Sèche-serviette : pour réchauffer votre salle de bain

sèche servietteSi vous êtes à la recherche de la chaleur au sein de votre salle de bain, nous vous conseillons d’opter pour un radiateur sèche-serviette.

Pourquoi choisir un sèche-serviettes ?

Ce type d’appareil est très performant. Il est en mesure d’offrir la douceur nécessaire au confort de tous les membres de la famille.

S’il y a une pièce dans la maison où le confort thermique est primordial, c’est sans doute la salle de bain. Cette importance est mise en avant par le choix du bon système de chauffage. En effet, il est essentiel de bien choisir l’équipement de chauffage qui saura vous offrir le bien-être recherché. Un sèche-serviette se présente comme une solution idéale pour bien chauffer rapidement votre salle de bain sans trop dépenser.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du sèche-serviettes.

Sèche-serviette

Sommaire

 

1.  Qu’est-ce qu’un sèche-serviette ?

Contrairement à un système de climatisation, ce type d’appareil est adapté aussi bien pendant les périodes estivales que pendant les périodes hivernales.

Tout d’abord, il est important de souligner que les radiateurs sèche-serviettes sont de plus en plus présents dans les habitations neuves. Ce système a été conçu pour apporter la chaleur et le confort au sein de la salle de bain. En effet, il est en mesure de :

  • Offrir une température idéale dans la pièce.
  • Garantir des serviettes de bain chaudes et agréables.
  • Procurer une sensation de bien-être.

Nous parlons d’un bon sèche-serviette lorsque ce système de chauffage est en mesure de :

  • Sécher les serviettes en moins de 2 heures.
  • Chauffer la salle de bain de manière homogène et rapide
  • Fournir une température de 50° pour chauffer les serviettes qui y sont suspendues

 

1.1. Quels types de sèche-serviettes choisir ?

Nous trouvons sur le marché 3 types de sèche-serviettes :

1.1.1. Sèche-serviettes électriques

Notons que ce modèle est le plus utilisé. Nous pouvons dire que ce système est en mesure d’apporter un confort à votre pièce sans réaliser de gros travaux. En effet, cet équipement est indépendant et simple à installer.

 

Fonctionnement

Ce type d’appareil produit et diffuse de la chaleur via une résistance électrique. Il est ainsi en mesure de fonctionner via un système d’inertie « liquide caloporteur » ou bien d’inertie « sèche ».

 

1.1.2. Sèche-serviettes à circulation d’eau

Quant à ce type de sèche-serviettes, il est relié au chauffage central (chaudière ou pompe à chaleur). Comparé aux autres modèles, le sèche-serviette à circulation d’eau est le plus économique.

 

Fonctionnement

Ce type d’appareil produit et diffuse de la chaleur à travers un appareil à inertie liquide, raccordé directement sur une chaudière.

 

1.1.3. Sèche-serviettes mixtes (électrique/eau)

Ce modèle est autonome. Il est en mesure de fonctionner même lorsque le chauffage central est arrêté. Ainsi, même pendant les intersaisons, cet appareil vous permet de bénéficier d’une salle de bain bien réchauffée.

 

Fonctionnement

Quant à ce type d’appareil, il fonctionne grâce à une double technologie :

  • Un système de résistance électrique
  • Un système à eau (lié à une chaudière, d’où l’important d’avoir une installation de chauffage central).

 

2. Comment installer un sèche-serviette ?

Pour l’installation de votre système de chauffage, sachez tout d’abord que tous les sèche-serviettes ne se fixent pas au mur. En effet, nous trouvons deux types d’installation :

  • Mural avec fixation
  • Sur pieds

 

3. Comment bien choisir son sèche-serviette ?

Avant d’effectuer votre choix, il est important de prendre en considération plusieurs critères. Nous vous proposons une liste de paramètres à prendre en compte pour trouver un sèche-serviette adapté à vos besoins.

  • Le mode d’énergie
  • La puissance (à déterminer selon la surface à chauffer)
  • Le matériau
  • La largeur disponible
  • Le confort d’utilisation
  • La forme des tubes
  • La couleur

 

4. Quelle matière choisir pour son sèche-serviette ?

Nous trouvons que les sèche-serviettes sont proposés dans différents matériaux :

  • Acier (adapté aux petits budgets)
  • Aluminium (assurant une montée en température rapide)
  • Inox (alliant le design et la montée en température rapide)
  • Laiton (offrant un bon niveau d’inertie)

 

5. Quelles formes pour sèche-serviette ?

Il faut savoir que le choix de la forme des tubes du sèche-serviettes agit autant sur la diffusion de la chaleur que sur l’esthétique de votre appareil.

5.1. La forme des tubes

5.1.1. Tube plat

La surface de chauffe est élargie afin de mieux sécher les serviettes. Notons qu’avec ce type de tube, les serviettes ne glissent plus.

 

5.1.2. Tube rond

Ce type de tube demeure un grand classique des sèche-serviettes. En effet, les tubes ronds sont indémodables.

 

5.1.3. Rectangle plein

Les sèche-serviette rectangle offre un style moderne à votre salle de bain. Ils assurent également une large surface de chauffe.

 

5.1.4. Formes carrées

Ce type de sèche-serviettes offre une belle solution esthétique à votre salle de bain.

 

5.1.5. Tube amande

Il s’agit de tubes plats arrondis vers l’avant.

 

6. Quelle puissance de sèche-serviette choisir pour une salle de bain ?

Tout d’abord, sachez que pour choisir la puissance d’un appareil, il est important de bien connaître la superficie de votre pièce. Soulignons que la surface d’un sèche-serviette est moins importante qu’un radiateur.

Pour un sèche-serviette électrique, il faut compter 130W par m². Ainsi, si votre salle de bain mesure 10m², il est recommandé de choisir un sèche-serviette d’une puissance de 1300 W.

 

7. Radiateur sèche-serviette : quelles sont les normes de sécurité à respecter ?

Disponible en plusieurs formats, il est important de choisir un sèche-serviette adapté à la place disponible. Il faut également bien définir son emplacement. En effet, vous devez bien respecter les volumes de sécurité préconisés par rapport aux équipements sanitaires (lavabo, baignoire, douche, etc.). Notons que ce type de système est à installer sous les fenêtres ou sur les murs froids. Dans tous les cas, nous vous recommandons fortement de bien lire la notice de votre système avant de l’installer.

Les radiateurs sèche-serviettes doivent être conformes au minimum à la norme NF Electricité. Aussi, il faut savoir que le label Promotelec est la garantie du bien-être et de la sécurité. Les modèles programmables bénéficient de ce label sont compatibles avec le tarif Tempo EDF.

 

8. Comment coûte un radiateur sèche-serviette ?

Etant donné qu’il existe plusieurs types sèche-serviettes, nous ne pouvons pas déterminer un prix fixe. En effet, chaque modèle possède ses caractéristiques.

8.1. Prix d’un sèche-serviettes électrique

Le prix de ce type d’appareil varie entre 60 et 150 euros pour un modèle d’entrée de gamme. Pour un modèle de milieu de gamme, le prix est entre 150€ et 350€. Pour une version haut de gamme, il est entre 350€ et 1000€.

 

8.2. Prix d’un sèche-serviettes à eau

Nous trouvons que les versions d’entrée de gamme et celles haut de gamme, le prix varie entre 70€ et 1300€.

 

8.3. Prix d’un sèche-serviettes mixte

Le prix d’un sèche-serviette mixte est entre 100€ et 1500 € pour un modèle de luxe.

 

9. Comment bien entretenir son sèche-serviette ?

Utilisé régulièrement, votre sèche-serviette est devenu un équipement essentiel à votre bien-être. De ce fait, pour maintenir son efficacité, il est fortement recommandé de toujours penser à entretenir votre appareil. Vous devez ainsi nettoyer votre filtre anti-poussière. Ce dernier est amovible. Vous êtes donc en mesure de l’entretenir sans détacher votre système du mur.

 

9.1. Entretien de votre sèche-serviette électrique

Notons tout d’abord que l’avantage de ce type d’appareil, c’est qu’il ne demande pas énormément d’entretien. Il faut tout simplement veiller à maintenir votre équipement propre. Pour cela, il faut :

  • Couper l’alimentation
  • Prendre une éponge humide avec un produit doux non agressif et la passer sur toute la surface de votre appareil (l’avant, le dessous et l’arrière).
  • Essuyer avec un chiffon sec.
  • Quant au thermostat, il suffit tout simplement de le nettoyer avec un chiffon sec.

 

9.2. Entretien de votre sèche-serviette à eau chaude

Ce type de sèche-serviettes nécessite le même entretien que vos radiateurs et votre chaudière. Ainsi, il est recommandé de le purger, c’est-à-dire le vider de l’air qu’il s’y est infiltré.

 

Comment effectuer la purge du sèche-serviette

A l’approche des périodes froides, il est conseillé de renouveler cette opération. Pour cela, il faut :

  • Éteindre votre chaudière
  • Purger vos radiateurs en ouvrant très légèrement la petite buse de purge de votre sèche-serviette à l’aide d’un tournevis ou une pince. Il faut penser à placer une bassine et une serviette afin de recueillir l’eau.
  • Laisser, par la suite, passer un filet d’air et renfermer rapidement la buse.
  • Une fois l’opération de purge terminée, il est fortement conseillé de rétablir la pression dans votre circuit. Vous devez, tout simplement, verser de l’eau dans le robinet de remplissage de votre chaudière.

D’autre part, afin de préserver le bon fonctionnement de votre système, veiller à débarrasser votre appareil de sa poussière.

 

10. Quels sont les meilleurs sèches-serviettes ?

Afin de vous aider à faire votre choix, nous vous proposons une liste des meilleurs appareils :

  • Atlantic, sèche-serviette 1000W
  • Atlantic, sèche-serviette étroit 500W
  • Cayenne, sèche-serviette 600W
  • Carrera, sèche-serviette 750 W
  • Lookshop, sèche-serviette électrique en acier inoxydable
  • Acova, sèche-serviette électrique 750 W
  • Homeleader, sèche-serviette électrique sur pieds

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion que le sèche-serviette est votre solution idéale pour chauffer votre salle de bain et bénéficier de serviettes toutes chaudes, et ce, en été comme en hiver.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire