Quelle formation en climatisation pour devenir monteur dépanneur ?

Vous êtes à la recherche d’une formation en climatisation ou d’une formation en dépannage climatisation pour devenir monteur dépanneur ou, tout simplement, pour consolider votre savoir et votre savoir-faire ? Nous vous fournissons, dans ce qui va suivre, les objectifs des formations disponibles ainsi que leurs programmes, et ce, de manière générale. 

Cependant, avant de se lancer dans cette petite lecture, jetons, d’abord, un coup d’œil sur le métier du monteur dépanneur en climatisation, appelé également technicien en froid et climatisation. 

 

formation en climatisation

 Sommaire

 

I. Activités du technicien en froid et climatisation

Les activités du monteur dépanneur en climatisation participent, en premier lieu, au confort des occupants et, en deuxième lieu, au bon fonctionnement des process (centres de communication, centres informatiques, etc.). Parmi ses missions, nous pouvons citer : 

  • Principalement, identifier les causes et les conséquences d’un éventuel dysfonctionnement.
  • Le technicien est aussi en mesure de diagnostiquer une panne et proposer des solutions.
  • Il est également en mesure de déterminer les étapes d’intervention d’installations et établir des devis détaillés .
  • En outre, il doit poser et mettre en service des installations, des équipements et matériels en respectant le dossier technique. 
  • Par ailleurs, il doit assurer la maintenance des matériels installés et vérifier leur conformité.
  • En ajout, il est en mesure de réaliser des opérations de dépannage.
  • D’autre part, il peut positionner et fixer les groupes, câbles électriques, tubes, condenseurs, de l’équipement frigorifique ou de conditionnement d’air.
  • Après les travaux, il doit évidemment gérer les déchets dus à l’installation et à la maintenance des systèmes de climatisation.
  • Enfin, il est en mesure d’assurer la mise à jour des écrits contractuels ainsi que celle des réglementaires sur les sites clients. 

Autres appellations

Le dépanneur en climatisation peut également être appelé : climaticien, dépanneur en installations de froid et climatisation, installateur dépanneur en système de climatisation, électricien frigoriste.

 

II. Compétences transverses du technicien froid et de climatisation

  • Premièrement, renseigner les supports de suivi d’intervention,  
  • Deuxièmement, transmettre les informations au service concerné, 
  • Troisièmement, employer des outils et des appareils de mesure électrique, 
  • Quatrièmement, lire un plan et un schéma technique, 
  • Cinquièmement, savoir utiliser les différents logiciels de Gestion de Maintenance assistée par ordinateur GMAO, 
  • Enfin, connaître et respecter les règles de sécurité… 

Remarque :  

Pour les interventions sur un équipement thermodynamique, le technicien en climatisation doit disposer d’une attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes de première catégorie. Par ailleurs, vu qu’il peut être amené à travailler en hauteur, utiliser des plates-formes individuelles ou des échafaudages nécessite une habilitation. 

 

III. Compétences particulières

D’abord, le monteur dépanneur doit maîtriser le fonctionnement des différentes installations frigorifiques (climatiseurs, vitrines réfrigérées, chambres froides…) pour assurer l’installation, le réglage, la mise en service et la maintenance d’une installation frigorifique, sous la supervision d’un chef d’équipe. En outre, il doit connaître les automatismes, la télésurveillance et l’électronique de régulation.   

Par ailleurs, il doit être : 

  • Autonome
  • Capable de s’adapter selon les situations et le matériel en question
    Suffisamment fort pour pouvoir endurer la fatigue du boulot 
  • Capable de travailler dans l’urgence et gérer le stress. 
  • Apte à se déplacer sur différents sites : immeubles d’habitation, bureaux, usines, hôpitaux, laboratoires, aéroports, parcs d’expositions, grandes surfaces, entrepôts, gares, etc.   

Il doit également faire preuve de : 

– Rigueur
– Précision
– Synthèse
– Bonne résistance à la chaleur comme au froid

 

IV. Débouchés, évolution et secteurs d’activités

Types d’emploi accessibles par le détenteur du titre : climaticien, dépanneur en installations de froid et climatisation, électricien frigoriste. 

Les secteur d’activités : 

  • Les locaux d’habitation 
  • Le petit tertiaire 
  • Les commerces de proximité 
  • Sites industriels pour la maintenance de base des climatisations de centraux téléphoniques, informatiques, Datacenter ou autres 

Le technicien en climatisation travaille principalement au sein d’une entreprise de type PME (chauffagistes, électriciens, climaticiens, frigoristes, etc.). Il peut aussi travailler au sein d’un bureau local d’un major de la maintenance des équipements de conditionnement d’air des bâtiments tertiaires et industriels.  

Par ailleurs, il reçoit de son hiérarchique la liste des tâches et des sites clients où il doit intervenir, les éléments des contrats comme la localisation géographique, la liste des dispositifs et, généralement, des éléments nécessaires à l’installation pour chaque intervention. 

Après quelques années d’expérience, en externe comme en interne, le technicien en climatisation peut devenir chef d’équipe ou d’atelier, se diriger vers la formation, le technico-commercial, la planification ainsi que la gestion des interventions. En ajout, en suivant d’autres formations complémentaires, il peut se diriger aussi vers les métiers d’agent technique de maintenance en chauffage, d’agent de maintenance des bâtiments, d’électricien de maintenance, d’électromécanicien, dans la maintenance de biens électrodomestiques…

 

V. Salaire

Le salaire d’un technicien débutant est généralement entre de 1 250 et 1 700 € brut/mois. Quant au technicien confirmé, il peut toucher entre 1 700 et 2 500 € brut/mois. 

Par ailleurs, il faut parfois prendre en considération les primes d’astreintes selon l’activité de l’entreprise. En ajout, la demande étant forte, les salaires peuvent être plus élevés dans certaines entreprises. 

 

VI. Pourquoi s’inscrire à une formation en dépannage climatisation ?

D’abord, les systèmes frigorifiques et de climatisation sont en perpétuelle évolution. De plus, la demande du marché est forte et implique plusieurs types d’interventions (recherche de fuite, contrôle régulier des systèmes de climatisation, etc.). Ainsi, développer vos compétences dans le domaine est nécessaire pour garder votre savoir et votre savoir-faire à jour et pour pouvoir s’adapter à ses demandes. 

En d’autres termes, vu l’évolution rapide des technologies, il doit pouvoir s’adapter et améliorer perpétuellement ses compétences (types de matériaux, automatisation, électronique, procédés d’installation, etc.). 

 

VII. Quelles formations pour les métiers de froid et climatisation ? 

Les avancées de la technologie sont constantes et présentent généralement un impact important et positif sur le secteur de la climatisation et du froid. En outre, ce genre de métiers se réinvente perpétuellement et offre plusieurs possibilités d’évolution.  

Ainsi, on trouve plusieurs options de formation qui peuvent aider un candidat à se spécialiser dans ce domaine : 

  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air, 
  • CAP installateur thermique,  
  • Bac pro énergétique, option gestion et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques (après un BEP électrotechnique), 
  • BP monteur spécialisé en installations sanitaires et du génie climatique,  
  • MC maintenance en équipement thermique individuel,  
  • Bac pro technicien du froid et du conditionnement d’air,  
  • Bac techno STI2D énergies et environnement,  
  • BTS MS – maintenance des systèmes, option systèmes énergétiques et fluidiques,  
  • BEP Monteur Dépanneur Froid et Climatisation,  
  • DUT GTE – génie thermique et énergie,   
  • Bac pro énergétique (installation froid et climatisation), etc. 

 

==> Le technicien en Froid et Climatisation intervient principalement pour l’installation, la réalisation, la mise en service, l’entretien, la maintenance de premier niveau ainsi que le dépannage des équipements de froid et des systèmes de climatisation. Par ailleurs, les débouchés de ce métier sont multiples puisque le monteur dépanneur peut travailler auprès des installateurs, des exploitants ou des constructeurs de systèmes frigorifiques et de climatisation. Il peut également intervenir sur les sites industriels ou commerciaux qui utilisent le froid. 

 

VIII. Formation en climatisation – Objectifs de la formation 

De manière générale, une formation frigoriste ou une formation en dépannage climatisation implique ces objectifs : 

  • D’abord, il faut apprendre le principe de fonctionnement des différents types de systèmes.
  • Ensuite, apprendre à installer et à mettre en service des équipements de climatisation monopostes de type split-système. 
  • Il faut également connaître comment installer et mettre en service des dispositifs multipostes de type DRV.
  • De plus, il faut apprendre comment assurer la maintenance préventive et corrective des équipements de climatisation.
  • Par ailleurs, une formation sera utile pour savoir comment raccorder, tester et manipuler les fluides frigorigènes en toute sécurité et sans engendrer de fuites sur une clim.
  • Vous pouvez également apprendre à maîtriser les manipulations sur fluides R32, R410A.
  • D’autre part, le formateur sera en mesure de vous montrer comment entretenir et maintenir un circuit froid et un circuit d’air à l’aide d’une station R134A et R1234YF.
  • En ajout, vous pouvez voir comment appliquer les normes et les réglementations de sécurité lors de la manipulation des équipements et des fluides.
  • Assurer les dépannages sur une climatisation réversible.
    Réaliser le montage électrique et fluidique d’un dispositif de climatisation monoposte et multiposte.
  • Réaliser la maintenance préventive ainsi que la maintenance corrective des équipements de climatisation.

 

IX. Programme d’une formation en climatisation

Le programme d’une formation en climatisation dépend généralement de l’institut qui la propose, du public visé, du niveau souhaité, etc. Toutefois, on peut citer ces éléments : 

IX.1. Principe de fonctionnement d’un circuit frigorifique 

  • Thermodynamique élémentaire 
  • Principe de fonctionnement d’un circuit de climatisation 
  • Relation pression / température 
  • Principe de réfrigération / transfert de chaleur 
  • Fluides frigorigènes (R-134a, R-1234yf, …)  
  • Principe de fonctionnement d’un circuit d’air  
  • Composants frigorifiques et du circuit de climatisation 
  • Coefficient de performance 
  • Organes de sécurités 

Les réglementations en vigueur 

IX.2. Avantages et inconvénients des systèmes de climatisations 

  • Les unités intérieures 
  • Différentes technologies de climatisation (Split système, VRV, eau glacée, etc.) 
  • Régulation Inverter et tout ou rien 
  • Détente électronique et capillaire 

IX.3. Préconisations d’installations et de raccordements 

  • Sur tous types d’unités intérieures 
  • Choix d’implantation 
  • Diffusion de l’air 
  • Evacuation de condensat 
  • Protection et raccordement électrique 
  • Diverses réglementations 
  • Etude simplifiée de bilan thermique clim 

IX.4. Mise en service des dispositifs de climatisation 

  • Déshydratation et tirage au vide 
  • Mise sous pression à l’azote (contrôle d’étanchéité) 
  • Charge en fluide frigorigène 
  • Récupération de la charge en réfrigérant 
  • Exercices de mise en application 
  • Relevé de performance mode chaud et froid 

IX.5. Formation en climatisation – Brasage et dudgeon 

  • Exécution de brasures sur des assemblages cuivre 
  • Réglage de la flamme  
  • Le brassage dans le domaine du froid 
  • Réalisation de dudgeon sur des diamètres de tuyauterie différents 
  • Réglage du chalumeau oxyacétylénique 

IX.6. Entretien et maintenance des circuits frigorifiques  

  • Maintien du fonctionnement et actions préventives  
  • Opérations curatives pour remise en exploitation 
  • Les différentes pannes d’une climatisation 

IX.7. Dimensionnement d’un gainable 

  • Notions d’aéraulique 
  • Conseils d’installation 

IX.8. Formation en climatisation – La thermodynamique 

  • Les éléments d’une climatisation ainsi que les éléments d’un groupe frigorifique 
  • La thermodynamique (relation Pression / Température) 
  • Le fonctionnement d’un climatiseur et le fonctionnement d’une pompe à chaleur 
  • Les delta T sur l’air et l’eau, 
  • Surchauffe et le sous refroidissement 
  • Les différentes technologies (MULTI, VRV, TOUT OU RIEN, INVERTER) et leurs caractéristiques 

IX.9. Formation en climatisation – Les pannes frigorifiques 

  • Le manque de charge ou fuite 
  • Problème de détendeur 
  • Travaux pratiques sur le complément de charge 
  • Problème d’évaporateur 
  • La pré-détente 
  • Problème de compresseur 
  • L’excès de charge 
  • Problème de condenseur 
  • Les incondensables 
  • Problème vanne 4 voies 
  • Réglage régulateur, pressostat HP, BP 

IX.10. Formation en climatisation – Les pannes électriques 

  • Lecture d’un schéma électrique 
  • Contrôle des éléments électriques 
  • Condensateur 
  • Electrovanne 
  • Enroulement compresseur 
  • Sondes 
  • Motorisation ventilateur 
  • Alimentation 
  • Résistance de carter 

IX.11. Formation en climatisation – Partie pratique 

  • Diagnostic de pannes  
  • Remplacement de composants frigorifique 
  • Vérification du bon fonctionnement électrique de plusieurs composants comme les sondes, le compresseurh
  • Détection des fuites 
  • Le remplacement des composants 
  • Exercices de pannes électriques 
  • Utiliser les outils de détection de fuite 
  • Vérifier l’efficacité d’un circuit de climatisation 
  • Recharger la station en fluide 
  • Utiliser un outillage spécifique. On cite, par exemple, les appareils de mesures électriques (multimètre), les appareils de mesures physiques (manomètre), les appareils de mesures mécaniques (pompes à vide), les appareils de soudage (chalumeau), etc.

 

X. Méthodes et moyens pédagogiques utilisés dans une formation en climatisation

  • Exposés théoriques et mises en situation pratiques, 
  • Méthodes expositives, participatives et actives, 
  • Travaux individuels et en sous-groupes, etc. 
  • Formateurs qualifiés qui assurent au quotidien des missions techniques, formés et qualifiés à la pédagogie pour adultes. Ainsi, ils peuvent assurer un suivi ainsi qu’une actualisation continue de leurs compétences théoriques, pratiques et pédagogiques.  
  • Diaporamas,  
  • Travaux pratiques sur maquettes d’essais (EPI et outillage fournis), etc.

 

XI. Equipement à utiliser dans une formation en climatisation

  • Vêtement de travail qui couvre bras et jambes,  
  • Chaussures de sécurité, 
  • Gants (généralement obligatoires pendant les TP), etc. 

 

XII. Prérequis pour accéder à une formation en climatisation 

  • Aucun prérequis 
  • Posséder au moins un diplôme, titre ou certificat  
  • Être détendeur de l’attestation d’aptitude de première catégorie  
  • Connaissance des bases en électricité et électromécanique…  

 

XIII. Formation en climatisation – Public visé 

  • Technicien Automobile,  
  • Opérateur Service Rapide,  
  • Carrossier-peintre,  
  • Mécanicien Automobile,  
  • Technicien Expert Après-Vente Automobile 
  • Chauffagistes  
  • Electriciens  
  • Plombiers 
  • Techniciens et installateurs de pompes à chaleur réversibles 
  • Agents et techniciens de maintenance et d’entretien des services techniques, des collectivités, etc. 

Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire