Le contrôle du compresseur d’une pompe à chaleur ou d’une climatisation

Le contrôle du compresseur est nécessaire pour garantir le bon fonctionnement de votre système réversible. Cela permet également de diagnostiquer une panne afin de pouvoir la résoudre.

Comment contrôler le compresseur d’une pompe à chaleur ou d’un climatiseur ?

En demandant l’aide d’un professionnel ou en le réalisant vous-même.

 

Avant de vous montrer comment effectuer le contrôle de votre compresseur de pompe à chaleur ou de climatiseur, voyons d’abord de quoi s’agit-il ?

contrôle du compresseur

 

Sommaire

 

1. Présentation du compresseur d’une pompe à chaleur ou d’une climatisation

1.1. Quel est le rôle d’un compresseur d’une pompe à chaleur ou d’un climatiseur ?

C’est un dispositif électrique qui permet de comprimer le fluide frigorigène (le gaz). Ce dernier sert à engendrer un transfert de chaleur dans un cycle compression/détente (cycle thermodynamique).

En fait, quand on comprime le gaz, il chauffe et quand il se détend, la température s’abaisse. Cela permet la production du froid dans un climatiseur.

Par ailleurs, une énergie électrique alimente le compresseur d’une pompe à chaleur ou d’un climatiseur. Le coefficient de performance (COP) est sa consommation par rapport au rendement de l’installation.

 

1.2. Les types de compresseurs d’une pompe à chaleur ou d’une climatisation

Il y a 3 principaux types de compresseurs qui permettent la production de chaleur ou de froid en climatisation.

1.2.1. Les compresseurs à piston

Afin de comprimer le fluide frigorigène dans un cylindre, on utilise un ou plusieurs pistons coulissants de façon étanche.

Le fluide frigorigène est admis dans le cylindre grâce à l’aspiration engendrée par le recul du piston et par le biais d’une soupape ou d’un clapet.

 

1.2.2. Le compresseur à vis

Une vis sans fin tourne et permet de comprimer le gaz entre une pièce rotative qu’elle entraîne et un cylindre.

 

1.2.3. Le compresseur scroll

Un rotor en forme de spirale permet de comprimer le gaz de manière permanente en tournant autour d’une autre spirale fixe. Le compresseur scroll est le plus utilisé dans le cas des climatiseurs split-system.

 

2. Le contrôle du compresseur pour pompe à chaleur ou climatiseur

2.1. Un contrôle périodique du compresseur

Le contrôle périodique des compresseurs fait partie de l’entretien des systèmes réversibles à pompe à chaleur. Cela doit être effectué par un professionnel RGE. Le contrôle se fait généralement tous les ans mais ça dépend réellement du type de votre système de climatisation.

 

2.2. Le contrôle du compresseur pour diagnostiquer une panne

Si l’appareil de climatisation présente un dysfonctionnement, il est probable que le compresseur soit défectueux. Vous pouvez faire un diagnostic en utilisant un appareil capable de mesurer des ohms, des volts et des ampères comme le multimètre. Une fois le problème est défini, demander l’aide d’un spécialiste des systèmes de climatisation et de chauffage pour le dépannage.

 

2.2.1. La première méthode du contrôle du compresseur

  1. Coupez l’électricité alimentant le climatiseur afin de ne pas vous électrocuter en vérifiant le compresseur. La majorité des climatiseurs est munie d’un interrupteur sur le mur à côté de l’appareil, éteignez-le.
  2. S’il n’y a pas un commutateur, mettez en position d’extinction le disjoncteur contrôlant l’électricité dans la zone où se trouve le clim. S’il s’agit d’un climatiseur de fenêtre, vous pouvez tout simplement débrancher l’appareil.
  3. Dévissez et retirez les panneaux avant de l’appareil pour voir les composants internes. Vous allez trouver un couvercle avec des fentes d’aération et des vis sur un côté de la clim. Retirez ces vis à l’aide d’un tournevis cruciforme et mettez-les dans un endroit sûr pour ne pas les perdre. Ensuite, vous pourrez enlever les panneaux.
  4. S’il y a un panneau d’accès à la partie électrique, retirez-le. Ensuite, vous devez enlever un autre afin de trouver tout le câblage de l’appareil.
  5. Le compresseur est comme un réservoir métallique cylindrique. Observez-le et vérifier s’il y a un ou des câbles usés ou endommagés. Si la réponse est affirmative, c’est que le problème est probablement dû à ça. Par ailleurs, si vous trouvez des dommages visibles sur le compresseur, il faudra le remplacer.
  6. Vérifiez s’il y a des bornes endommagées ou brûlées sur le compresseur. Ce sont des nœuds métalliques qui sont connectés aux câbles et qui se situent généralement d’un côté du compresseur. Si vous trouvez des usures sur les bornes ou les fils, vérifiez, avec un multimètre, s’ils peuvent toujours conduire le courant.

 

2.2.2. Deuxième méthode du contrôle d’un compresseur clim exposé

  1. Attendez le refroidissement de l’appareil et vérifiez s’il est encore chaud en touchant avec la main le haut du climatiseur. S’il est chaud, il peut altérer les paramètres du multimètre. Il faut se patienter jusqu’à ce que l’appareil se refroidisse totalement avant de procéder à la vérification de la tension. Veillez également à couper toute source d’électricité alimentant l’appareil.
  2. Sur le multimètre, choisissez la fonction de continuité. Vous allez trouver un cadran à l’avant. Réglez-le sur la fonction de continuité afin de tester chaque borne à la quête de défauts. En effet, cette fonction vérifie l’existence ou non d’un flux électrique entre les bornes. Si la réponse est négative, c’est que la borne est probablement cassée ou endommagée.
  3. Recherchez les bornes avec les lettres C (commun), R (run, en marche) et S (start, démarrer). Ce sont les 3 bornes que vous pouvez trouver sur le panneau d’accès ou sur le compresseur.
  4. Reliez la partie métallique des cordons rouge et noir du multimètre aux bornes du compresseur. Placez la fiche noire sur le S et la rouge sur le C. Après, le contrôleur devrait afficher une valeur inférieure à 30 Ohms. Si elle est supérieure, c’est que le compresseur est endommagé.
  5. Placez la pointe du cordon noire sur le R et la rouge sur le C. Répétez selon quelques fois en vérifiant la continuité entre les bornes C et R. Aussi, la valeur indiquée doit être inférieure à 30.
  6. Placez le fiche noire sur le S et la rouge sur le R. Aussi, la continuité doit être inférieure à 30.
  7. Si les valeurs sont élevées, il faut acheter un nouveau compresseur car cela indique que le moteur du compresseur est endommagé.
  8. Il faut aussi vous procurer un nouveau compresseur si les valeurs en Ohms sont proches de zéro. En effet, cela indique que la connexion entre les bornes est défectueuse.

 

Conclusion

Le contrôle du compresseur de la pompe à chaleur ou de la climatisation vous permet de vous assurer que votre appareil fonctionne bien et de l’entretenir. D’autre part, c’est un moyen de diagnostiquer une panne de l’appareil.

0/5 (0 Reviews)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire