Vivre sans clim l’été : comment faire ?

climatiseurVous ne disposez pas de clim pour cet été ou vous ne souhaitez pas l’utiliser ?

Comment vivre sans clim l’été ?

Il faut savoir qu’un système de climatiseur présente plusieurs désavantages, que ce soit pour la santé que pour l’environnement.

Chaque année, nous vivons l’épisode de la canicule et forte chaleur qui traversent les 4 quatre coins du pays. Une excellente période pour les vendeurs des systèmes de climatisation. Mais nous trouvons des personnes qui souhaitent vivre sans clim l’été. Cela peut être pour des raisons économiques ou écologiques. Plusieurs astuces sont à suivre pour faire baisser la température ambiante de son intérieur sans avoir recours à une clim.

Dans cet article, nous allons aborder le sujet des solutions possibles pour vivre sans clim l’été.

Vivre sans clim l’été

Sommaire

 

1.Vivre sans clim l’été : les inconvénients de la climatisation ?

Parce que c’est rentré dans nos habitudes que pour passer une excellente saison estivale, il est important de s’équiper d’un système de climatisation. Sur le marché, nous sommes en mesure de trouver deux types de climatiseurs : le climatiseur monobloc et le climatiseur split.

 

1.1. Le climatiseur monobloc

Il s’agit du système de climatisation le moins onéreux sur le marché. Il est également le plus simple pour rafraîchir l’air ambiant de son habitat. Comme son nom peut l’indiquer, ce type de climatiseur est constitué d’une seule unité intérieure. Il doit être obligatoirement relié en permanence à une gaine afin d’éjecter l’air chaud à l’extérieur.

Nous trouvons deux types de climatiseurs monoblocs :

  • Le climatiseur monobloc mobile
  • Le climatiseur monobloc mural

 

Les désavantages d’un climatiseur monobloc

Certes, ce type d’appareil dispose de plusieurs avantages tels que la facilité d’installation et d’utilisation. Cependant, il présente également de nombreux désavantages.

Tout d’abord, il faut souligner que ce climatiseur offre une puissance assez limitée. En effet, il sera parfait pour une chambre, un bureau ou encore une pièce de taille raisonnable (moins de 30 m2).

Aussi, ce climatiseur est loin d’être le plus discret. En effet, tout comme le réfrigérateur, ce type d’appareil peut être bruyant.

De plus, dans le cas d’une version window, il faut savoir que leur évacuation doit s’effectuer par une fenêtre entre-ouverte.

 

1.2. Le climatiseur split

Ce type de climatiseur est un appareil dans lequel le soufflage frais est séparé en deux composants reliés par une liaison frigorifique. Cette dernière a pour mission de transporter les calories de l’unité intérieure à l’unité extérieure.

Nous trouvons sur le marché 4 types de climatisation split :

  • La climatisation mobile split
  • La climatisons gainable
  • Le climatiseur mural
  • Le climatiseur au plafond (cassette)

 

Les désavantages d’un climatiseur split

A l’image de tous les systèmes de climatisation, le climatiseur split dispose de plusieurs avantages. Le plus grand atout de cet appareil, c’est qu’il vous donne la possibilité de climatiser plusieurs pièces ou espaces supérieurs à 30 m². Aussi, cet équipement est le système de climatisation qui produit le moins de nuisances sonores au sein de votre intérieur.

Cependant, cet appareil est difficile à installer. En effet, son installation nécessite des connaissances techniques. Il faut ainsi avoir recours à un spécialiste. Les frais de l’installation se relève onéreux. De plus, même si l’installation de l’unité extérieure va réduire le bruit à l’intérieur de votre habitation. Néanmoins, elle peut causer des nuisances sonores si vous habitez en copropriété.

D’autre part, nous trouvons que certains modèles sont très consommateurs d’électricité. Sans oublier, bien évidemment, de noter que ce système est le plus cher à l’achat. En effet, en fonction du modèle, il est en mesure de coûter entre 300 et 5000 euros.

 

2. Vivre sans clim l’été : réduire sa facture d’électricité

Nous savons que pendant la période estivale, la vente de climatiseur explose. En effet, cet appareil se présente comme la solution idéale pour préserver la fraîcheur d’un intérieur. Malgré la baisse des prix des climatiseurs, ces équipements représentent tout de même un certain coût financier.

Aussi, en plus du coût de l’achat, il ne faut pas négliger le prix de l’électricité consommée. En effet, il faut savoir qu’un système de climatisation consomme 38 fois plus d’énergie qu’un ventilateur. Utiliser 6 heures par jour pendant un mois, un climatiseur utilise environ 1500 kWh d’électricité. Cette consommation est en mesure d’augmenter votre facture d’électricité de 200 euros.

Ainsi, en augmentant la facture d’électricité, nous pouvons dire que le climatiseur est un système très énergivore. Cependant, il faut également souligner que cette augmentation dépend de la puissance de l’appareil et du fournisseur d’électricité. Notons que le tarif bleu d’EDF est le plus cher.

 

3. Faut-il choisir le ventilateur pour vivre sans clim l’été ?

Pour faire face aux fortes chaleurs, pourquoi ne pas remplacer le climatiseur par un ventilateur.  En effet, ce type de système est assez simple à manipuler. Néanmoins, leur principe de fonctionnement reste très peu connu. Sur le marché, nous trouvons plusieurs types de ventilateurs. Ces derniers partagent le même principe de fonctionnement.

 

3.1. Le principe de fonctionnement d’un ventilateur

Soulignons qu’un ventilateur est un équipement électronique très efficace pour éviter les effets indésirables des changements climatiques. Un ventilateur est composé d’hélices ou de turbines qui sont mues par une énergie déployée par un moteur. Généralement, le moteur de ce système est alimenté par une source d’énergie électrique.

Vous pouvez choisir entre des ventilateurs :

  • Sur socle
  • De mur
  • Au plafond
  • Sur pied

Pour utiliser un ventilateur, il suffit tout simplement le mettre sous tension puis faire fonctionner l’interrupteur. A l’aide de ce dernier, vous serez en mesure de régler la quantité de l’air produite. Ainsi, vous pouvez orienter votre équipement dans la direction où vous souhaitez avoir de l’air.

 

3.2. Vivre sans clim l’été : ventilateur ou climatiseur ?

Il s’agit de deux dispositifs de rafraîchissement intérieurs. Cependant, ils présentent des caractéristiques différentes. En effet, le climatiseur refroidit l’intérieur tandis que le ventilateur brasse de l’air. Ainsi, ces deux appareils n’ont pas la même efficacité. Aussi, le prix de l’achat et les consommations électriques ne sont pas les mêmes.  

N’ayant pas la même puissance, le ventilateur et le climatiseur n’ont pas la même efficacité. Ces deux appareils n’ont pas ainsi la même consommation d’électricité. C’est la consommation de l’appareil qui détermine le taux de consommation.

Notons que la consommation d’électricité d’un ventilateur est très faible. Quant au climatiseur, ce dernier consomme jusqu’à 50 fois plus que le ventilateur.

 

3.3. Comment choisir son ventilateur ?

Selon la taille et la puissance d’un ventilateur, ce dernier va brasser plus ou moins d’air. Sachez que le choix d’un ventilateur doit essentiellement s’effectuer selon 3 critères.

  • La pièce d’installation du ventilateur
  • Le débit d’air du ventilateur
  • L’insonorisation attendue

 

4. Quelles sont les astuces pour vivre sans clim l’été ?

Nous vous proposons quelques astuces pour les personnes qui souhaitent passer l’été sans climatiseur.

4.1. Faire circuler l’air

Pour rafraîchir son logement, il est conseillé de laisser les fenêtres fermées le jour et ouvertes la nuit. L’habitation préservera ainsi sa fraîcheur et la conservera tout au long de la journée. Il faut savoir que la fraîcheur nocturne ne change pas uniquement l’air ambiant. En effet, elle est en mesure de refroidir également les murs, les planchers et les plafonds.

 

4.2. Bloquer les rayons du soleil

Il faut savoir que les rayons de soleil se présentent comme étant la principale cause de l’excédent de chaleur dans une habitation. Il est, ainsi, important de la bloquer de l’extérieur. Pour effectuer cela, il faut bloquer le soleil par le biais des volets roulants extérieurs ou encore par des auvents. De plus, il est possible d’installer des pellicules pare-soleils sur l’extérieur des vitres les plus exposées au soleil. Ce type d’équipement est en mesure de vous protéger non seulement des rayons de soleil, mais également des UV et de l’éblouissement.

 

4.3. Planter du vert

Bien connu comme étant des remparts contre le soleil, les arbres et les plantes ont pour fonction d’absorber la chaleur et produire une rafraîchissante vapeur d’eau au sein de l’atmosphère.

Par exemple, pensez à planter des vignes sur les murs les plus ensoleillés. Ce type d’arbre pousse très rapidement. Il est en mesure de faire baisser la température à l’intérieur de la maison de 7 à 9°. Aussi, sachez que des arbres plantés devant les ouvertures se présentent également comme d’excellents parasols naturels.

 

4.4. Limiter l’utilisation des électroménagers et autres appareils

Vous l’ignorez peut-être, mais les appareils d’électroménager produisent également de la chaleur au sein d’un logement. Pendant la période estivale, pourquoi ne pas opter pour des recettes sans cuisson ou encore privilégier de consommer des salades.

Aussi, utilisez plus souvent la micro-onde, le four grille-pain ou encore le barbecue. De plus, activez la hotte afin d’évacuer l’humidité de l’eau qui bout ou du lave-vaisselle en marche.

D’autre part, pour les vêtements, lavez-les à l’eau froide. Il est également conseillé de les étendre sur la corde à linge au lieu d’utiliser la sécheuse.

 

4.5. Rénover votre habitation

Pour profiter de plus de fraîcheur au sein de votre maison, pensez à l’étanchéifier. En effet, une bonne isolation est aussi bien l’été que l’hiver. Si vous envisagez de repeindre les murs de votre logement, choisissez pour vos murs et le toit une couleur claire. En effet, il est important de souligner qu’une toiture bordeaux d’asphalte est en mesure d’atteindre 65° C pendant une période de canicule.

Aussi, vous pouvez choisir des fenêtres aux vitrages à basse émissivité pour limiter la pénétration de chaleur en été.

 

Conclusion

Nous pouvons dire en guise de conclusion qu’en plus des systèmes de climatisation, vous pouvez également trouver des astuces efficaces pour vivre sans clim l’été.

5/5 (1 Review)
Faïez MAALOUL

    Laissez un commentaire