Plancher chauffant électrique : tout ce que vous devez savoir

Si vous êtes à la recherche d’un système de chauffage facile à installer et apportant du confort thermique au sein de votre logement, pensez à mettre en place un plancher chauffant électrique.

Pourquoi choisir un chauffage au sol électrique ?

Ce type de système permet d’effectuer de considérables économies d’énergie.

 

Il faut savoir que le chauffage électrique au sol est considéré comme l’un des équipements de chauffage électrique les plus confortables. Il n’est pas uniquement destiné à la rénovation. En effet, il est en mesure d’être installé au sein des maisons neuves, et ce, même dans le cadre de la RT 2012.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour du plancher chauffant électrique.

Plancher chauffant électrique

Sommaire

 

1. Le plancher chauffant électrique : c’est quoi ?

Pour commencer, nous pouvons dire que le plancher chauffant électrique (PCE) se présente comme le meilleur système de chauffage fonctionnant à l’électricité. Contrairement au plancher chauffant à eau, ce type de système ne demande pas de gros travaux. Ainsi, il est en mesure d’être installé dans tous les types de logements, neufs ou déjà construits.

Les différents éléments composant ce système de chauffage

Il faut savoir que ce type de chauffage au sol se constitue de plusieurs composants indissociables :

L’isolation

Elle est composée de plaques de sol et de bandes périphériques.

 

Le câble chauffant

Il est soit fixé sur les plaques de sols ou encastré suivant un calepinage prédéfini.

 

Le recouvrement

Il est généralement formé de « plaques sèches » ou d’un enrobage (chape, mortier de pose).

 

La régulation

Régie par un thermostat d’ambiance, la régulation s’effectue pièce par pièce.

 

2.  Comment fonctionne un plancher chauffant électrique ?

Ce type de système transmet sa chaleur à travers un câble chauffant réparti sous le sol sur toute sa surface. Le sol récupère la chaleur et la transmet à son tour par rayonnement au reste de la pièce de manière homogène.

Le câble chauffant est placé sur des plaques d’isolation qui conduisent le flux thermique vers le haut afin de chauffer le logement. Cela permet également de ne pas gaspiller de l’énergie à chauffer inutilement les sous-sols du logement.

Notons que l’installation d’un plancher chauffant électrique est très simple. En effet, le câble est simplement intégré dans les plaques disposant d’un calepinage pré-dessiné. Par la suite, il est entièrement recouvert d’une chape qui va transférer la chaleur par inertie, et ce, en l’accumulant.

Soulignons également que l’installation n’est pas visible. Cependant, seul le thermostat et le panneau électrique sont visibles.

 

Plancher chauffant électrique : quels sont les revêtements à éviter ?

Pour l’installation d’un plancher chauffant électrique, il est conseillé d’éviter les moquettes. En effet, ces dernières ne sont pas en mesure de restituer parfaitement la chaleur du plancher.

Aussi, il est conseillé d’éviter les revêtements en bois ou en plastique. Ces types de revêtement n’apportent aucune inertie. Cependant, il est recommandé de privilégier les revêtements d’origine minérale. Nous pouvons citer par exemple, le carrelage, l’ardoise, le pavé de terres cuites.

D’autre part, il est important d’éviter les blocages thermiques en mesure d’empêcher la circulation de la chaleur. Aussi, ces blocages peuvent provoquer des surcharges et altérer l’installation. Ainsi, il est conseillé de ne pas mettre des matelas au sol et garder un espace de 3 cm entre le sol et les différents constituants du mobilier.

 

3. Comment installer un plancher chauffant électrique ?

Tout d’abord, sachez que l’installation de ce type de chauffage doit être réalisée par un professionnel qualifié. Il est bien évidemment préférable qu’il soit certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Ce professionnel, après l’évaluation de la nature des travaux, va calculer le dimensionnement du système. En effet, pour être performant et efficace, ce système de chauffage doit être parfaitement dimensionné. Pour un dimensionnement parfait, il faut prendre en considération la taille de la pièce, sa configuration ainsi que ses particularités.

Très souvent, votre spécialiste va vous conseiller d’ajouter un thermostat afin de réguler la température de chaque espace en fonction de :

  • Sa fréquentation
  • Son utilisation
  • La consommation énergétique du plancher chauffant électrique

Généralement, le plancher chauffant électrique est installé en construction. Cependant, il peut également être posé dans le cadre d’un important réaménagement ou une rénovation. Néanmoins, il faut savoir que dans le cadre d’une rénovation, l’installation de ce chauffage au sol demande l’ajout d’une dalle flottante.

 

3.1. Les outils nécessaires pour l’installation de ce type de chauffage

  • Plancher chauffant électrique
  • Thermostat
  • Panneaux isolants
  • Niveau à bulle
  • Mètre ruban
  • Truelle
  • Multimètre
  • Boîte d’encastrement
  • Cutter
  • Ciseaux
  • Colle

 

3.2. Comment effectuer la préparation au sol ?

3.2.1. Préparation du sol​

S’effectuant sur une dalle, l’installation d’un chauffage au sol électrique dans le cadre d’une rénovation nécessite l’enlèvement de l’ancien revêtement. Pour la pose, le sol doit être à la fois sec, sain et plan. Ainsi, il doit être stable et sans humidité.

D’autre part, vous devez nettoyer et balayer le sol afin d’enlever toutes les impuretés ainsi que les poussières.

 

3.2.2. Pose de l’isolant

Si votre dalle n’est pas isolée, il faut alors installer des panneaux d’isolant. Cela permet d’améliorer le rendement du chauffage au sol.

Sachez que vous pouvez choisir votre panneau d’isolant selon :

  • La résistance thermique souhaitée
  • Le type de sol à isoler

Un autre détail auquel il faut faire attention, c’est la mise en place des panneaux le plus près possible des murs. Cela permet d’éviter les ponts thermiques.

 

3.3. Comment entretenir un chauffage au sol électrique ?

Il faut savoir que l’entretien d’un chauffage au sol électrique est quasi inexistant. En effet, les câbles chauffants sont protégés par leur gaine isolante et l’épaisseur du recouvrement. Ainsi, ce type d’installation ne nécessite aucun entretien.

Cependant, il est recommandé de préserver les plans de l’installation afin de faciliter une éventuelle intervention en cas de panne ou de dysfonctionnement.

 

4. Quels sont les types de planchers chauffants électriques ?

Nous trouvons, sur le marché, deux types de chauffage au sol électrique. Soulignons que ces deux procédés de chauffage au sol se caractérisent par des conditions d’emploi et de mise en œuvre bien distinctes.

  • Le plancher rayonnant électrique
  • Le plancher chauffant électrique à accumulation

 

4.1. Plancher rayonnant électrique

Ce type de plancher au sol électrique est recommandé dans le cadre d’une rénovation. Il est économique et facile à réguler. Cet équipement se caractérise par une émission rapide de chaleur. Il apporte ainsi un confort thermique optimal au sein de votre logement.

Afin de limiter l’inertie qui tend à ralentir le réchauffement du local, le recouvrement du câble doit être mince (inférieur à 5 cm d’épaisseur). De plus, avec ce type d’installation, l’habitation doit être bien isolée. Cela permet de surveiller la dépense énergétique.

 

4.2. Plancher chauffant électrique à accumulation

Appelé également plancher mixte, ce type de chauffage au sol associe le sol chauffant avec un ou plusieurs émetteurs d’appoints. Ces derniers peuvent être des radiateurs, une plinthe chauffante ou encore un plafond chauffant.

Le principe de fonctionnement de ce type de système est basé sur l’utilisation de l’inertie importante d’une chape en béton. Notons que le point fort de ce type de système, c’est qu’il a la capacité de stocker les calories la nuit et les restituer le jour.

 

5. Quels sont les avantages d’un chauffage au sol ?

  • Tout d’abord, nous pouvons dire que ce type de chauffage au sol est en mesure d’offrir une chaleur très douce. Il est parfaitement adapté aux pièces hautes de plafond. A l’opposé d’un radiateur classique, un chauffage au sol électrique permet de bénéficier du même niveau de confort tout en faisant d’économies de 2°C.
  • Aussi, ce type d’équipement offre une température homogène. En effet, ce système fonctionne de la même manière sur la totalité du sol de la pièce.
  • De plus, dissimulé sous une chape de béton, cet équipement est silencieux et ne dégage aucune nuisance sonore.
  • Enfin, un autre atout de ce type d’appareil, c’est l’absence de radiateur au mur. En effet, ce système est invisible. Cela vous permet ainsi d’aménager votre espace à votre guise, sans avoir de contraintes.

 

6.  Plancher chauffant au sol : quels sont les inconvénients ?

Bien évidemment, comme tout système de chauffage, le plancher chauffant électrique dispose également de quelques points négatifs :

  • Commençons, tout d’abord, par son coût qui est relativement élevé, par rapport aux autres systèmes. En effet, les simples câbles chauffants coûtent en moyennes de 40 à 50€ le mètre carré. Il s’agit, ainsi, d’un sacré investissement.
  • Aussi, dans le cadre d’une rénovation, l’installation d’un chauffage au sol est une opération assez complexe. En effet, l’épaisseur du chauffage au sol entraîne des dépenses supplémentaires. Nous pouvons citer par exemple le rabotage des portes, la surélévation des prises électriques ou encore le déplacement des éléments fixés au sol.

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion que le plancher chauffant électrique est une solution de chauffage idéale dans les maisons neuves. L’investissement dans ce type d’installation va rapidement être rentabilisé grâce aux économies d’énergies réalisées.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire