1. Les avantages de l’aérothermie

Comme nous l’avons déjà évoqué, le chauffage aérothermique vous permet de réaliser une économie d’énergie importante tout en générant une chaleur qui est 4 fois plus supérieure à l’électricité utilisée.

En plus, la pompe à chaleur aérothermique se trouve rentable à long terme d’où l’amortissement du coût d’investissement du début.

En ajout, cet investissement peut être encore réduit grâce aux aides financières. C’est que l’achat d’une PAC donne droit au crédit d’impôt avec un taux de 30%.

Par ailleurs, la PAC est à la fois économique et écologique. Elle peut s’adapter aux projets de constructions et aussi aux projets de rénovation.

En outre, son installation est simple bien qu’elle nécessite l’intervention d’un professionnel. En effet, elle ne nécessite pas d’importants travaux ou de forage.

 

2. Les inconvénients de l’aérothermie

Certes l’aérothermie a plusieurs avantages intéressants, cependant, elle présente quelques inconvénients que vous devez prendre en considération avant l’achat pour un investissement serein.

  • Un coût d’investissement est élevé à l’achat. En effet, il faut prévoir entre 8 000€ à 12 000€, frais de l’installation inclus.
  • L’efficacité de l’aérothermie dépend des températures extérieures. En effet, il faut prévoir un chauffage d’appoint dans les régions très froides. C’est que la pompe à chaleur ne se trouve pas efficace à partir de -7°C. C’est pour cette raison qu’il faut demander l’aide d’un professionnel pour le dimensionnement de votre pompe à chaleur.
  • Le groupe extérieur de certains modèles est bruyant.

 

Conclusion

L’aérothermie s’avère un moyen de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude sanitaire efficace. Vu ses avantages économiques et écologiques ainsi que les aides financières proposées à l’achat font des pompes à chaleur l’appareil le plus répandu.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire