• contact@clim-pac.fr

Comment tester un compresseur de clim maison ? Étapes faciles à suivre

climatiseurLe compresseur est l’élément central de la climatisation. Il est aussi le composant le plus sollicité.

Comment tester un compresseur de clim maison ?

En fonction du type de votre climatisation, certaines étapes sont à suivre.

 

Dans cet article, nous allons vous montrer comment fonctionne le compresseur clim et quelles sont les éventuelles causes qui peuvent engendrer sa défaillance, voire, une panne climatisation. Nous allons vous montrer également comment diagnostiquer les défauts et les étapes à suivre pour tester votre compresseur par vous-même.

Sommaire :

 

 

I. Comment tester un compresseur de clim maison : définition du compresseur

Le compresseur d’un climatiseur ou d’une pompe à chaleur est un dispositif électrique qui permet de comprimer le gaz, appelé fluide frigorigène. Dans un cycle compression/détente (cycle thermodynamique), ce dernier sert à produire un transfert de chaleur d’un côté à l’autre d’un circuit frigorifique.

En fait, quand on comprime un gaz, il chauffe. A l’inverse, quand il se détend, sa température s’abaisse, ce qui engendrera la production de froid et de fraîcheur dans un clim. Le changement d’état s’effectue sur un fluide appelé frigorigène.

Par ailleurs, l’énergie électrique permet d’alimenter le compresseur. Le coefficient de performance (COP) renvoie à sa consommation par rapport au rendement de l’installation.

Les types de compresseurs

On trouve 3 principaux types de compresseurs qui sont utilisés pour la production de chaleur ou de froid en climatisation :

  • Les compresseurs à piston : un ou plusieurs pistons coulissants utilisés de façon étanche dans un cylindre permettent de comprimer le fluide frigorigène. Ce dernier est admis dans le cylindre à travers un clapet ou une soupape, grâce à l’aspiration que le recul du piston provoque.
  • Le compresseur à vis : en effet, une vis sans fin tourne afin de comprimer le gaz entre le cylindre et aussi une pièce rotative qu’elle entraîne.
  • Les compresseurs scroll : pour ce type de compresseurs, un rotor ayant la forme de spirale permet de comprimer le gaz de façon permanente en tournant autour d’une autre spirale qui est fixe. Ce compresseur est le plus utilisé dans le cas de climatiseurs split-system.

 

II. Comment tester un compresseur de clim maison : les éventuelles causes de défaillance

Les symptômes

Un compresseur en défaillance ou en panne peut causer les symptômes suivants :

  • Une fuite ;
  • La capacité de refroidissement devient insuffisante ou absente ;
  • L’émission de bruits parasites ;
  • Un code de défaut s’affiche dans le calculateur de la climatisation ou le calculateur moteur/central ;
  • Etc.

Les causes de pannes

Les éventuelles causes de défaillance peuvent être :

  • L’endommagement du palier qui est dû à un dispositif de serrage défectueux ou à ll’usure ;
  • La mise en contact (connexions électriques) ;
  • Le manque d’huile frigorigène ;
  • Des corps solides (par exemple, les copeaux) ;
  • Le manque de réfrigérant ;
  • Les fuites de l’arbre du carter ou du compresseur ;
  • L’endommagement mécanique du carter de compresseur ;
  • La vanne de réglage électrique ;
  • L’humidité (comme la corrosion) ;
  • Les éléments de serrage et/ou les organes auxiliaires sont défectueux ;
  • Etc.

 

III. Comment tester un compresseur de clim maison ? tester le fonctionnement et mesurer la pression du système

Voici ce que vous devez vérifier pour tester votre compresseur de clim maison :

  • Est-ce que le compresseur se met en marche correctement ? La fiche de raccordement est-elle bien connectée ? Est-ce que la tension est appliquée ?
  • Le contrôle de la vanne de la commande ou de la régulation électrique.
  • Vérifier la bonne fixation, l’absence d’endommagement et aussi vérifier la tension de la courroie d’entraînement.
  • Voir s’il y a des fuites.
  • Vérifier la bonne fixation des conduites de réfrigérant.
  • Comparer les pressions côté haute pression avec celles du côté basse pression.
  • Lire la mémoire des défauts quand le système est plus récent.

 

IV. 5 étapes à suivre pour tester un compresseur de clim maison immobile 

Première étape : coupez l’électricité qui alimente le climatiseur

Afin d’assurer votre sécurité et éviter de vous électrocuter lors du diagnostic d’une panne clim/compresseur, il est primordial de couper le courant. La majorité des climatiseurs ont un interrupteur sur le mur, fixé à proximité de l’appareil. Trouvez-le et éteignez-le.

  • Si vous ne le trouvez pas, recherchez le disjoncteur de contrôle de l’électricité dans la zone de la maison où est fixée la clim. Mettez-le en position d’extinction afin de couper le courant.
  • Vous pouvez aussi, si c’est possible, débrancher l’appareil, notamment, dans le cas d’un climatiseur de fenêtre.

Deuxième étape : dévissez et retirez les panneaux avant du climatiseur

Retirez les plaques avant du climatiseur afin de visualiser le compresseur et regarder les composants internes. Vous trouverez, sur un côté de l’appareil, un couvercle avec des fentes d’aération et des vis permettant de le maintenir en place. Appuyez-vous d’un tournevis cruciforme afin de les retirer. Ensuite, veillez à les ranger dans un endroit sûr pour les réutiliser après. Réalisez le même processus en haut de l’appareil. Une fois toutes les vis sont retirées, enlevez les panneaux afin de voir l’intérieur du climatiseur.

Troisième étape : retirez le panneau d’accès à la partie électrique, s’il y existe 

Après avoir retiré le panneau d’avant, enlevez un autre afin de voir tout le câblage de l’appareil. Servez-vous d’un tournevis afin de desserrer les vis comme nous l’avons indiqué pour les panneaux avant. Une fois les vis sont retirées, enlevez le panneau secondaire afin d’exposer le câblage de l’appareil.

Quatrième étape : recherchez des pannes sur les câbles et le compresseur 

Le compresseur ressemble à un réservoir en métal cylindrique. Examinez la pièce et assurez-vous qu’aucun câble n’est endommagé ou usé. Si vous en trouvez un câble, cela peut expliquer la panne. Observez le compresseur. Si vous trouvez des dommages visibles, il faudra le remplacer.

Remarque : si les câbles doivent être réparés, faites appel à un spécialiste agréé du chauffage et de la climatisation afin de réaliser la tâche. Cela sera moins onéreux que de remplacer le compresseur.

Cinquième étape : recherchez des bornes endommagées ou brûlées sur le compresseur

Les bornes renvoient à des nœuds métalliques qui sont connectés aux câbles. On les trouve généralement d’un côté du compresseur. Assurez-vous qu’elles ne sont pas brûlées ou endommagées. Si vous trouvez une usure sur les bornes ou les fils, vérifiez, à l’aide d’un multimètre s’ils peuvent toujours assurer la conduite du courant.

 

V. Comment tester un compresseur de clim maison exposé en 8 étapes ?

Première étape : attendez que l’appareil refroidisse

Touchez le haut du climatiseur avec la main pour vérifier s’il est bien refroidi. S’il est encore chaud, les paramètres du multimètre risquent d’être modifiés. Il faut attendre que la clim refroidisse complètement avant de pouvoir vérifier les tensions.

Remarque : assurez-vous de couper toute source d’électricité alimentant l’appareil pour ne pas risquer de vous électrocuter.

Deuxième étape : appuyez-vous d’un multimètre et sélectionnez la fonction de continuité

À l’avant du contrôleur universel, vous allez trouver un cadran. Réglez-le sur la fonction de continuité afin de tester chacune des bornes pour vérifier s’il y a des défauts. La fonction de continuité permet de vérifier l’existence d’un flux électrique entre les bornes. Si vous ne trouvez pas, il est alors possible que la borne soit cassée ou endommagée.

Troisième étape : recherchez les bornes avec les lettres C, R et S

Sur le compresseur ou dans le panneau d’accès, il y a 3 bornes. Elles sont étiquetées avec les lettres S, R et C. Ces lettres renvoient aux mots Start (démarrer), Run (en marche) et Common (commun).

Quatrième étape : placez la fiche rouge sur le C et la noire sur le S

Commencez par relire la partie métallique des cordons en noir et rouge du multimètre aux bornes du compresseur. Par la suite, le contrôleur doit afficher une valeur inférieure à 30 ohms. Si le multimètre affiche une valeur significativement supérieure à celle-ci, c’est que le compresseur est probablement endommagé.

Cinquième étape : placez la pointe du cordon rouge sur la borne C et la noire sur le R

Répétez le même processus en vérifiant, cette fois-ci, la continuité entre les bornes C et R. À cette étape, le multimètre doit aussi afficher une valeur de continuité inférieure à 30.

Sixième étape : placez la fiche rouge sur la borne R et la noire sur la borne S

Le test final sera entre les bornes S et R. La valeur de continuité entre ces bornes doit également être inférieure à 30.

Septième étape : achetez un nouveau compresseur si les valeurs sont significativement élevées

Si les valeurs sont supérieures à 30, cela peut être un signe de l’endommagement du moteur du compresseur. Il devra alors être remplacé. Un spécialiste de la climatisation et du chauffage sera apte à réparer le moteur du compresseur pour ne pas être obligé d’acheter un autre.

Huitième étape : remplacez le compresseur si les valeurs en ohms sont faibles

Si les valeurs sont proches de zéro, cela montre que la connexion entre les bornes est en défaillance. Dans ce cas, un nouveau compresseur sera nécessaire. Pour confirmer ce diagnostic, il faut faire appel à un spécialiste.

 

Conclusion

En guise de conclusion, nous espérons que ces indications sont utiles pour vous. Sinon, il faut mentionner que, pour les climatisations récentes, une panne nécessite une expertise pour comprendre s’il s’agit d’un défaut de fabrication par exemple. Cela est aussi indispensable pour déterminer les causes précises de la panne, pour ne pas devoir subir une nouvelle dans les semaines ou dans les mois à venir après la survenue du premier problème.

0/5 (0 Reviews)

Faïez MAALOUL

Laissez un commentaire