Pourquoi opter pour un plancher solaire direct (PSD) ?

Plancher SolaireSi vous souhaitez chauffer votre habitation grâce à l’énergie solaire, nous vous recommandons de choisir le plancher solaire direct (PSD).

Pourquoi choisir ce type de système de chauffage ?

Tout simplement, ce système n’est pas complexe à utiliser et il est loin d’être difficile à mettre en œuvre.

 

Commercialisée par l’entreprise CLIPSOL dans les années 90, cette méthode de chauffage est de plus en plus utilisée. En effet, nous trouvons de nos jours plus de 3500 installations de plancher solaire direct dans l’hexagone et particulièrement dans la région Rhône Alpes. Cette technique de chauffage dispose de plusieurs avantages notamment la diminution de plus de 40% de la facture du chauffage.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du plancher solaire direct.

plancher solaire direct

Sommaire

 

1. Qu’est-ce que le plancher solaire direct (PSD) ?

Commençons tout d’abord par définir le plancher solaire direct. Il s’agit d’un système de chauffage solaire. Notons que c’est une marque commerciale désignant le type de système solaire combiné (SCC).

Ce type de chauffage est en mesure de fournir aussi bien du chauffage que de l’eau chaude.  Cet appareil de chauffage au sol diffuse de la chaleur apportée par des capteurs solaires installés sur le toit. Il est en mesure de couvrir entre 50 et 60 % des besoins en chauffage d’une habitation. Cependant, durant les périodes de grand froid ou encore pendant les journées peu ensoleillées, il est important de recourir à un chauffage d’appoint.

Les composants de ce système

  • Les panneaux solaires
  • Un échangeur de chaleur
  • Une vanne qui contrôle la circulation de l’eau chaude entre les panneaux solaires et les serpentins du plancher chauffant
  • Un vase d’expansion
  • Un circulateur solaire
  • Un manomètre
  • Une station de mélange
  • Une station de mélange

Principe de fonctionnement

Concrètement, les rayons du Soleil réchauffent le liquide caloporteur (généralement le glycol) au niveau des capteurs solaires. Ce liquide est, par la suite, apporté à travers des tuyaux directement dans une épaisse dalle en béton. Ce dernier se situe sous le revêtement du sol. Ici, la chaleur est emmagasinée dans des tuyaux répartis sur toute la surface du sol. Elle est ensuite restituée progressivement grâce à l’inertie de la dalle de béton.

Notons que le plancher solaire direct est également en mesure d’alimenter un chauffe-eau solaire branché en dérivation. Il permet, ainsi, d’assurer la production d’eau chaude d’un logement.

Cependant, ce type de système n’est pas en mesure de garantir la production de la totalité du chauffage nécessaire. De ce fait, il est souvent accompagné d’un autre système de chauffage tel qu’une chaudière, une poêle à bois ou encore une cheminée. Dans ce cas, afin d’améliorer l’utilisation de l’énergie solaire, il est recommandé de mettre en place un régulateur. Ce dernier va gérer l’allumage et l’arrêt des deux équipements selon l’ensoleillement et les besoins de l’habitation.

2. Comment installer un plancher solaire direct ?

Il faut savoir que l’installation d’un plancher solaire direct demande un certain savoir-faire. Que cela soit dans des habitations neuves ou en rénovation, la pose de ce type d’équipement nécessite donc l’intervention d’une équipe de professionnels qualifiés.

Aussi, soulignons que l’installation des capteurs solaires est régie par la législation française. De ce fait, dans le cas d’une construction neuve, il est important de le mentionner sur la demande de permis de construire. Dans le cas d’une rénovation, il faut effectuer une déclaration de travaux.

Sachez que sur un site classé ou situé à proximité de monuments historiques, parfois, il peut s’avérer interdit d’effectuer l’installation des panneaux solaires. Nous vous conseillons ainsi de bien vous renseigner sur ce sujet avant d’entamer un projet de plancher solaire.

3. Quels sont les avantages d’un plancher solaire direct ?

Voilà qu’à l’image des autres types de systèmes de chauffage, le plancher solaire direct (PSD) dispose de plusieurs avantages :

  • Etant donné que l’énergie solaire est gratuite, ce type d’équipement est économique.
  • Il est également écologique. En effet, l’énergie solaire appartient aux sources d’énergie les plus propres.
  • Il est en mesure d’être accompagné d’un appareil de régulation de chaleur afin que la température du logement soit toujours homogène.

4. Quels sont les désavantages du plancher solaire direct ?

En revanche, ce type de système dispose également de quelques inconvénients :

  • Le PSD doit être couplé à un autre appareil de chauffage durant les périodes de grand froid ou encore lorsque l’ensoleillement est faible.
  • Aussi, cet appareil peut être sous-exploité en été s’il n’est pas accompagné d’un chauffe-eau solaire.
  • Les frais de son installation sont relativement élevés.
  • D’autre part, le plancher solaire direct n’est pas compatible avec les parquets flottants et les moquettes.
  • Il est mieux adapté aux régions profitant d’un fort ensoleillement.

5. Comment s’effectue l’entretien d’un plancher chauffant solaire ?

Afin d’éviter les pannes et les éventuels dysfonctionnements, il est recommandé d’effectuer régulièrement des vérifications.

  • Il faut, tout d’abord, commencer par examiner que le glycol est à la bonne température dans les panneaux. La montée de la température risque de le dégrader. Il risque également de se caraméliser. Cela va avoir un impact désastreux sur le reste du système.
  • De plus, il faut penser à le renouveler régulièrement. Mais réalisez d’abord une vidange et un nettoyage complet du circuit avant l’introduction du nouveau liquide.
  • Tous les 5 ans, vous devez effectuer le désembouage du plancher chauffant.
  • Notons, enfin, que l’élimination du fluide caloporteur dégradé suit des règles strictes.

6. Combien coûte un plancher chauffant solaire ?

Au niveau des tarifs, il faut savoir que pour une centaine de mètres carrés, il faut compter aux environs de 20 000 euros tout compris. Cependant, vous avez la possibilité de bénéficier des aides financières par l’ADEME et par son conseil régional pour ce type de travaux. Vous pouvez également profiter d’un crédit d’impôt de 2%.

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion que le plancher solaire est un système de chauffage à la fois écologique et économique. Nous trouvons également le système solaire combiné (SSC). Ce type de système est également en mesure d’alimenter un plancher chauffant. Il peut servir autant pour le chauffage que pour l’eau chaude sanitaire. Cependant, il est plus complexe et plus onéreux à installer.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire